Cenntro Motors (ex-SITL) prévoit 276 licenciements à Lyon

Cenntro Motors (ex-SITL) prévoit 276 licenciements à Lyon
Les salariés de Sitl, avant la reprise de Cenntro Motors en 2014 - LyonMag

L’engagement de Cenntro Motors auprès des anciens salariés de SITL devrait être largement freiné.

Le plan de licenciement de l’entreprise prévoit 276 suppressions de postes. La direction et l’administrateur judiciaire ont convoqué les salariés mardi à 8h.

Le 30 avril dernier, le tribunal de commerce de Lyon avait décidé de placer Cenntro Motors en redressement judiciaire, à la demande de l’entreprise. 80 salariés s’étaient déjà réunis ce jour là pour manifester leur mécontentement. La société du 7e arrondissement, bénéficiant d'une période d'observation de 2 mois, avait obtenu une nouvelle audience fixée au 25 juin.

Cenntro Motors avait repris Sitl en juin 2014 en injectant 7,5 millions d'euros afin de conserver les 395 salariés. L'entreprise comptait alors sur la sous-traitance de machines à laver de Fagor Brandt pour financer la construction de véhicules électriques. Sauf que le dépôt de bilan de Fagor avait entraîné Sitl dans un tourbillon social inéluctable.

Alors que le plan de licenciement est justifié par Cenntro Motors comme étant "une volonté d’être réalimenté financièrement afin de redimensionner sa structure et relancé l’activité", les salariés syndiqués à la CGT considèrent que "le plan ne vise qu’à fermer l’usine petit à petit" d’après un communiqué.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
communiqué inportant le 23/06/2015 à 13:03

par manque d'informations de la direction sur le plan de licenciement,budjet,comptes du groupe,business plan et bien d'autres
les menbres du ce ont lus une résolution et ont quitter le c.e qui est suspendu

Signaler Répondre

avatar
le doc le 22/06/2015 à 14:23
FUTUR a écrit le 19/06/2015 à 14h50

sud va se barre pour avoi une grosse prinne pour mous ETAT VA DONNER UNE AIDE DE 10000 POUR LES SALARIERS

quel orthographe !
au moment des bacs et des brevets
5 fautes en 2 petites lignes

vous avez déjà zéro sur 20

quel désespoir, il va falloir faire certaines formations aux salariés!

Signaler Répondre

avatar
flingueur le 21/06/2015 à 11:06
FUTUR a écrit le 19/06/2015 à 14h50

sud va se barre pour avoi une grosse prinne pour mous ETAT VA DONNER UNE AIDE DE 10000 POUR LES SALARIERS

Ces salariés qui attendent de l'Etat de l'argent pour payer les fruits de leur incompétence!
Que tous partent avec le minimum, la collectivité a déjà payé une partie des salaires depuis plus d'un an.....
Les fainéants, incompétents, menteurs, faux et tous les autres......direction Pôle Emploi.

Signaler Répondre

avatar
FUTUR le 19/06/2015 à 14:50

sud va se barre pour avoi une grosse prinne pour mous ETAT VA DONNER UNE AIDE DE 10000 POUR LES SALARIERS

Signaler Répondre

avatar
le crieur le 19/06/2015 à 09:43

info officiel maitre rilov veut renconter les salaries de cenntro meme ceux qui ne l on pas mandater rdv le 29 juin 2015 a 14h00 maison ravier 7 rue ravier lyon 7

Signaler Répondre

avatar
Kaiser le 16/06/2015 à 19:57

je crois avoir des échos par rapport a l'intervention de Mr Choffat sur TLM cet après -midi qui a réagit par rapport au licenciement de 263 personnes et la il dépose un dossier béton pour la reprise de toutes les activités avec l'ensemble des salaries donc c'est pas la fin de la récré bonne nouvelle
en plus le syndicat Sud invite tout les salaries à se rendre au tribunal le 25/06/2015 pour connaitre la feuille de route du nouveau repreneur Mr Choffat
au moins on regagne la confiance de repartir sur des bonnes bases cette fois-ci

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 16/06/2015 à 09:30

Triste fin et triste lecture

Signaler Répondre

avatar
roch le 16/06/2015 à 01:17

C'est mieux que d'être au chômage en tous cas Tu verra quand t Americains achèterons ton usine et irons délocaliser ton savoir faire au Bangladesh payer 2 euro par jours et qu'ils font plus de 10 a 12 par jours Et verra mon chers Doha comment tu pleurera en insultant les même que tu défend aujourd'hui

Signaler Répondre

avatar
ilhem VE le 15/06/2015 à 22:58

c'est bien fais pour vous hypocrites il y a avait pleins qui roulé les mécaniques et maintenant secouez vous
vous aurez ce que vous méritez en finalité demain
moi je suis content que vous finissez comme du kleenex
Mr choffat a eut sont pactole par contre vous vous aurez la merdouille dans le nez

Signaler Répondre

avatar
demain derniere ligne le 15/06/2015 à 21:04

Demain tous dehors dans la rue.. TOUS ENSEMBLE POUR NOTRE DIGNITE Nous sommes pas des merdes nous sommes des familles. quelle mascarade ..

Signaler Répondre

avatar
DOHA le 15/06/2015 à 20:48
roch a écrit le 15/06/2015 à 19h35

Une fois de plus vous critiquer les pays du golf mais eux quand ils investissent en France ils ne ferme pas leurs usines a contrario des américain. allemands ou autres pays occidentaux

les travailleurs népalais au Qatar tu connais ?
L'esclavage pour tous avec le calife ou les émirs

Signaler Répondre

avatar
roch le 15/06/2015 à 19:35

Une fois de plus vous critiquer les pays du golf mais eux quand ils investissent en France ils ne ferme pas leurs usines a contrario des américain. allemands ou autres pays occidentaux

Signaler Répondre

avatar
salut le 15/06/2015 à 18:30

merci pour nos familles, on a eu juste gagner la perte de nos emplois merci les politiciens qui n'ont jamais connu la misére

Signaler Répondre

avatar
nostradamus l'enchanteur le 15/06/2015 à 18:27
Lèche bottes a écrit le 15/06/2015 à 17h33

Vivement que nous soyons licencier la situation n'est plus supportable , une action en justice pour éclaircir les choses concernant le rachat de SITL par cenntro motors.
Je veux pas entendre demain matin qu'on va essayer de garder le Max de personnes je veux juste entendre que nous nous battront pour avoir les meilleurs indemnités.
Le boulot y'en a ailleurs alors non merci virer moi avec mes indemnités et mes droits au chômage ( vous inquiétez pas je veux pas en profité car avec ce que je touche a ce jour).
Les sensibles prenez vos mouchoirs et les fayots préparez-vous à déchanter.

bravo la vérité

Signaler Répondre

avatar
Lèche bottes le 15/06/2015 à 17:33

Vivement que nous soyons licencier la situation n'est plus supportable , une action en justice pour éclaircir les choses concernant le rachat de SITL par cenntro motors.
Je veux pas entendre demain matin qu'on va essayer de garder le Max de personnes je veux juste entendre que nous nous battront pour avoir les meilleurs indemnités.
Le boulot y'en a ailleurs alors non merci virer moi avec mes indemnités et mes droits au chômage ( vous inquiétez pas je veux pas en profité car avec ce que je touche a ce jour).
Les sensibles prenez vos mouchoirs et les fayots préparez-vous à déchanter.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.