Le Poing Commun lancé à Lyon pour "revenir aux fondamentaux" à gauche

Le Poing Commun lancé à Lyon pour "revenir aux fondamentaux" à gauche
DR

Depuis quelques jours, la gauche lyonnaise ne parle que de ça sur les réseaux sociaux.

Le Poing Commun est pourtant en gestation depuis plusieurs mois, avant même les évènements tragiques de Charlie Hebdo. A l’origine de cette association "politique mais pas partisane", six membres fondateurs dont trois encartés à gauche. Elliott Aubin, élu PG du 1er arrondissement de Lyon, est l’un d’entre eux. Il nous explique avoir voulu travailler sur les valeurs républicaines, "revenir aux fondamentaux, laisser de côté la stratégie que l’on voit de plus en plus dans les partis".

Les objectifs du Poing Commun, c’est désormais d’alimenter des propositions "sur le fond et pas dans l’immédiat" avec des cycles thématiques, organiser des débats sur les thèmes qui font réagir à gauche et "travailler sur les nouvelles formes d’engagements populaires", pour redonner envie à certains de faire confiance voire de s’investir en politique.

La page Facebook de l’association lyonnaise compte déjà près de 500 fans et Elliott Aubin a déjà reçu des témoignages de personnes souhaitant lancer des antennes un peu partout en France.
"La prochaine étape, c’est de réunir un comité de soutien pour notre démarche, avec des personnalités comme des inconnus", souligne le jeune élu lyonnais. Puis de lancer la machine avec un grand évènement à la rentrée.

Si l’initiative fait grincer quelques dents dans les partis lyonnais de gauche, elle provoque aussi des retours variés sur son emblème, un poing brandissant une cocarde française. "Ces derniers temps, les symboles de la République nous étaient volés par l’ex-UMP, précise Elliott Aubin. On veut les récupérer et on le montre".

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
limousin le 10/06/2015 à 15:51

Voici un mauvais titre d'association, pas très pacifique en tout cas, à une époque où l'invective et les propos binaires sont de règle en ce moment.

Signaler Répondre

avatar
Capucine - France le 06/06/2015 à 13:32

Très belle initiative ! Félicitations à ce "jeune" élu et tout mon soutien à l'équipe.

Signaler Répondre

avatar
CONDORCET le 05/06/2015 à 08:59

Vive la république laïque, démocratique et sociale!
Et des Lumières, vite!

Signaler Répondre

avatar
Cocard le 05/06/2015 à 08:29

Encore du bla-bla et de la com de jeunes loups en mal de vedettariat!Quelle tristesse à gauche.

Signaler Répondre

avatar
Villeurbannais le 05/06/2015 à 08:12

Ca fonctionne comment? Est-ce qu'il faut encore être un vieux homme blanc habitant le centre-ville pour pouvoir se rendre aux réunions et y prendre la parole?

Signaler Répondre

avatar
Commissaire a rien le 05/06/2015 à 08:10

JE PENSE DE PLUS EN PLUS QUE Sophie EST UN HOMME. !!!!!!! La secte lâchera la politique quand les poules auront des DENTS. .......!

Signaler Répondre

avatar
sophie-lyon le 04/06/2015 à 16:10

La politique aux citoyens, revenons aux fondamentaux, en effet; ça ne pourra certainement pas etre pire que la politique dans les mains des professionnels du mandat multiple depuis des décennies.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.