Gérard Collomb interpellé sur sa participation au voeu des Echevins

Gérard Collomb interpellé sur sa participation au voeu des Echevins
LyonMag

Ce jeudi, le voeu des Echevins attirera à Fourvière le gratin politique lyonnais.

Le rendez-vous annuel n'est jamais manqué par Gérard Collomb, qui s'affiche volontiers aux côtés du cardinal Barbarin.

Dans une lettre ouverte ce mardi, le Poing Commun interpelle le maire de Lyon à ce sujet. "Nous préférons affirmer avec conviction que la France n'est pas la fille aînée de l'Eglise, elle est la fille aînée des Lumières", réagit l'association politique. "La République ne reconnait aucun culte, alors qui a donc bien pu vous inviter à cette cérémonie d'hommage religieux ? Comment pourriez-vous être partie prenante d'un rituel officié par l'archevêché ?", continue le Poing Commun.

0-50 sur 64 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ils ne savent pas ce qu'ils disent... le 26/09/2016 à 19:40
mdr a écrit le 15/09/2016 à 16h42

ce qui n'est pas le cas de la vierge, remplie par l'opération du saint esprit

Seigneur Fils de Dieu prends pitié... Ô Marie priez pour nous!

Signaler Répondre

avatar
pragmatisme. le 15/09/2016 à 17:09
Un 4ème mandat ? C'est comme si c'était fait! a écrit le 14/09/2016 à 14h53

Les socialistes sont au plus bas....et alors? COLLOMB n'est pas socialiste...pas plus que MACRON qu'il soutient!

En plus il était contre le mariage et l'adoption homosexuelle avant que Bergé et ses amis ne lui tombent dessus... il est contre la PMA pour Toutes et contre la GPA pour tous!

Il est marié et père de famille...pour le reste c'est sa vie privée.

Il a bien soutenu le Cardinal BARBARIN quand ses "amis politiques" voulaient lui faire la peau!

Il a respecté la tradition du Voeu des Echevins, malgré les intimidations de ceux qui croyaient l'en empêcher...

Il est l'ami des patrons et des maires de la Droite et du Centre...

Qui pourrait bien lui contester son siège?
Les grands Maires de Lyon meurt à la tâche
Edouard HERRIOT 1905-1957 (sauf pendant l'occupation)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Pradel
Louis PRADEL 1957-1976
https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Pradel
Gérard COLLOMB 2001-2024 (si Dieu lui prête vie...) il dépassera la longévité de PRADEL...mais pour dépasser HERRIOT, il aurait fallu qu'il s'y prenne plus tôt...

Et si Colomb (tout comme Macron) était tout simplement pragmatique ?
C'est une raison largement suffisante pour s'attirer tant d'animosité de ceux qui se proclament la "vraie" gauche....

Signaler Répondre

avatar
mdr le 15/09/2016 à 16:42
Viens Esprit-Saint! a écrit le 15/09/2016 à 16h34

Au contraire ceux qui ont vu la Vierge étaient remplis de l'Esprit-Saint!

ce qui n'est pas le cas de la vierge, remplie par l'opération du saint esprit

Signaler Répondre

avatar
Viens Esprit-Saint! le 15/09/2016 à 16:34
mdr a écrit le 14/09/2016 à 14h54

saints peut être mais pas sains d'esprit j'en doute !

tout est dans la nuance

Au contraire ceux qui ont vu la Vierge étaient remplis de l'Esprit-Saint!

Signaler Répondre

avatar
mdr le 14/09/2016 à 14:54
Ceux qui ont vu la Vierge sont au Ciel! a écrit le 14/09/2016 à 14h24

Apparemment vous êtes obsédés par les hopitaux psychiatriques!

Désolé de vous décevoir mais ceux qui ont vu la Vierge n'ont pas été déclaré fous mais la plupart sont devenus saints!

Ainsi les enfants de Fatima ou Sainte Bernadette à Lourdes!

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lúcia_dos_Santos
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernadette_Soubirous

saints peut être mais pas sains d'esprit j'en doute !

tout est dans la nuance

Signaler Répondre

avatar
Un 4ème mandat ? C'est comme si c'était fait! le 14/09/2016 à 14:53
conception étroite de la laïcité a écrit le 14/09/2016 à 11h45

Une fois encore tout s'est bien passée...Gérard COLLOMB et les élus ont respecté le Voeu des Echevins n'en déplaise aux talibans de la "laïcité" qui veulent éradiquer toute trace de la foi catholique! A qui "Gégé" a fait un joli pied-de-nez...pour ne pas dire plus...

Ecoutons-le :

"J'invite tous ceux qui s'interrogent sur la place des religions et sur la laïcité dans la société à relire Aristide Briand. Cette loi [de 1905, dont le rapporteur a été le républicain-socialiste Aristide Briand, NdlR] n'est pas une loi contre les religions mais [une loi] qui doit permettre à chacune et à chacun d'exercer la religion de son choix, ou d'en exercer aucune." Le maire de Lyon a "aggravé (son) cas" en citant plusieurs passages de l'homélie prononcée par l'archevêque de Paris, Mgr Vingt-Trois, lors de l'hommage au père Jacques Hamel, égorgé par deux djihadistes en pleine messe en juillet dernier : "Quand une société est démunie d’un projet collectif, à la fois digne de mobiliser les énergies communes et capable de motiver des renoncements particuliers pour servir une cause et arracher chacun à ses intérêts propres, elle se réduit à un consortium d’intérêts dans lequel chaque faction vient faire prévaloir ses appétits et ses ambitions."

"Je vois bien tout ce qui peut diviser ou fragmenter une société, a repris Gérard Collomb. Ici, à Lyon, pour nous la confluence n'est pas ce lieu seulement géographique mais aussi symbolique : la confluence des cultures, des idées, des spiritualités. C'est cela que marque l'esprit de Lyon."

Et d'enfoncer le clou en accusant ses détracteurs d'entretenir "une conception étroite de la laïcité", un discours très applaudi aussi bien à gauche qu'à droite."

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Collomb-defend-le-vaeu-des-echevins-comme-marque-de-l-esprit-de-Lyon

Les socialistes sont au plus bas....et alors? COLLOMB n'est pas socialiste...pas plus que MACRON qu'il soutient!

En plus il était contre le mariage et l'adoption homosexuelle avant que Bergé et ses amis ne lui tombent dessus... il est contre la PMA pour Toutes et contre la GPA pour tous!

Il est marié et père de famille...pour le reste c'est sa vie privée.

Il a bien soutenu le Cardinal BARBARIN quand ses "amis politiques" voulaient lui faire la peau!

Il a respecté la tradition du Voeu des Echevins, malgré les intimidations de ceux qui croyaient l'en empêcher...

Il est l'ami des patrons et des maires de la Droite et du Centre...

Qui pourrait bien lui contester son siège?
Les grands Maires de Lyon meurt à la tâche
Edouard HERRIOT 1905-1957 (sauf pendant l'occupation)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Pradel
Louis PRADEL 1957-1976
https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Pradel
Gérard COLLOMB 2001-2024 (si Dieu lui prête vie...) il dépassera la longévité de PRADEL...mais pour dépasser HERRIOT, il aurait fallu qu'il s'y prenne plus tôt...

Signaler Répondre

avatar
Ceux qui ont vu la Vierge sont au Ciel! le 14/09/2016 à 14:24
mdr a écrit le 14/09/2016 à 11h59

je vous rassure la vierge n'a jamais sauvé lyon de quoi que ce soit non plus !! d'ailleurs ceux qui l'ont vue sont au vinatier..

Apparemment vous êtes obsédés par les hopitaux psychiatriques!

Désolé de vous décevoir mais ceux qui ont vu la Vierge n'ont pas été déclaré fous mais la plupart sont devenus saints!

Ainsi les enfants de Fatima ou Sainte Bernadette à Lourdes!

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lúcia_dos_Santos
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernadette_Soubirous

Signaler Répondre

avatar
Expldrrr le 14/09/2016 à 14:20
mdr a écrit le 14/09/2016 à 11h59

je vous rassure la vierge n'a jamais sauvé lyon de quoi que ce soit non plus !! d'ailleurs ceux qui l'ont vue sont au vinatier..

Ah mais si elle a sauvé Lyon, puisqu'il vous le dit.

Vous vous souvenez pas, c'était à l'époque ou la terre était plate et que le soleil lui tournait autour.

Signaler Répondre

avatar
mdr le 14/09/2016 à 11:59
même son de cloche (félée) chez KIMELFELD! a écrit le 14/09/2016 à 11h55

Pour David Kimelfeld, maire du 4e arrondissement et "dauphin" officiel de Collomb (si ce dernier remporte la métropole de Lyon), "avec ces gens, on n'a pas la même conception de la laïcité. Je ne suis pas catholique mais [le vœu des échevins] est une histoire forte dans la ville de Lyon. Pour autant, cela ne remet pas en question la laïcité. Ce n'est pas contradictoire." Et d'ajouter que "le maire de Lyon assiste aussi cette année à la rupture du jeûne chez les musulmans".

Mais en l'occurence "le Dauphin" confond tout!
L'islam n'a jamais sauvé LYON de quoique ce soit... jamais les lyonnais sont sorti en masse pour remercier Allah en mettant des bougies aux fenêtres!

L'islam ne fait partie, ni de la culture, ni de la tradition lyonnaise...LYON n'est pas un berceau de l'islam... et KABTANE ne peut en rien se confondre avec le Primat de la Capitale des Gaules!

je vous rassure la vierge n'a jamais sauvé lyon de quoi que ce soit non plus !! d'ailleurs ceux qui l'ont vue sont au vinatier..

Signaler Répondre

avatar
même son de cloche (félée) chez KIMELFELD! le 14/09/2016 à 11:55
conception étroite de la laïcité a écrit le 14/09/2016 à 11h45

Une fois encore tout s'est bien passée...Gérard COLLOMB et les élus ont respecté le Voeu des Echevins n'en déplaise aux talibans de la "laïcité" qui veulent éradiquer toute trace de la foi catholique! A qui "Gégé" a fait un joli pied-de-nez...pour ne pas dire plus...

Ecoutons-le :

"J'invite tous ceux qui s'interrogent sur la place des religions et sur la laïcité dans la société à relire Aristide Briand. Cette loi [de 1905, dont le rapporteur a été le républicain-socialiste Aristide Briand, NdlR] n'est pas une loi contre les religions mais [une loi] qui doit permettre à chacune et à chacun d'exercer la religion de son choix, ou d'en exercer aucune." Le maire de Lyon a "aggravé (son) cas" en citant plusieurs passages de l'homélie prononcée par l'archevêque de Paris, Mgr Vingt-Trois, lors de l'hommage au père Jacques Hamel, égorgé par deux djihadistes en pleine messe en juillet dernier : "Quand une société est démunie d’un projet collectif, à la fois digne de mobiliser les énergies communes et capable de motiver des renoncements particuliers pour servir une cause et arracher chacun à ses intérêts propres, elle se réduit à un consortium d’intérêts dans lequel chaque faction vient faire prévaloir ses appétits et ses ambitions."

"Je vois bien tout ce qui peut diviser ou fragmenter une société, a repris Gérard Collomb. Ici, à Lyon, pour nous la confluence n'est pas ce lieu seulement géographique mais aussi symbolique : la confluence des cultures, des idées, des spiritualités. C'est cela que marque l'esprit de Lyon."

Et d'enfoncer le clou en accusant ses détracteurs d'entretenir "une conception étroite de la laïcité", un discours très applaudi aussi bien à gauche qu'à droite."

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Collomb-defend-le-vaeu-des-echevins-comme-marque-de-l-esprit-de-Lyon

Pour David Kimelfeld, maire du 4e arrondissement et "dauphin" officiel de Collomb (si ce dernier remporte la métropole de Lyon), "avec ces gens, on n'a pas la même conception de la laïcité. Je ne suis pas catholique mais [le vœu des échevins] est une histoire forte dans la ville de Lyon. Pour autant, cela ne remet pas en question la laïcité. Ce n'est pas contradictoire." Et d'ajouter que "le maire de Lyon assiste aussi cette année à la rupture du jeûne chez les musulmans".

Mais en l'occurence "le Dauphin" confond tout!
L'islam n'a jamais sauvé LYON de quoique ce soit... jamais les lyonnais sont sorti en masse pour remercier Allah en mettant des bougies aux fenêtres!

L'islam ne fait partie, ni de la culture, ni de la tradition lyonnaise...LYON n'est pas un berceau de l'islam... et KABTANE ne peut en rien se confondre avec le Primat de la Capitale des Gaules!

Signaler Répondre

avatar
mdr le 14/09/2016 à 11:53
conception étroite de la laïcité a écrit le 14/09/2016 à 11h45

Une fois encore tout s'est bien passée...Gérard COLLOMB et les élus ont respecté le Voeu des Echevins n'en déplaise aux talibans de la "laïcité" qui veulent éradiquer toute trace de la foi catholique! A qui "Gégé" a fait un joli pied-de-nez...pour ne pas dire plus...

Ecoutons-le :

"J'invite tous ceux qui s'interrogent sur la place des religions et sur la laïcité dans la société à relire Aristide Briand. Cette loi [de 1905, dont le rapporteur a été le républicain-socialiste Aristide Briand, NdlR] n'est pas une loi contre les religions mais [une loi] qui doit permettre à chacune et à chacun d'exercer la religion de son choix, ou d'en exercer aucune." Le maire de Lyon a "aggravé (son) cas" en citant plusieurs passages de l'homélie prononcée par l'archevêque de Paris, Mgr Vingt-Trois, lors de l'hommage au père Jacques Hamel, égorgé par deux djihadistes en pleine messe en juillet dernier : "Quand une société est démunie d’un projet collectif, à la fois digne de mobiliser les énergies communes et capable de motiver des renoncements particuliers pour servir une cause et arracher chacun à ses intérêts propres, elle se réduit à un consortium d’intérêts dans lequel chaque faction vient faire prévaloir ses appétits et ses ambitions."

"Je vois bien tout ce qui peut diviser ou fragmenter une société, a repris Gérard Collomb. Ici, à Lyon, pour nous la confluence n'est pas ce lieu seulement géographique mais aussi symbolique : la confluence des cultures, des idées, des spiritualités. C'est cela que marque l'esprit de Lyon."

Et d'enfoncer le clou en accusant ses détracteurs d'entretenir "une conception étroite de la laïcité", un discours très applaudi aussi bien à gauche qu'à droite."

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Collomb-defend-le-vaeu-des-echevins-comme-marque-de-l-esprit-de-Lyon

Tout ce blabla pour justifier le copinage avec le cardinal "dieu merci" si c'était pas comique ce serait lamentable !!

Merci de partager ce moment de rire

Signaler Répondre

avatar
conception étroite de la laïcité le 14/09/2016 à 11:45
Merci Marie! a écrit le 08/09/2016 à 10h11

Il semble qu'il suffise que l'adjectif "catholique" apparaisse dans un article pour que "la meute" catholicophobe qui sévit régulièrement sur le forum se mette à aboyer! Mais comme le dit si bien le proverbe arabe : "les chiens aboient, la caravane passe"...

En l'occurrence, Gérard COLLOMB et ses adjoints, ainsi que le gratin politique lyonnais seront ce soir à Fourvière pour honorer le voeu des échevins fait dans la chapelle de la Vierge, de monter chaque 8 septembre en procession pour entendre la messe et offrir à l’Archevêque « la quantité de 7 livres de cire en cierges et flambeaux, et un écu d’or au soleil » et ce, si leur souhait est exaucé.

Que Dieu bénisse la Ville de LYON et tous ceux qui ont été fidèles à ce voeu.

Merci Marie!


Histoire et Programme de la journée :
http://lyon.catholique.fr/?Voeu-des-Echevins-l-affection-des

Pour ceux qui ne le savent pas et les nouveaux venus à Lyon, le voeu des échevins est partie intégrante de la culture et de l'identité lyonnaise, tout comme la Fête des illuminations du 8 décembre.

http://lyon.catholique.fr/?Le-8-decembre-un-peu-d-histoire

Une fois encore tout s'est bien passée...Gérard COLLOMB et les élus ont respecté le Voeu des Echevins n'en déplaise aux talibans de la "laïcité" qui veulent éradiquer toute trace de la foi catholique! A qui "Gégé" a fait un joli pied-de-nez...pour ne pas dire plus...

Ecoutons-le :

"J'invite tous ceux qui s'interrogent sur la place des religions et sur la laïcité dans la société à relire Aristide Briand. Cette loi [de 1905, dont le rapporteur a été le républicain-socialiste Aristide Briand, NdlR] n'est pas une loi contre les religions mais [une loi] qui doit permettre à chacune et à chacun d'exercer la religion de son choix, ou d'en exercer aucune." Le maire de Lyon a "aggravé (son) cas" en citant plusieurs passages de l'homélie prononcée par l'archevêque de Paris, Mgr Vingt-Trois, lors de l'hommage au père Jacques Hamel, égorgé par deux djihadistes en pleine messe en juillet dernier : "Quand une société est démunie d’un projet collectif, à la fois digne de mobiliser les énergies communes et capable de motiver des renoncements particuliers pour servir une cause et arracher chacun à ses intérêts propres, elle se réduit à un consortium d’intérêts dans lequel chaque faction vient faire prévaloir ses appétits et ses ambitions."

"Je vois bien tout ce qui peut diviser ou fragmenter une société, a repris Gérard Collomb. Ici, à Lyon, pour nous la confluence n'est pas ce lieu seulement géographique mais aussi symbolique : la confluence des cultures, des idées, des spiritualités. C'est cela que marque l'esprit de Lyon."

Et d'enfoncer le clou en accusant ses détracteurs d'entretenir "une conception étroite de la laïcité", un discours très applaudi aussi bien à gauche qu'à droite."

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Collomb-defend-le-vaeu-des-echevins-comme-marque-de-l-esprit-de-Lyon

Signaler Répondre

avatar
mdr le 09/09/2016 à 15:39
Jules Ferry a écrit le 09/09/2016 à 14h41

Détruisons l'école privée. Détruisons tout ce qui marche encore à peu près dans notre pays.
Nivelons par le bas.
Tout le monde au même niveau, celui de la médiocrité.
Allez, payons des impôts pour que tous les jeunes Français aillent dans des écoles qui soient toutes aussi stériles les unes que les autres. Soyons fiers de l'égalitarisme: tous ignares, tous idiots. C'est du pain béni pour ceux qui nous gouvernent.

on peut aussi défendre un service public de qualité, loin de l’égalitarisme que vous dénoncez et qui n'a pas grand réalité..

Signaler Répondre

avatar
Jules Ferry le 09/09/2016 à 14:41
mdr a écrit le 09/09/2016 à 08h41

effectivement son calcul est ubu esque

Détruisons l'école privée. Détruisons tout ce qui marche encore à peu près dans notre pays.
Nivelons par le bas.
Tout le monde au même niveau, celui de la médiocrité.
Allez, payons des impôts pour que tous les jeunes Français aillent dans des écoles qui soient toutes aussi stériles les unes que les autres. Soyons fiers de l'égalitarisme: tous ignares, tous idiots. C'est du pain béni pour ceux qui nous gouvernent.

Signaler Répondre

avatar
mdr le 09/09/2016 à 08:41
jperrenot a écrit le 08/09/2016 à 19h57

Tous les défenseurs acharnés de l'école privée qui se sont exprimé semblent oublier qu'en effet, les salaires (c'est à dire l'énorme majorité du coût) des enseignants des écoles privées sous contrat, , sont payées par l'état... que les bâtiments des mêmes écoles sont financés par les collectivités territoriales, de même que le ramassage scolaire, qui pourtant fait le jeu d'une concurrence déloyale : il n'est que d'observer les cars aux trois quarts vides payés par la collectivité amener, par exemple, des élèves de Mions jusqu'à Charles de Foucauld (Lyon 3ème). Alors oui, "Un sou", la prise en charge de toutes ces dépenses par la collectivité nationale permet aux établissements privés sous contrat d'offrir des tarifs peu chers à certaines familles, mais il n'en reste pas moins que beaucoup de ces écoles jouent la carte de la discrimination sociale et/ou scolaire,ce qui se recoupe souvent... Mais désolé, Ubu, votre calcul est parfaitement bidon ! Ce n'est d'ailleurs sans doute pas un hasard s'il est si difficile de trouver des données détaillées sur les dépenses d'éducation en France... Ne comptons pas sur M. Collomb pour entamer un tant soit peu ces privilèges, ses deux filles sont scolarisées dans un établissement catholique lyonnais depuis que les "nouveaux rythmes" ont été mis en place. Un nouveau signe évident de son grnd engagement socialiste, à ol'instar de son soutien à E. Macron !

effectivement son calcul est ubu esque

Signaler Répondre

avatar
jperrenot le 08/09/2016 à 19:57
Ubu réexplique a écrit le 07/09/2016 à 17h21

Je me cite même si cela n'est pas très poli

"Ce qui donnerait un budget de 47 milliards pour scolariser tous les élèves de France.'"

Tous les termes sont importants (scolariser et élève). Vous pensez que le privé ne paie pas de personnel administratif, pas de cantine, pas de locaux, pas de surveillant, pas d'activité extra-scolaire, pas de manuels, pas de sale informatique, .. ?

Mais je note que vous semblez avoir pris conscience qu'avec la suppression du privé il serait a peu pret impossible à l'état d'assurer les frais de ces nouveaux élèves.

Tous les défenseurs acharnés de l'école privée qui se sont exprimé semblent oublier qu'en effet, les salaires (c'est à dire l'énorme majorité du coût) des enseignants des écoles privées sous contrat, , sont payées par l'état... que les bâtiments des mêmes écoles sont financés par les collectivités territoriales, de même que le ramassage scolaire, qui pourtant fait le jeu d'une concurrence déloyale : il n'est que d'observer les cars aux trois quarts vides payés par la collectivité amener, par exemple, des élèves de Mions jusqu'à Charles de Foucauld (Lyon 3ème). Alors oui, "Un sou", la prise en charge de toutes ces dépenses par la collectivité nationale permet aux établissements privés sous contrat d'offrir des tarifs peu chers à certaines familles, mais il n'en reste pas moins que beaucoup de ces écoles jouent la carte de la discrimination sociale et/ou scolaire,ce qui se recoupe souvent... Mais désolé, Ubu, votre calcul est parfaitement bidon ! Ce n'est d'ailleurs sans doute pas un hasard s'il est si difficile de trouver des données détaillées sur les dépenses d'éducation en France... Ne comptons pas sur M. Collomb pour entamer un tant soit peu ces privilèges, ses deux filles sont scolarisées dans un établissement catholique lyonnais depuis que les "nouveaux rythmes" ont été mis en place. Un nouveau signe évident de son grnd engagement socialiste, à ol'instar de son soutien à E. Macron !

Signaler Répondre

avatar
Merci Marie! le 08/09/2016 à 10:11

Il semble qu'il suffise que l'adjectif "catholique" apparaisse dans un article pour que "la meute" catholicophobe qui sévit régulièrement sur le forum se mette à aboyer! Mais comme le dit si bien le proverbe arabe : "les chiens aboient, la caravane passe"...

En l'occurrence, Gérard COLLOMB et ses adjoints, ainsi que le gratin politique lyonnais seront ce soir à Fourvière pour honorer le voeu des échevins fait dans la chapelle de la Vierge, de monter chaque 8 septembre en procession pour entendre la messe et offrir à l’Archevêque « la quantité de 7 livres de cire en cierges et flambeaux, et un écu d’or au soleil » et ce, si leur souhait est exaucé.

Que Dieu bénisse la Ville de LYON et tous ceux qui ont été fidèles à ce voeu.

Merci Marie!


Histoire et Programme de la journée :
http://lyon.catholique.fr/?Voeu-des-Echevins-l-affection-des

Pour ceux qui ne le savent pas et les nouveaux venus à Lyon, le voeu des échevins est partie intégrante de la culture et de l'identité lyonnaise, tout comme la Fête des illuminations du 8 décembre.

http://lyon.catholique.fr/?Le-8-decembre-un-peu-d-histoire

Signaler Répondre

avatar
Ubu réexplique le 07/09/2016 à 17:21
À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire a écrit le 07/09/2016 à 15h58

Vous oubliez (volontairement) que les presque 8 milliards versé au privé par l'Education Nationale ne concerne que le traitement des enseignants, et vous en déduisez maladroitement un "cout" par élève, pour le transposer sur celui de l'EN.

Vous omettez donc que le budget de l'Education Nationale a aussi à charge le personnel administratif, technique, les rectorats ainsi que l'ensemble des locaux dans son budget.

Je me cite même si cela n'est pas très poli

"Ce qui donnerait un budget de 47 milliards pour scolariser tous les élèves de France.'"

Tous les termes sont importants (scolariser et élève). Vous pensez que le privé ne paie pas de personnel administratif, pas de cantine, pas de locaux, pas de surveillant, pas d'activité extra-scolaire, pas de manuels, pas de sale informatique, .. ?

Mais je note que vous semblez avoir pris conscience qu'avec la suppression du privé il serait a peu pret impossible à l'état d'assurer les frais de ces nouveaux élèves.

Signaler Répondre

avatar
Charlemagne le 07/09/2016 à 17:01
À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire a écrit le 07/09/2016 à 15h58

Vous oubliez (volontairement) que les presque 8 milliards versé au privé par l'Education Nationale ne concerne que le traitement des enseignants, et vous en déduisez maladroitement un "cout" par élève, pour le transposer sur celui de l'EN.

Vous omettez donc que le budget de l'Education Nationale a aussi à charge le personnel administratif, technique, les rectorats ainsi que l'ensemble des locaux dans son budget.

Dans ce cas ajoutez ces dépenses à celles que devra réaliser l'Etat si le privé venait à disparaître... ça devrait vous calmer pour un bon moment.

Signaler Répondre

avatar
À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire le 07/09/2016 à 15:58
Ubu les chiffres a écrit le 07/09/2016 à 13h06

Vous êtes fort aimable.
Je ne faits que reprendre les chiffres des dépenses donnés par CQFD.

Auquel je rapproche le budget de l'EN et les effectifs du privé que vous trouverez assez facilement sur le site du ministère.

Si la dépense net de l'EN est de 8 milliards pour le privé alors le calcule est parfaitement correct ne vous en déplaise.

Maintenant à mon tour de vous renvoyer la question. Quel serait le cout de la suppression de l'enseignement privé en France ?

N’omettez rien s'il vous plait : les batiments, les classes à 28 au lieu de 35, les surveillants en plus, les cantines en plus, les salaires des profs alignés, le taux d'encadrement supérieur, ..

A vous lire.

Vous oubliez (volontairement) que les presque 8 milliards versé au privé par l'Education Nationale ne concerne que le traitement des enseignants, et vous en déduisez maladroitement un "cout" par élève, pour le transposer sur celui de l'EN.

Vous omettez donc que le budget de l'Education Nationale a aussi à charge le personnel administratif, technique, les rectorats ainsi que l'ensemble des locaux dans son budget.

Signaler Répondre

avatar
Einstein le 07/09/2016 à 13:53
mdr a écrit le 07/09/2016 à 12h36

vous racontez n'importe quoi mélangez tous les chiffres et les sortez de leur contexte.

Pour être crédible merci de présenter vos sources et de faire des rapprochements avec des sommes qui recouvrent les mêmes dépenses..

pauvre france si elle était dirigée par des gens comme vous..

Sortez votre calculatrice... vous allez vite vous rendre compte que l'Etat a tout intérêt à laisser l'enseignement privé s'occuper d'une partie des jeunes Français, car il n'a pas les reins assez solides pour assurer leur migration vers le public.
Même si, par idéologie, certains voudraient totalement bannir le privé...

Signaler Répondre

avatar
Eh ! le 07/09/2016 à 13:15
Un peu de bon sens a écrit le 07/09/2016 à 12h04

On ne peut pas faire de quelques exceptions un cas général.

L'enseignement catholique est majoritairement destiné à ceux qui ont des moyens financier, il suffit pour s'en rendre compte de regarder leurs implantations géographiques.

Je vous invite vous aussi à ne pas faire de quelques exceptions un cas général.
Bien-sûr, les Chartreux et les Maristes se sont installés à la Croix-Rousse et sur la colline de Fourvière il y a plus d'un siècle car ils savaient qu'ils seraient ainsi proches des familles les plus aisées... quelle blague.
Merci !

Signaler Répondre

avatar
Ubu les chiffres le 07/09/2016 à 13:06
mdr a écrit le 07/09/2016 à 12h36

vous racontez n'importe quoi mélangez tous les chiffres et les sortez de leur contexte.

Pour être crédible merci de présenter vos sources et de faire des rapprochements avec des sommes qui recouvrent les mêmes dépenses..

pauvre france si elle était dirigée par des gens comme vous..

Vous êtes fort aimable.
Je ne faits que reprendre les chiffres des dépenses donnés par CQFD.

Auquel je rapproche le budget de l'EN et les effectifs du privé que vous trouverez assez facilement sur le site du ministère.

Si la dépense net de l'EN est de 8 milliards pour le privé alors le calcule est parfaitement correct ne vous en déplaise.

Maintenant à mon tour de vous renvoyer la question. Quel serait le cout de la suppression de l'enseignement privé en France ?

N’omettez rien s'il vous plait : les batiments, les classes à 28 au lieu de 35, les surveillants en plus, les cantines en plus, les salaires des profs alignés, le taux d'encadrement supérieur, ..

A vous lire.

Signaler Répondre

avatar
mdr le 07/09/2016 à 12:36
Ubu les chiffres a écrit le 07/09/2016 à 12h33

8 milliards d'euros pour 17 % des élèves scolarisés.

Ce qui donnerait un budget de 47 milliards pour scolariser tous les élèves de France.

Pour mémoire le budget de l'éducation national est de 140 milliards.

Je vous laisse faire le calcule du rapatriement de tout ces élèves dans le public (profs, locaux, moyens supplémentaires) sachant que les parents du privée paient deja pour le public. Il ne faudra donc pas compter sur des recettes supplémentaires.

vous racontez n'importe quoi mélangez tous les chiffres et les sortez de leur contexte.

Pour être crédible merci de présenter vos sources et de faire des rapprochements avec des sommes qui recouvrent les mêmes dépenses..

pauvre france si elle était dirigée par des gens comme vous..

Signaler Répondre

avatar
Ubu les chiffres le 07/09/2016 à 12:33
CQFD. a écrit le 07/09/2016 à 10h00

L’école confessionnelle coûte 7,081 milliards d’Euros au budget Education pour 2013 auxquels il faut ajouter 558 millions au budget de l’Agriculture....

Sans parler de certains frais de fonctionnement (entretien, chauffage, électricité, mobilier…) payés par les collectivités territoriales et dans certains cas la participation aux investissements immobiliers.

Il est grand temps d'affecter ses ressources à l’Éducation Nationale qui elle manque cruellement de moyen pour mener ses missions dans les mêmes conditions que les établissements privés.

8 milliards d'euros pour 17 % des élèves scolarisés.

Ce qui donnerait un budget de 47 milliards pour scolariser tous les élèves de France.

Pour mémoire le budget de l'éducation national est de 140 milliards.

Je vous laisse faire le calcule du rapatriement de tout ces élèves dans le public (profs, locaux, moyens supplémentaires) sachant que les parents du privée paient deja pour le public. Il ne faudra donc pas compter sur des recettes supplémentaires.

Signaler Répondre

avatar
Un peu de bon sens le 07/09/2016 à 12:04
Eh ! a écrit le 07/09/2016 à 11h40

Je connais des familles qui au lieu de s'acheter un écran plat et des habits de marque ont fait le choix d'investir pour le futur de leurs enfants, en leur payant une bonne école.
Voilà où se trouve la différence: ceux pour qui l'éducation des enfants passe avant toute chose, et ceux pour qui leur propre confort prime.

Tout le monde ne correspond pas à la caricature "père commercial, famille bourgeoise habitant le 6è, les Monts d'Or ou la Croix-Rousse, destinant leurs enfants à une école de commerce".
Arrêtez vos amalgames...

On ne peut pas faire de quelques exceptions un cas général.

L'enseignement catholique est majoritairement destiné à ceux qui ont des moyens financier, il suffit pour s'en rendre compte de regarder leurs implantations géographiques.

Signaler Répondre

avatar
Un Sou le 07/09/2016 à 11:50
Lou a écrit le 07/09/2016 à 11h05

La France est multiculturelle et républicaine. Tous ses enfants ont droit aux mêmes qualités d'enseignement, quelque soit la classe sociale ou la religion de leurs parents. Effectivement, au temps de la noblesse, le clergé s'occupait de l'enseignement ... Depuis ce temps, et heureusement, il a eu Charlemagne, Talleyrand puis la révolution et la démocratie.

Les écoles privées confessionnelles ne devraient même plus exister ! Elles sont payantes, donc favorisent les enfants des classes aisées. Sont confessionnelles et apprennent aux enfants tout ... sauf l'ouverture aux autres. Elles apprennent aux enfants à vivre dans des mondes parallèles, qui dévaluent ou ignorent les autres. Et formatent les gamins à bien rester dans leur milieu social ET culturel. Si vous faites partie des "nantis", je comprends que cela vous arrange. Si vous vivez en HLM avec le smic, comment pouvez vous l'accepter pour vos enfants ?

Les écoles privées sont payantes mais savez vous combien cela coute aux parents ?

Vous devriez vous renseigner sur les grilles tarifaires et vous vous rendriez compte qu'accéder à l'école privée pour les petits revenus ca n'a rien d'insurmontable. Le plus souvent la participation des parents étant calculée sur le quotient familial auquel s'ajoute les fonds de solidarité en interne.


D'ailleurs les écoles privées de banlieues sont tout aussi pleines que les autres.

Quand a vos remarques sur ce qu'on apprends dans les écoles privées votre méconnaissance de celles-ci devraient vous inciter à plus de prudence.

Signaler Répondre

avatar
Eh ! le 07/09/2016 à 11:40
Lou a écrit le 07/09/2016 à 11h05

La France est multiculturelle et républicaine. Tous ses enfants ont droit aux mêmes qualités d'enseignement, quelque soit la classe sociale ou la religion de leurs parents. Effectivement, au temps de la noblesse, le clergé s'occupait de l'enseignement ... Depuis ce temps, et heureusement, il a eu Charlemagne, Talleyrand puis la révolution et la démocratie.

Les écoles privées confessionnelles ne devraient même plus exister ! Elles sont payantes, donc favorisent les enfants des classes aisées. Sont confessionnelles et apprennent aux enfants tout ... sauf l'ouverture aux autres. Elles apprennent aux enfants à vivre dans des mondes parallèles, qui dévaluent ou ignorent les autres. Et formatent les gamins à bien rester dans leur milieu social ET culturel. Si vous faites partie des "nantis", je comprends que cela vous arrange. Si vous vivez en HLM avec le smic, comment pouvez vous l'accepter pour vos enfants ?

Je connais des familles qui au lieu de s'acheter un écran plat et des habits de marque ont fait le choix d'investir pour le futur de leurs enfants, en leur payant une bonne école.
Voilà où se trouve la différence: ceux pour qui l'éducation des enfants passe avant toute chose, et ceux pour qui leur propre confort prime.

Tout le monde ne correspond pas à la caricature "père commercial, famille bourgeoise habitant le 6è, les Monts d'Or ou la Croix-Rousse, destinant leurs enfants à une école de commerce".
Arrêtez vos amalgames...

Signaler Répondre

avatar
fils de le 07/09/2016 à 11:23
Delirium Tremens a écrit le 07/09/2016 à 11h13

Si seulement vous connaissiez le pourcentage d'enfants catholiques dans certains établissements privés catholiques vous vous rendriez compte de la bêtise de vos propos...
Ces écoles sont ouvertes à tous: cathos, athées, juifs, musulmans...

vous avez raison elles sont ouvertes à tous les fils de, BCBG et autres favorisés

vivement un système éducatif égalitaire

Signaler Répondre

avatar
Delirium Tremens le 07/09/2016 à 11:13
françois Brun a écrit le 06/09/2016 à 19h00

Précisions ; l'État paie les profs , la Région verse un forfait qui permet de rémunérer dans certaines écoles des armées de jeunes curés .
Les parents paient parfois des sommes trés élevées pour éviter la promiscuité sociale et l'entretien du patrimoine , un enseignement catho prosélytique comme l'appel à diverses manifestations .
Cette école de ghetto social peut avoir 100% de réussite ! .

Si seulement vous connaissiez le pourcentage d'enfants catholiques dans certains établissements privés catholiques vous vous rendriez compte de la bêtise de vos propos...
Ces écoles sont ouvertes à tous: cathos, athées, juifs, musulmans...

Signaler Répondre

avatar
Lou le 07/09/2016 à 11:05
Eh ! a écrit le 07/09/2016 à 10h17

Tellement ridicule... cela fait des centaines d'années que l'Eglise catholique s'occupe en France de l'éducation, et les enfants s'en portent (très) bien.
Moins de violence scolaire, un esprit plus ouvert, et une formation solide.
S'il y a de la violence dans notre monde, ce n'est pas à cause de l'enseignement privé catholique... ne mélangez pas tout svp !!!

La France est multiculturelle et républicaine. Tous ses enfants ont droit aux mêmes qualités d'enseignement, quelque soit la classe sociale ou la religion de leurs parents. Effectivement, au temps de la noblesse, le clergé s'occupait de l'enseignement ... Depuis ce temps, et heureusement, il a eu Charlemagne, Talleyrand puis la révolution et la démocratie.

Les écoles privées confessionnelles ne devraient même plus exister ! Elles sont payantes, donc favorisent les enfants des classes aisées. Sont confessionnelles et apprennent aux enfants tout ... sauf l'ouverture aux autres. Elles apprennent aux enfants à vivre dans des mondes parallèles, qui dévaluent ou ignorent les autres. Et formatent les gamins à bien rester dans leur milieu social ET culturel. Si vous faites partie des "nantis", je comprends que cela vous arrange. Si vous vivez en HLM avec le smic, comment pouvez vous l'accepter pour vos enfants ?

Signaler Répondre

avatar
Mélanie le 07/09/2016 à 10:54

Je pense que je vais adhérer à cette association cohérente sur la laïcité. Enfin !

Signaler Répondre

avatar
Faux ! le 07/09/2016 à 10:50
CQFD. a écrit le 07/09/2016 à 10h00

L’école confessionnelle coûte 7,081 milliards d’Euros au budget Education pour 2013 auxquels il faut ajouter 558 millions au budget de l’Agriculture....

Sans parler de certains frais de fonctionnement (entretien, chauffage, électricité, mobilier…) payés par les collectivités territoriales et dans certains cas la participation aux investissements immobiliers.

Il est grand temps d'affecter ses ressources à l’Éducation Nationale qui elle manque cruellement de moyen pour mener ses missions dans les mêmes conditions que les établissements privés.

C'est amusant... le coût d'un élève passant par l'école publique est bien supérieur à celui d'un élève passant par le privé. Sauf qu'à la sortie il y a peu de chances pour qu'il sache écrire, lire et compter...
Nous gaspillons des millions pour l'Education Nationale, qui ressemble à un puits sans fond.
Il est temps de dégraisser le mammouth !

Signaler Répondre

avatar
honte le 07/09/2016 à 10:21

marre des religieux ! collomb n'a pas honte de se mêler aux délinquants sexuels ?

Signaler Répondre

avatar
Eh ! le 07/09/2016 à 10:17
SPARTACUS a écrit le 06/09/2016 à 18h30

Calcul d'apothicaire, à courte vue! Parce que le coût des ravages du communautarisme saisira, voire saignera vos enfants, au propre et au figuré, comme tous les autres!
J'ai envie d'un monde paisible pour les miens.
Quant à l'école publique, il y a des choses à revoir c'est vrai, mais mes enfants l'ont fréquentée et leur situation actuelle, je peux vous le garantir, ravit le père de famille que je suis.

Tellement ridicule... cela fait des centaines d'années que l'Eglise catholique s'occupe en France de l'éducation, et les enfants s'en portent (très) bien.
Moins de violence scolaire, un esprit plus ouvert, et une formation solide.
S'il y a de la violence dans notre monde, ce n'est pas à cause de l'enseignement privé catholique... ne mélangez pas tout svp !!!

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 07/09/2016 à 10:00
Ubu a écrit le 07/09/2016 à 09h43

Ca fait presque 1000 ans que les écoles confessionnelles existent en France.

Si la bombe est à retardement alors ce retardement est très très très important.

Bref comme dans tous les pays du monde il existe es écoles confessionnelles.

Quant à qualifier de communautariste l'école catholique ca prete juste à sourire.

SI vous voulez vous pencher sur les menaces pour l'avenir demandez vous plutot ce qu'on enseigne à vos enfants dans les écoles (privées et publiques ce sont les mêmes programmes) et ce qu'ils en retiennent.

L’école confessionnelle coûte 7,081 milliards d’Euros au budget Education pour 2013 auxquels il faut ajouter 558 millions au budget de l’Agriculture....

Sans parler de certains frais de fonctionnement (entretien, chauffage, électricité, mobilier…) payés par les collectivités territoriales et dans certains cas la participation aux investissements immobiliers.

Il est grand temps d'affecter ses ressources à l’Éducation Nationale qui elle manque cruellement de moyen pour mener ses missions dans les mêmes conditions que les établissements privés.

Signaler Répondre

avatar
Iscyros le 07/09/2016 à 09:46
Combes is alive a écrit le 06/09/2016 à 17h49

Drole de voir tout ces neo-laicards pour qui l'histoire de notre ville et nos traditions n'auraient pas 200 ans. Plus intolérants que l'intolérance même qu'ils condamnent.

Pour rester cohérent et afin d'abroger définitivement toute trace de notre passé je vous souhaite un joyeux 20 fructidor de l'an 224 - jour de la hotte - vous en ferez ce que vous voulez.

Des traditions qui en leur temps mélangeaient politique et religion à l'encontre même du christianisme d'Irénée de Lyon importé au Ier siècle qui n'était pas encore au service d'une idéologie impérialiste. Tradition plus ancienne, plus authentique et paradoxalement moins archaïque que ce qui a suivit. Le culte chrétien serait resté un espace où rechercher une inspiration ou une force intérieur pour faire émerger un homme nouveau. La laïcité est parfois plus respectueuse des traditions et rend justice à l'histoire sur plus long terme !

Signaler Répondre

avatar
Ubu le 07/09/2016 à 09:43
Lou a écrit le 06/09/2016 à 23h49

100% ok avec vous. Et que les politiques aient le courage de réfléchir à ce qu'impliquent les écoles confessionnelles, quelque soit la religion. Une véritable bombe à retardement.

Ca fait presque 1000 ans que les écoles confessionnelles existent en France.

Si la bombe est à retardement alors ce retardement est très très très important.

Bref comme dans tous les pays du monde il existe es écoles confessionnelles.

Quant à qualifier de communautariste l'école catholique ca prete juste à sourire.

SI vous voulez vous pencher sur les menaces pour l'avenir demandez vous plutot ce qu'on enseigne à vos enfants dans les écoles (privées et publiques ce sont les mêmes programmes) et ce qu'ils en retiennent.

Signaler Répondre

avatar
bob le 07/09/2016 à 08:54

C'est juste du Folklore historique...

Signaler Répondre

avatar
tutu le 07/09/2016 à 07:53
François Brun a écrit le 06/09/2016 à 17h59

Collomb a un lourd passé de collusion avec la partie la plus réactionnaire (pléonasme ) de l'Église catholique .Son soutien à Barbarin est continu .....dans le débat sur le mariage pour tous , sur la pédophilie ecclésiale . Il a remis la légion d'honneur au directeur des Chartreux en mairie, puis Aux Chartreux où il appelait Barbarin son ami . Son discours est à lire , il s'agit d'une allégeance idéologique qui transforme son humanisme revendiqué en allégeance au conservatisme . Sa femme qu'il a voulu imposer à Queyranne est militante contre le mariage pour tous .
Pas un mot , quand le chapelain de Barbarin déclarait qu'il n'y avait aucune différence entre les victimes des attentas de Paris et leurs assassins .
Il a promis d'aider à la reconstruction des alentours commerciaux de Fourviére , d'aider la fac catho qui ne le demandait pas . Du jamais vu dans une république laïque !
Le premier secrétaire fédéral de ce qui reste du parti socialiste à Lyon , l'accompagne partout , après le Bataclan ils assistaient au coté de Barbarin à la cérémonie qui se déroulait à Ainay .C'était à qui serait sur la photo ! On devine Brugnéra sur la photo Un adjoint lyonnais enseigne aux Lazaristes sans remords alors que s'y déroulent des conférences sur l'amour sexuel par Barbarin ou la venue d'un député du parti de Boutin . Etc ....Il sera entérré à Saint Jean , prenons les paris .....

non je pense pas, il prend les bulletins de vote de tous les côtés et visiblement, ça marche puisqu'il est parti pour être candidat à un 5ème mandat

Signaler Répondre

avatar
Lou le 06/09/2016 à 23:49
SPARTACUS a écrit le 06/09/2016 à 18h30

Calcul d'apothicaire, à courte vue! Parce que le coût des ravages du communautarisme saisira, voire saignera vos enfants, au propre et au figuré, comme tous les autres!
J'ai envie d'un monde paisible pour les miens.
Quant à l'école publique, il y a des choses à revoir c'est vrai, mais mes enfants l'ont fréquentée et leur situation actuelle, je peux vous le garantir, ravit le père de famille que je suis.

100% ok avec vous. Et que les politiques aient le courage de réfléchir à ce qu'impliquent les écoles confessionnelles, quelque soit la religion. Une véritable bombe à retardement.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 06/09/2016 à 20:45

@François Brun
Lyon vaut bien une messe...

Signaler Répondre

avatar
Hypocrites! le 06/09/2016 à 19:57
françois Brun a écrit le 06/09/2016 à 19h00

Précisions ; l'État paie les profs , la Région verse un forfait qui permet de rémunérer dans certaines écoles des armées de jeunes curés .
Les parents paient parfois des sommes trés élevées pour éviter la promiscuité sociale et l'entretien du patrimoine , un enseignement catho prosélytique comme l'appel à diverses manifestations .
Cette école de ghetto social peut avoir 100% de réussite ! .

Bien vrai!
En plus c'est tout le contraire du message évangélique, et ils n'ont pas honte!
Le comble de l'indécence et de l'hypocrisie est atteint par Collomb lorsqu'il impose une réforme abjecte des rythmes scolaires aux petits écoliers lyonnais de l'école publique et inscrit aussitôt ses enfants à l'école privée (dispensée de la Réforme) afin qu'ils échappent à ses turpitudes!

Signaler Répondre

avatar
françois Brun le 06/09/2016 à 19:00
SPARTACUS a écrit le 06/09/2016 à 18h30

Calcul d'apothicaire, à courte vue! Parce que le coût des ravages du communautarisme saisira, voire saignera vos enfants, au propre et au figuré, comme tous les autres!
J'ai envie d'un monde paisible pour les miens.
Quant à l'école publique, il y a des choses à revoir c'est vrai, mais mes enfants l'ont fréquentée et leur situation actuelle, je peux vous le garantir, ravit le père de famille que je suis.

Précisions ; l'État paie les profs , la Région verse un forfait qui permet de rémunérer dans certaines écoles des armées de jeunes curés .
Les parents paient parfois des sommes trés élevées pour éviter la promiscuité sociale et l'entretien du patrimoine , un enseignement catho prosélytique comme l'appel à diverses manifestations .
Cette école de ghetto social peut avoir 100% de réussite ! .

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 06/09/2016 à 18:58

A lire les commentaires les débats sur la laïcité n'auraient guère évolué depuis 1siècle :
Victor Augagneur déplorait en regardant la basilique de Fourvière
"cet insolent défi à la démocratie lyonnaise et à la philosophie de la raison et de la vérité"
Quand Edouadr Herriot plus moderne écrivait
"ce lieu haut est devenu un haut lieu reconnu par tous au delà des significations restreintes et des polémiques pour prendre une place dans la définition du caractère lyonnais, de l'âme lyonnaise"
Le vœu des échevins de1643 était pour protéger Lyon de la peste..
Aujourd’hui quelle est la peste dont il faudrait nous protéger ?
Peut être l'intégrisme sous toutes ses formes ?

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 06/09/2016 à 18:30
Eh ! a écrit le 06/09/2016 à 17h44

Le financement des écoles privées... si ces écoles fermaient, vous paieriez bien plus avec vos impôts !
Car l'école privée non seulement prend en charge des élèves à la place de l'école publique (élèves dont les parents paient 2 fois, par leurs impôts et par le paiement de la scolarité de leurs enfants), mais en plus elle assure à ces enfants une formation bien plus efficace !

Calcul d'apothicaire, à courte vue! Parce que le coût des ravages du communautarisme saisira, voire saignera vos enfants, au propre et au figuré, comme tous les autres!
J'ai envie d'un monde paisible pour les miens.
Quant à l'école publique, il y a des choses à revoir c'est vrai, mais mes enfants l'ont fréquentée et leur situation actuelle, je peux vous le garantir, ravit le père de famille que je suis.

Signaler Répondre

avatar
François Brun le 06/09/2016 à 17:59

Collomb a un lourd passé de collusion avec la partie la plus réactionnaire (pléonasme ) de l'Église catholique .Son soutien à Barbarin est continu .....dans le débat sur le mariage pour tous , sur la pédophilie ecclésiale . Il a remis la légion d'honneur au directeur des Chartreux en mairie, puis Aux Chartreux où il appelait Barbarin son ami . Son discours est à lire , il s'agit d'une allégeance idéologique qui transforme son humanisme revendiqué en allégeance au conservatisme . Sa femme qu'il a voulu imposer à Queyranne est militante contre le mariage pour tous .
Pas un mot , quand le chapelain de Barbarin déclarait qu'il n'y avait aucune différence entre les victimes des attentas de Paris et leurs assassins .
Il a promis d'aider à la reconstruction des alentours commerciaux de Fourviére , d'aider la fac catho qui ne le demandait pas . Du jamais vu dans une république laïque !
Le premier secrétaire fédéral de ce qui reste du parti socialiste à Lyon , l'accompagne partout , après le Bataclan ils assistaient au coté de Barbarin à la cérémonie qui se déroulait à Ainay .C'était à qui serait sur la photo ! On devine Brugnéra sur la photo Un adjoint lyonnais enseigne aux Lazaristes sans remords alors que s'y déroulent des conférences sur l'amour sexuel par Barbarin ou la venue d'un député du parti de Boutin . Etc ....Il sera entérré à Saint Jean , prenons les paris .....

Signaler Répondre

avatar
Combes is alive le 06/09/2016 à 17:49
Iscyros a écrit le 06/09/2016 à 15h08

La République ne reconnaît aucun culte : à la traîne, elle est dans une drôle de confusion face aux multiples formes de cultes, ce qui permet à certains de favoriser l'exercice d'une piété en public sous-prétextes d'égalité et de culpabilité.

Drole de voir tout ces neo-laicards pour qui l'histoire de notre ville et nos traditions n'auraient pas 200 ans. Plus intolérants que l'intolérance même qu'ils condamnent.

Pour rester cohérent et afin d'abroger définitivement toute trace de notre passé je vous souhaite un joyeux 20 fructidor de l'an 224 - jour de la hotte - vous en ferez ce que vous voulez.

Signaler Répondre

avatar
Eh ! le 06/09/2016 à 17:44
SPARTACUS a écrit le 06/09/2016 à 16h47

Merci de relire les très nombreux commentaires que j'ai postés et qui dénonçaient les uns et les autres!
Pas un euro de subvention aux Catholiques, aux Juifs, aux Musulmans, etc.
Et nous nous porterons mieux (aujourd'hui ce sont des milliards d'euros qui sont versés à ces religions, avec le financement des écoles privées, ce qui alimente un communautarisme mortifère).
La République est laïque et les élus présents à cette manifestation organisée par une religion entretiennent une détestable confusion.
Libre à eux de s'y rendre, mais pas en tant qu'élu!
Il faut choisir entre l'obscurantisme et la République!

Le financement des écoles privées... si ces écoles fermaient, vous paieriez bien plus avec vos impôts !
Car l'école privée non seulement prend en charge des élèves à la place de l'école publique (élèves dont les parents paient 2 fois, par leurs impôts et par le paiement de la scolarité de leurs enfants), mais en plus elle assure à ces enfants une formation bien plus efficace !

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 06/09/2016 à 17:28
vnl a écrit le 06/09/2016 à 16h13

Lyon est catholique !

Ah bon!
A la veille du 15 août, il y a eu un battage sans précédent qui appelait les catholiques à venir assister à la procession organisée à Fourvière. L'Evêque qui remplaçait Barbarin y est allé de son couplet en rappelant que Marie avait sauvé Lyon en éradiquant les maladies qui la menaçaient (j'avais compris que c'était la Science, je dois être bête...). Résultat des courses, moins de 400 fidèles présents (lire les compte-rendus) dont plus la moitié de touristes étrangers (15 août oblige)...
Bref, la Métropole comprenant environ 1 200 000 habitants, cela doit faire du 0, 0001% de pratiquants...
Lyon catholique? De l'histoire ancienne!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.