Licencié par l’ASVEL, Zvezdan Mitrovic va solliciter l’intervention de l’Euroligue comme médiateur

Licencié par l’ASVEL, Zvezdan Mitrovic va solliciter l’intervention de l’Euroligue comme médiateur
Zvezdan Mitrovic - LyonMag

Aucun accord à l’amiable n’a pour l’instant été trouvé entre le club villeurbannais et son ancien coach.

C’est la raison pour laquelle l’avocat de Zvezdan Mitrovic, Me Xavier Le Cerf-Galle, a annoncé ce vendredi soir son intention de saisir l’Euroligue afin de faire une demande de médiation.

"Il s’agit d’une procédure obligatoire préalable à la judiciarisation du contentieux, prévue par les statuts de l’Euroligue", peut-on lire dans un communiqué de l’avocat transmis à l’AFP.

Cette demande de médiation réclame notamment à l’ASVEL "de régulariser au plus tôt la situation administrative de (mon) client Zvezdan Mitrovic qui n’a pas perçu son salaire de mai, ni reçu les documents lui permettant d’être pris en charge par l’assurance chômage".

Il est aussi demandé au club de Tony Parker de "verser à Zvezdan Mitrovic les indemnités dues en raison de la procédure de licenciement injustifiée, injustifiable et particulièrement brutale qu’il a subie, fondée sur des faits qui sont insusceptibles de constituer un motif légitime de licenciement et qui sont surtout tous frappés par la prescription en application du code du travail".

Pour rappel, l’ASVEL avait annoncé le 21 mai dernier avoir mis un terme au contrat de Zvezdan Mitrovic pour faute grave. Le comportement du coach monténégrin avait notamment été pointé du doigt par Tony Parker qui avait estimé que "des limites" avaient été franchies.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
set le 07/06/2020 à 10:26
TP a écrit le 06/06/2020 à 23h33

Tony Parker ne connaît rien des vicissitudes du licenciement d’un salarié en France ! Il va l’apprendre en signant un gros chèque !

Comme Tony a dans son conseil d'administration JMA suite aux parts de ce dernier , je pense qu'il a du bénéficier des conseils de ses avocats d'affaires et travail de ce dernier pour évoquer un licenciement et puis parfois les prud'hommes sont plus intéressant dans leur verdict que de devoir payer un plus gros chèque émis dans un départ a l'amiable....question de stratégie

Signaler Répondre

avatar
TP le 06/06/2020 à 23:33

Tony Parker ne connaît rien des vicissitudes du licenciement d’un salarié en France ! Il va l’apprendre en signant un gros chèque !

Signaler Répondre

avatar
heat le 06/06/2020 à 18:24

Chacun défend son steack , normal ! mais je ne pense pas que les instances de l'EURO-ligue soient compétentes
pour un licenciement administratif au sein d'un club malgrè qu'ils ont d'excellents avocats .Si l'actionnaire décrète le licenciement d'un salarié c'est les prud'hommes du pays auquel appartient le club

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.