Rhône : 150 salariés de Veolia en grève contre l'austérité

Rhône : 150 salariés de Veolia en grève contre l'austérité
LyonMag

Ce lundi matin, plus de 150 salariés se sont retrouvés devant le siège de Veolia à Vaulx-en-Velin.

Ils suivaient un mouvement national visant à dénoncer la baisse de leurs primes d'intéressement. Alors qu'un salarié de Veolia peut prétendre à toucher 1600 euros chaque année, la société envisagerait de ne plus proposer que 800 euros annuels.
Selon les grévistes, la pilule est d'autant plus difficile à avaler que Veolia ferait d'importants bénéfices.

Tags :

veolia

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pat le 23/06/2015 à 12:02
cocotte a écrit le 22/06/2015 à 18h20

Le Daf de Véolia nous a fait déjà le coup, du temps où il bossait chez nous, ce n'est que le commencement, il faut aussi s'attendre à ce qu'ils intégrent l'intéressement comme élément fixe, mais en partant du chiffre de la plus mauvaise année réalisé dans l'histoire de la boite, puis après, ils fixeront le salaire de base au SMIC pour les nouveaux entrants, en faisant en sorte d'avoir un gros turn over d'au moins 20% comme chez nous et au bout de quelques années, tout le Monde sera au SMIC, sans intéressement, au moins à ce niveau de salaire, il y'aura possibilité de demander un HLM, mais enfin bon...

Mais bon d'après ce que j'ai pu voir, les Véolia n'ont pas trop d'espoirs à avoir de leurs syndicats, dans la RF Social, j'ai vu qu'un syndicaliste en colère de Véolia transport avait rendu caduc leur prime d'incitation à ne pas avoir d'accidents, tout ça parce que lui n'était pas content de l'avoir perdu suite à un accident, il a planté tout le monde dans sa boite, ha ha mdr, par contre l'histoire n'a pas dit si Véolia cherchait un autre procédé d'incitation pour inciter les chauffeurs à avoir une conduite prudente, dommage.
Parce que cette jurisprudence, rend un peu caduc le principe de prime sur objectif, puisqu'elle empêche en cas de non réalisation d'objectif de ne pas la percevoir, je ne comprend pas ce que les juges avaient dans la tête pour faire ça....

on est pas rendu

Signaler Répondre

avatar
val le 23/06/2015 à 12:01

et les salariés transférés de la lyonnaise et de la SAUR, on en parle!!

Signaler Répondre

avatar
garcia le 23/06/2015 à 06:48

Et le plan de départ volontaire on en parle, désossement du société vieille de 150 ans lyonnaise compagnie générale des eaux!

Signaler Répondre

avatar
trotro le 23/06/2015 à 06:45

Et surtout eau du grand Lyon qui ne fait plus partie de l'union économique et social depuis l'obtention du contrat de la métropole, merci Gérard ! Perte de la mutuelle, des tickets Resto, de jours de congés et de salaire, grâce à Gérard un service de l'eau au rabais mais surtout pour les services, consommateurs vous êtes mal !

Signaler Répondre

avatar
azer le 23/06/2015 à 06:43

Sauf que ici on parle de Veolia eau et surtout de eau du grand Lyon nouveau gestionnaire de la métropole...n'essayez pas de fuite d'eau chez vous, eux n'en auront plus rien à faire....

Signaler Répondre

avatar
cocotte le 22/06/2015 à 18:20

Le Daf de Véolia nous a fait déjà le coup, du temps où il bossait chez nous, ce n'est que le commencement, il faut aussi s'attendre à ce qu'ils intégrent l'intéressement comme élément fixe, mais en partant du chiffre de la plus mauvaise année réalisé dans l'histoire de la boite, puis après, ils fixeront le salaire de base au SMIC pour les nouveaux entrants, en faisant en sorte d'avoir un gros turn over d'au moins 20% comme chez nous et au bout de quelques années, tout le Monde sera au SMIC, sans intéressement, au moins à ce niveau de salaire, il y'aura possibilité de demander un HLM, mais enfin bon...

Mais bon d'après ce que j'ai pu voir, les Véolia n'ont pas trop d'espoirs à avoir de leurs syndicats, dans la RF Social, j'ai vu qu'un syndicaliste en colère de Véolia transport avait rendu caduc leur prime d'incitation à ne pas avoir d'accidents, tout ça parce que lui n'était pas content de l'avoir perdu suite à un accident, il a planté tout le monde dans sa boite, ha ha mdr, par contre l'histoire n'a pas dit si Véolia cherchait un autre procédé d'incitation pour inciter les chauffeurs à avoir une conduite prudente, dommage.
Parce que cette jurisprudence, rend un peu caduc le principe de prime sur objectif, puisqu'elle empêche en cas de non réalisation d'objectif de ne pas la percevoir, je ne comprend pas ce que les juges avaient dans la tête pour faire ça....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.