Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Les Lyonnais de Cannes

LyonMag

Le Festival de Cannes reçoit chaque année un contingent de Lyonnais que l’on peut désigner comme des habitués.

Loin de l’image glamour et paillette qui colle toujours à cet événement mais qui n’est qu’une vitrine, il faut rappeler que le festival de Cannes est un lieu de travail permanent, une véritable fourmilière internationale (premier marché du film du monde) où des contacts et des deals se nouent pour l’année. Selon son domaine d’intervention chacun profitera de son séjour cannois pour élaborer de nouveaux projets et nourrir son agenda.

A tout seigneur, tout honneur le premier des Lyonnais de Cannes est le patron du Festival, Thierry Frémaux. Véritable exécutif, il dirige douze jours durant un état-cinéma qui a ses règles, ses administrés et son protocole. La tension est constante car chaque journée voit de nouvelles équipes arriver dans la compétition. Il faut veiller au bon déroulement des projections, accueillir des dizaines de comédiens et de réalisateurs, faciliter le travail du jury, gérer les égos et calmer les broncas, assurer la sécurité des milliers de festivaliers etc..
Une charge considérable que Thierry Frémaux assume avec sérénité compte tenu de son expérience de délégué général, renforcée par son mental de judoka ! Il demeure le premier ambassadeur de Lyon dans le monde artistique car son identité de directeur de l’Institut Lumière et de créateur du festival Lumière est connue de toute la planète cinéma.

La presse lyonnaise dépêche également ses meilleurs critiques de cinéma. Parmi les plus anciens à courir les projections : David Tran du Progrès mais également Laurence Salfati de Radio Judaïca présente sur la croisette depuis douze ans et qui visionne à chaque édition une moyenne de 40 films ! On croise également Véronique Lopez de la Tribune de Lyon, Christophe Chabert du Petit Bulletin et Olivier Bachelard créateur et rédacteur de l’excellent webzine : abusdeciné.com.

Dans les différents métiers du 7e art, on croise des exploitants comme Frédérique Duperret, directrice adjointe du Comoedia, des distributeurs comme Christian Fraigneux, ancien directeur de la Warner Lyon et désormais à la tête de sa propre société C comme Cinéma mais aussi des producteurs telle Mireille Ferrand de Rhône Alpes cinéma qui a frappé fort en coproduisant La Tête Haute d’Emmanuelle Bercot, le film d’ouverture du festival qui connait un démarrage en salle exceptionnel après avoir été encensé par la critique cannoise ce qui, rappelons le, relève de l’exploit !

Les communicants lyonnais enfin arpentent les soirées voire les organisent comme Romain Bombail de l’agence Welcome qui a chaque édition crée un événement sur une plage ou anime une terrasse ou Pierre-Yves Gas de l’agence Proxicom qui vient négocier ses avants premières de films festives qui connaissent un grand succès à Lyon.

Eric Pelet



Tags : festival de Cannes | cannes |

Commentaires 1

Déposé le 22/05/2015 à 16h04  
Par Nimoca Citer

Et Euronews présent à Cannes avec Fred Ponsard depuis des années ! Avec des sujets quotidiens sur l'antenne.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.