Séisme au Népal : six Rhônalpins figurent parmi les nouvelles victimes françaises

Séisme au Népal : six Rhônalpins figurent parmi les nouvelles victimes françaises
les 6 Rhônalpins portés disparus sont décédés au Népal - DR

Le ministère des affaires étrangères a communiqué un nouveau bilan deux semaines après le séisme au Népal qui a coûté la vie à plus de 7800 personnes.

Le bilan chez les ressortissants français s’est alourdi, passant de 4 à 10 morts. Ces nouvelles victimes sont toutes originaires de Rhône-Alpes, dont certaines du Rhône, et étaient parties faire un treck dans la vallée du Langtang. Le village où ils séjournaient au moment du séisme a été entièrement enseveli.
Le frère d'un jeune homme originaire de Villefranche-sur-Saône avait notamment mené une opération sur Twitter pour retrouver le groupe, organiser des recherches sur place. Mais aussi pour fustiger "l'incompétence" du Quai d'Orsay et de Laurent Fabius, qui n'arrivaient pas à retrouver les corps et à les rapatrier en France.

La semaine dernière déjà, le ministère des Affaires Etrangères avaient indiqué qu’une Lyonnaise avait trouvé la mort dans ce tremblement de terre.  Elle avait été emportée par une coulée de boue sous les yeux de son compagnon.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gillesbb le 12/05/2015 à 05:40
Pas vrai a écrit le 11/05/2015 à 20h10

C'est méchant de dire que c'est de l'"incompétence", alors qu'il s'agit juste dans ce cas d'un synonyme voulant dire hors compétences de l'Etat.
Moi si j'étais le Ministre j'enverrais la facture d'envoi de pompiers aux familles, après tout légalement ils sont sensés payés et il n'y a pas d'obligations de résultats !

Je pense juste que dans son immense douleur le frère de cette victime s'est sentit pas assez assisté par l'état, a voulu le faire savoir même si le mot incompétence n'est pas approprié dans ce cas.

Mais qui ne le serait à moins si cela nous arrivait?

De plus j'ai lu que le village où ils se trouvaient a été enterré par des rochers sur une hauteur de plus de 80 mètres, c'est considérable pour déblayer le tout.

Bien sûr que toutes les familles veulent rapatrier les corps pour les prier mais là où ils sont c'est aussi là où ils ont vécu leurs derniers moments de joie, avec des personnes qu'ils appréciaient et qui les aimaient, avec des villageois avec qui ils ont échangé des sourires et dans les paysages qu'ils ont adorés, qu'ils ont foulés.

Cette sépulture éternelle est peut être certes cruelle mais magnifique pour eux, quand un marin disparaît en mer on dit qu'il est mort dans le lieu qu'il adorait et qui est désormais son lieu de repos pour l'éternité.
Les familles quand cela sera le moment iront certainement se recueillir sur les lieux même de la disparition de leurs proches dans ce village du bout du monde , au sommet du monde, dans des décors grandioses et uniques, et cela les consolera un peu d'imaginer qu'ils reposent en paix dans un cadre pour lequel ils en avaient rêvé.

La nature est certes belle et magnifique mais elle peut aussi se montrer comme dans ce cas cruellement affreuse.

L'état français devrait aussi humainement contribuer à aider les népalais ) se reconstruire comme ils l'ont toujours fait lors de catastrophe de part le monde (haïti, algérie, arménie, tsunami ...) et là étrangement il y n'y a pas de réaction pour aider ce peuple népalais qui est un de ceux des plus paisible de la terre.


RIP à toutes ces victimes Françaises, népalaises et tous ceux qui sont partis

Signaler Répondre

avatar
Pas vrai le 11/05/2015 à 20:10

C'est méchant de dire que c'est de l'"incompétence", alors qu'il s'agit juste dans ce cas d'un synonyme voulant dire hors compétences de l'Etat.
Moi si j'étais le Ministre j'enverrais la facture d'envoi de pompiers aux familles, après tout légalement ils sont sensés payés et il n'y a pas d'obligations de résultats !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.