Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le couple originaire du Beaujolais est toujours porté disparu au Népal - DR

Séisme au Népal : le frère d’un disparu rhodanien interpelle Laurent Fabius

Le couple originaire du Beaujolais est toujours porté disparu au Népal - DR

Près de deux semaines après le séisme au Népal, six Rhônalpins sont toujours portés disparus.

Alors qu’il n’y a pratiquement plus d’espoir de les retrouver vivants, les familles espèrent à présent pouvoir récupérer les corps. Les recherches sont actuellement en cours dans la Vallée du Langtang, où le seul village a été rayé de la carte après un éboulement dû au séisme. Pour le moment, seul un des guides du groupe a été retrouvé sans vie.

Une opération qui prend du temps. Trop pour le frère de Dorian Curmi, un jeune Caladois qui était parti faire un trek avec sa petite-amie Julia. Dans une lettre postée à l’attention de Laurent Fabius sur le réseau social Twitter, le jeune homme dénonce de façon virulente l’absence de réaction des autorités françaises. Selon lui, la coopération européenne mise en place dans la vallée pour récupérer les corps ensevelis n’est uniquement composée que de secours espagnols, qui ne recherchent que leurs propres ressortissants. Toujours selon lui, la France n’aurait envoyé sur place que deux légistes à la morgue de Katmandu, afin d’identifier les corps récupérés, mais rien de plus.

Dénonçant "l’incompétence" des autorités françaises, le jeune homme demande à ce qu’on lui ramène le corps de son frère. "La France n’est pas responsable de la mort de mon frère, mais elle est responsable du rapatriement et de la restitution de son corps", écrit-il dans cette lettre transmise au ministre des Affaires étrangères, sur le réseau social.

D’ailleurs les familles de deux disparues Rhônalpines ont décidé de lancer un appel aux dons afin de financer la poursuite des recherches. La mairie de Passy, en Haute-Savoie, d’où étaient originaires deux des présumées victimes, a notamment décidé de s’y associer.




Tags : nepal | seisme |

Commentaires 12

Déposé le 09/06/2015 à 10h34  
Par jc Citer

Essayez de vous mettre à la place des familles. Le quai dOrsay leur a annoncé 2 fois que le groupe avait été retrouvé sain et sauf. Il n'en était rien. Ca c'est de l'incompétence. Les informations doivent être vérifiées avant d'être divulguées. Il s'agit par ailelurs d'un cas exceptionnel, et le catastrophe naturelles ne sont pratiquement jamais couvertes par les contrats d'assurance.

Déposé le 11/05/2015 à 22h54  
Par Niaouli Citer

Bientot il va falloir que l etat nous rembourse nos voyages quand on ne sera pas satisfait des prestations reçues !!! Stop a l assistanat, quand vous partez en voyages , assurez vous d en revenir d une façon ou d une autre , c est a dire en prenant une assurance qui devrait devenir obligatoire , point barre.

Déposé le 10/05/2015 à 10h17  
Par une internaute Citer

je ne sais pas si c'est le cas ici,,,mais tt les touristes qui sillonnent le monde avec des billets d'avion ridiculement bons marchés , il faudra bien se poser la question, de savoir si ces mm billets couvrent quoi,,sont responsables de quoi .. qui est derriere ,quelle responsabilité,,
tres souvent on ne prend pas non plius d'assurance par soucis d'économie ,
mais ça ne va pas pouvoir continuer,,ainsi
il faudra bien que quelqu'un paye,,
c'est bien joli ,on y va et on verra bien,,,,
et pourquoi pas aussi aller manger chez l'habitant,,

Déposé le 10/05/2015 à 03h26  
Par francais à l'etrange Citer

au dela de votre souffrance l'etat francais n'est pas responsable de la restitution des corps . Si un francais meurt à l'etranger et que la famile ou l'assurance ne peut pas payer les frais de transport du corps il est enterré su place ...

Déposé le 09/05/2015 à 12h01  
Par Laurence76 Citer

Ce monsieur pleure trop fort, il est tout a fait normal que les gens qui meurent à l'étranger soit enterrés dans le pays où la mort survient, sauf décision de la famille et si celle-ci en a les moyens financiers.
L'Etat ne peut pas prendre en charge le rapatriement de tous les français qui meurent à l'étranger, avec plusieurs millions de français expatriés ou en visite touristique, le cout serait élevé et entrainerait l'obligation d'un visa de sortie de territoire, afin de permettre à l'Etat de réguler le flux et les éventuels couts de rapatriement...

Un voyage au Népal à un certain cout et l'assurance est très vivement conseillé, ces personnes doivent donc avoir une assurance rapatriement, les services consulaires en place, font le travail auquel ils sont obligés.
C'est à dire la reconnaissance des corps, le reste est censé être pris en charge par leur assurance.
Ce Ministère semble avoir souvent ce type de problèmes d'après leur site, mais que cette famille fasse attention à leurs paroles, ils pourraient se retrouver en procès pour "outrage".

Déposé le 09/05/2015 à 10h55  
Par kiki01 Citer

Je comprends leur peine et douleur, mais depuis que je suis tombée sur la page facebook de ces gens j'ai moins de compassion. La douleur n'excuse pas tout.

Déposé le 08/05/2015 à 17h37  
Par jecomprend Citer

je comprend sa colere, la France et d'autres pays ont été dépassés par l'ampleur des évènements. le népal n'est pas un pays qui rapporte beaucoup à la France, les français n'ont pas envoyé d'équipe de recherche à proprement parler dans le langtang, pas de rapatriement, ... courage à la famille

Déposé le 08/05/2015 à 16h03  
Par L. Fabius Citer

Au Népal, tous les secours en montagne sont payants, ils peuvent prendre du temps à s’organiser et sont dépendants de la météo, les hélicoptères ne volant que de jour et dans de bonnes conditions. L’assurance relève de la responsabilité des particuliers. A défaut, ceux-ci doivent financer eux-mêmes le coût des recherches et/ou du rapatriement. Au Népal, les hélicoptères ne décollent que s’ils ont la garantie d’être payés.

Il est impératif de lire soigneusement les clauses du contrat d’assurance. Toutes les assurances voyages ne couvrent pas les frais de recherche et d’évacuation en montagne, en particulier celles allant avec l’utilisation d’une carte de crédit. Etre assuré pour un rapatriement implique le plus souvent uniquement la prise en charge du transfert à partir d’un hôpital vers la France. Cela ne couvre pas nécessairement les recherches en montagne et les frais d’évacuation vers un hôpital. De même, parfois, seuls les accidents sont couverts et non les maladies, comme le mal des montagnes.

La garantie "neige et montagne" de la carte Visa ne permet pas d’avancer les frais de secours en montagne (sauf accord spécifique avec les professionnels locaux, ce qui n’est généralement pas le cas au Népal). La souscription d’une autre assurance est indispensable pour garantir aux compagnies privées d’hélicoptères le paiement des recherches en montagne et le retour vers Katmandou.

Connaître et faire connaître les références de son contrat et les coordonnées de son assurance permet une intervention beaucoup plus rapide des secours: donnez ces renseignements à votre agence de trek.

Au regard des frais élevés qu’il implique, le transport en hélicoptère du lieu de l’accident vers Katmandou est réservé aux situations d’extrême urgence (œdème cérébral, accident mettant la vie en danger). En cas d’abus (simple fatigue, mal des montagnes sans gravité, petite blessure permettant l’évacuation par terre) l’assurance pourra éventuellement se retourner contre son assuré et lui demander des compensations financières élevées.

Déposé le 08/05/2015 à 15h07  
Par Voilattou Citer

Quand vous voyagez à l'étranger, il faut impérativement consulter le site ci-dessous, la France n'est plus une superpuissance coloniale, qui envoi des flottes pour protéger ses ressortissants, on prévoit tout et large :
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/


Ce qu’un consulat de France ne peut pas faire :

- Vous rapatrier aux frais de l’État, sauf dans le cas d’une exceptionnelle gravité et sous réserve d’un remboursement ultérieur.

- Régler une amende, votre note d’hôtel, d’hôpital ou toute autre dépense engagée par vous.

- Vous avancer de l’argent sans la mise en place préalable d’une garantie.

- Vous délivrer un passeport dans la minute.

- Intervenir dans le cours de la justice pour obtenir votre libération si vous êtes impliqué dans une affaire judiciaire ou accusé d’un délit commis sur le territoire d’un pays d’accueil.

- Se substituer aux agences de voyage, au système bancaire ou aux compagnies d’assurance.

- Assurer officiellement votre protection consulaire si vous possédez aussi la nationalité du pays dans lequel vous voyagez.

Étant donné que le rapatriement est la charge de la famille, s'il n'y a pas d'assurance, le fait que l'enterrement soit en automatique à l'étranger n'est pas forcément une mauvaise chose, surtout si la famille ne peux se le permettre, vous pouvez refusez une succession, mais pas refuser de payer les frais d'obsèques et ça peut couter très cher... Il peut appeler le service d'assistance du Ministère, il est là pour ça, mais qui arrête d'aller trop loin, parce que l'Etat n'est pas connu pour avoir du cœur (surtout si le Ministre en question est pris à partit publiquement) et la loi est claire, si rapatriement elle sera à leur charge, peuvent-ils payer ?

Déposé le 08/05/2015 à 13h58  
Par Confirmation Citer

"incompétence" s'il le tire de la réponse que leur a fait le fonctionnaire, il faut pas comprendre qu'ils ne savent pas faire, nuance car on ne parle pas en français courant mais en français juridique...
Cela veut dire qu'il ne s'agit pas du périmètre d'action de l'Etat, qu'ils ne peuvent pas agir comme ça, du coup ils sont incompétents...

Déposé le 08/05/2015 à 13h55  
Par Je confirme Citer

bof a écrit le 08/05/2015 à 13h43

"mais elle est responsable du rapatriement et de la restitution de son corps"
Même pas, ou alors faut me dire dans quel code, par contre il doit y avoir l'assurance visa qui doit couvrir ce genre de chose.

Oui c'est bien l'assurance Visa qui prend en charge le rapatriement, là on envoi de l'aide au Népal pour les aider, mais pas vraiment pour faire ça, peut être que Visa Espagne ne fait pas cette prestation, en tout cas le l'Etat n'est pas obligé, son notaire ferait bien de le calmer et que fait leur banque, il ne conseil pas non plus ?!

"L'assurance peut également couvrir les frais de recherche et de secours, la présence d'un proche en cas d'hospitalisation, la recherche et l'envoi de médicaments introuvables sur place... En cas de décès de l'assuré ou d'un proche, l'assurance rapatriement peut s'occuper des frais de cercueil et de rapatriement du corps, ainsi que du rapatriement des autres bénéficiaires vivant avec l'assuré."

Déposé le 08/05/2015 à 13h43  
Par bof Citer

"mais elle est responsable du rapatriement et de la restitution de son corps"
Même pas, ou alors faut me dire dans quel code, par contre il doit y avoir l'assurance visa qui doit couvrir ce genre de chose.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.