Nao : le robot doté de mémoire réinventé pour l'espace par le CNRS de Lyon

Nao : le robot doté de mémoire réinventé pour l'espace par le CNRS de Lyon
Le robot Nao inventé par le CNRS et l'Université Lyon 1 - DR

Une équipe de chercheurs français de l’Inserm, du CNRS et de l’Université Claude Bernard Lyon 1 ont conçu une mémoire autobiographique pour le robot Nao, une machine capable d’interagir avec les êtres humains.

La principale avancée réside dans le fait que ce robot est maintenant capable d’enregistrer des connaissances expliquées par un humain et ensuite de les restituer à d’autres personnes. Une avancée technologique que Peter Ford Dominey, directeur de recherche au CNRS de Lyon compte bien utiliser pour les opérations dans la Station spatiale internationale : "Si un ingénieur quitte la station, ses découvertes, son expertise et ses compétences repartent avec lui, Nao aura alors la capacité de transmettre toutes les dernières informations aux astronautes qui prendront le relais."

L’humanoïde Nao est  voué à devenir le lien entre les différents équipages renouvelés tous les six mois dans la station. Les résultats des Nao ont été présentés au Japon en début de semaine dernier lors du 24e Symposium international IEEE sur les robots et la communication interactive humaine. Le robot est apte à travailler et dialoguer avec les humains dans les domaines technologiques mais selon ses créateurs il peut aussi bien s’adapter dans une famille traditionnelle.

"Il en existe environ 1 000 exemplaires dans le monde et il s’agit du robot le plus sophistiqué pour échanger avec les humains, il mesure 60 cm et s’adapte donc parfaitement à un usage pratique au quotidien" , nous a indiqué Peter Ford Dominey.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mdr le 08/09/2015 à 17:06

En fait ils ont collés l'enregistreur de macro du pack office !

Signaler Répondre

avatar
Citoyendu69 le 08/09/2015 à 12:26

Voilà l'avenir.
Radieux si bien utilisé et très sombre si mal utilisé.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.