Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Ban Ki Moon - DR

Un sommet mondial du climat en juillet à Lyon pour lutter contre le réchauffement

Ban Ki Moon - DR

Réunir l’ensemble des acteurs non-étatiques de l’écologie, tel est l’objectif fixé par la Région.

Le 1er et le 2 juillet plus de 800 participants sont attendus à l’Hôtel de Région pour trouver des solutions à mettre en œuvre pour réduire le réchauffement climatique.

Les  discussions seront établies autours de dix ateliers thématiques, allant des forêts aux transports, en passant par l’agriculture. L’objectif, dans la lignée du sommet de Paris fin novembre, est de faire en sorte que le réchauffement climatique ne soit pas supérieur à 2°, d'ici 2050. Tous les grands réseaux de défense de l’environnement devraient être présents. Pour Benoit Leclair, le vice-président de la Région délégué à l’énergie et au climat, "ceux qui se sont inscrits aux différents ateliers l’ont fait volontairement. Ils savent de quoi ils vont parler".

De nombreuses personnalités seront présentes. Notamment le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, la maire de Paris Anne Hidalgo et François Hollande. Le chef de l’Etat, qui aurait assuré, selon le vice président délégué à l’Europe et aux relations internationales, Bernard Soulage, que "la présidence française a promis de mettre sur la table des négociations du sommet de Paris les propositions évoquées à Lyon".

Le budget total de l’événement est d’environ 1 million d’euros. Financé à moitié par la Région et à moitié par des mécènes. A noter qu’une web –tv diffusera en ligne les prises de paroles des intervenants.



Tags : sommet climat | sommet mondial Climat et Territoires |

Commentaires 9

Déposé le 12/06/2015 à 16h10   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par gramline Citer

juillet est le mois le+chaud et le +pollue a lyon...ce choix de lieu vise t il a faire accelerer les mesures ?

Déposé le 12/06/2015 à 09h16  
Par Nostromo Citer

Objectivité a écrit le 12/06/2015 à 08h52

Il est curieux que l'on ne parle que du réchauffement climatique, sans parler de la pollution de l'atmosphère, les deux sont pourtant en grande partie liés. Parler de la pollution mettrait tout le monde d'accord, en particulier les sceptiques du réchauffement, car les mesures anti pollution ont inévitablement des conséquences sur le réchauffement. Pour les sceptiques, il me semble incontestable que le réchauffement actuel n'a jamais été aussi rapide , les activités humaines n'y seraient donc pour rien? Tout débat doit être dépassionné, les Français ne savent pas débattre sans s'insulter

Bien vu
Mais la pollution découle elle même de la démographie et des concentrations humaines
Pour aller dans ton sens, le problème de fond n'est il pas la croissance démographique ?
Car quoi que tu fasses, un être humain pollue du simple fait de se nourrir, de s'habiller, de se loger, etc...
S'attaquer à la pollution (ou au réchauffement induit supposé), ce n'est pas toucher à la racine du problème

Déposé le 12/06/2015 à 09h12  
Par Utile Citer

Commissaire a rien a écrit le 11/06/2015 à 21h31

Je suis d'accord avec vous. !!!!!!! ALLEZ FAIRE PAYER LE KRAKATOA ET SES COPAINS Par contre nous on va raquer pour qu'ils passent des vacances à nos frais. .......!

Très utile comme point de vue
Et sinon tu proposes quoi ?

Déposé le 12/06/2015 à 08h52  
Par Objectivité Citer

Il est curieux que l'on ne parle que du réchauffement climatique, sans parler de la pollution de l'atmosphère, les deux sont pourtant en grande partie liés. Parler de la pollution mettrait tout le monde d'accord, en particulier les sceptiques du réchauffement, car les mesures anti pollution ont inévitablement des conséquences sur le réchauffement. Pour les sceptiques, il me semble incontestable que le réchauffement actuel n'a jamais été aussi rapide , les activités humaines n'y seraient donc pour rien? Tout débat doit être dépassionné, les Français ne savent pas débattre sans s'insulter

Déposé le 12/06/2015 à 03h20  
Par SED LEX Citer

C’est la guerre ! D’un côté des climatologues alarmistes qui affirment que la Terre se réchauffe par la faute des activités humaines. De l’autre, les climato-sceptiques pour qui ce réchauffement a des causes naturelles. Qui croire ? Qui suivre ?
Parce qu’elle dissimule des enjeux idéologiques et économiques colossaux, une banale controverse scientifique a pris une ampleur qui confine à l’hystérie. La lutte contre le réchauffement global est devenue une croisade, une obsession qui ajoute à la confusion et tue le débat scientifique.

Loin de tout lobby et de toute passion, le géographe Hacène Arezki propose une remise à plat radicale, en répondant aux questions essentielles : • Quelle est l’ampleur réelle du réchauffement climatique ? • Ce réchauffement est-il sans précédent ? • Faut-il s’en alarmer ? • Hormis les activités humaines, quelles autres hypothèses sérieuses peuvent l’expliquer ?

Au-delà des aspects scientifiques, ce livre lève le voile sur les véritables enjeux politiques, économiques et médiatiques du débat sur le réchauffement climatique.

L’enquête sur l’épopée d’Al Gore et sur le Climategate, entre autres, est éloquente.

"CLIMAT, MENSONGES ET PROPAGANDE"
par Hacéne ARESKI

Déposé le 11/06/2015 à 22h58   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Ça suffit ! Citer

Les camions traversent Neuville sur Saône au détriment de la sécurité des piétons tout ça parce que le grand Lyon refuse de financer un pont sur la Saône à hauteur de genay et on va dépenser 1 million d'euros pour une réunion de zozo. Quand est ce que les français vont se soulever pour détruire toutes ces baronnies .

Déposé le 11/06/2015 à 21h31   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Commissaire a rien Citer

Je suis d'accord avec vous. !!!!!!! ALLEZ FAIRE PAYER LE KRAKATOA ET SES COPAINS Par contre nous on va raquer pour qu'ils passent des vacances à nos frais. .......!

Déposé le 11/06/2015 à 19h38   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par naness Citer

1 million d euros pour blablater pendant deux jours en bloquant toute la ville, on est vraiment des brebis vraiment on est de vrai mouton pour supporter tout ça sans rien dire!!

Déposé le 11/06/2015 à 19h10  
Par Nostromo Citer

Alors...
Il est toujours permis de douter de l'impact de l'activité humaine sur le réchauffement planétaire. Exemple : Un très grand volcan comme le Krakatoa ou le St Helens a dégagé plus d'énergie et de gaz divers pendant ses phases éruptives que l'humanité depuis ses débuts... De quoi être humble
Ensuite, la population mondiale restant en forte croissance, j'aimerais bien qu'on m'explique comment on peut inverser la courbe de gaz à effet de serre sans prendre des décisions drastiques comme le contrôle des naissances par exemple.
Enfin, ce type de sommet n'arrange évidemment pas les choses avec les transports induits depuis le monde entier.
C'est plus un business qu'autre chose dont certains malins vivent très très bien
Et ne venez pas me parler d'énergies renouvelables ou naturelles qui ont autant d'impact environnemental que le pétrole ou le nucléaire. Hé oui, les éoliennes et autres panneaux photovoltaïques, il faut les fabriquer, les transporter, les recycler, les remplacer... C'est pareil voire pire mais personne ne veut le voir
Business encore et toujours

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.