Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lionel Nallet et Seb Chabal ont fait leur adieu au rugby à Gerland - LyonMag.com

Jubilé Chabal-Nallet : “c’est fini, mais quel beau souvenir !”

Lionel Nallet et Seb Chabal ont fait leur adieu au rugby à Gerland - LyonMag.com

Ce dernier essai du match était anecdotique pour le score. Mais pas pour Lionel Nallet.

La dernière percée de la carrière de Chabal - LyonMag.comLa dernière percée de la carrière de Chabal - LyonMag.com
Cet essai, c’était le dernier d’une carrière bien remplie, et qui s’est terminée ce samedi après-midi au stade de Gerland. Cet essai, Nalluche l’aura inscrit sous les yeux de son copain, Sébastien Chabal. Les deux hommes faisaient jubilé commun.
C’est sous une chaleur écrasante que la sélection Chabal/Nallet affrontait les Barbarians devant 20 000 personnes. Difficile de donner du rythme quand il fait plus de 40 degrés. Mais qu’importe, les essais fusent pour le plus grand plaisir des supporters.

Le tournant de la rencontre, parce qu’il en faut un, même lors d’un match non-officiel, c’est à la 20e minute. Sur une percée, Chabal reste à terre. Caveman avait promis de jouer à fond, il sortira sur blessure. En cause : un maudit genou gauche, sans doute rouillé par une année de retraite, qui vient donc un peu gâcher la fête. Passé entre les mains du kiné, Chabal restera sur le bord de la pelouse jusqu’à la fin du match.
Mais il reste encore 60 minutes à jouer. Alors des deux côtés du terrain, on se chambre, et on continue de jouer le jeu dans une ambiance bon enfant. Le match en est serré, il y a 17-21 à la mi-temps pour les Barbarians.

Après une pause bien méritée, les essais s’enchainent. Dimitri Yachvili, Serge Betsen, Fabrice Estebanez… Les joueurs de la sélection Chabal/Nallet creusent l’écart. Désormais, les Barbarians sont menés 59-28. Jusqu’à ce dernier essai, donc, de Lionel Nallet. 66-28 pour l’équipe emmenée par les néo-retraités. Le score en restera là, et les deux hommes, ovationnés par le public, finiront ce jubilé par un tour d’honneur. "C’est fini, mais quel beau souvenir", confie Lionel Nallet à l’issue de la rencontre, tandis que Chabal avouera quelques minutes plus tard "avoir pris du plaisir à voir jouer ses copains".
Les deux amis devaient poursuivre la fête lors d’une soirée privée au Palais des Sports de Gerland.



Tags : jubilé Chabal Nallet | chabal | nallet |

Commentaires 1

Déposé le 04/07/2015 à 23h59  
Par LJAMES Citer

MERCI LES GUERRIERS

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.