Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le préfet Michel Delpuech - LyonMag

Chômage en Rhône-Alpes : une hausse continue mais une embellie à venir ?

Le préfet Michel Delpuech - LyonMag

Priorité des priorités, l’emploi a fait l’objet d’une mobilisation de tous les acteurs régionaux lors d’une réunion qui s’est tenue à la préfecture du Rhône ce mercredi.

En Rhône-Alpes, les indicateurs laissent optimistes.
 
François Hollande a fait de la baisse substantielle du chômage la condition de sa candidature à un nouveau mandat en 2017. C’est le premier combat de tous les services de l’État.
 
Si le chiffre d’affaires des entreprises de la région a augmenté de 2,17% au premier trimestre 2015 par rapport à la même période de 2014, le chômage, lui, a progressé. En un an, les demandeurs d’emplois de catégorie A ont progressé de 5,6% (+4,7% au niveau national). Le taux de chômage en région s’est stabilisé à 8,9% au premier trimestre 2015. Ainsi, 330 611 personnes de catégorie A sont à la recherche d’un emploi.
 
Embellie ?

Mais certains indicateurs laissent présager une embellie. En premier lieu, le chiffre d’affaires lié aux exportations des entreprises de Rhône-Alpes a progressé de 5,5% au deuxième trimestre 2015. Plus que la moyenne nationale qui se situe autour de +2,4%. De, même, l’investissement des entreprises régionales a progressé de 4% au deuxième trismestre 2015 (-3,2% au niveau national).
 
Par ailleurs, si l’emploi intérimaire a baissé de 1,2% au premier trimestre 2015, la tendance s’est subitement inversée en avril : + 1,7%.
 
Michel Delpuech a de plus exhorté les entreprises à recruter des jeunes en apprentissage. Ce type de contrats est en baisse dans la région (-1,2% d’avril 2014 à avril 2015). 40 500 apprentis ont un contrat en Rhône-Alpes, alors que le nombre de places est de 62 000 places en centre de formation en alternance (cfa).

L'optimisme était déjà un trait de caractère marqué chez l'ancien préfet Jean-François Carenco concernant l'inversion de la courbe du chômage. En s'appuyant sur une marée de chiffres, l'actuel représentant de l'Etat dans le Rhône espère transformer l'optimisme en résultats.



Tags : chomage |

Commentaires 3

Déposé le 18/09/2015 à 13h17  
Par cour des miracles Citer

Avec tous les stages qui pourvois à de vrai postes, déjà si on interdisait les stages de pré-embauche de manière exemplaire (parfois par de grosses boites), ça créerait des emplois.
Le stagiaire, c'est pratiquement rien en salaire, c'est quoi, ce pays, c'est le retour au servage, bientôt on va féliciter ce PDG français, fabriquant de jean en Indonésie, qui avaient licencié, ses salariés, qui avaient fait gréve pour avoir une pause de 15minutes à midi, pour les réembaucher tout de suite après sans ancienneté et moins 10% sur leur salaire d'origine...

Déposé le 18/09/2015 à 09h01  
Par Encore une promesse ! Citer

Comment peut il dire des bêtises pareilles, certaines sociétés annoncent des licenciements, des restructurations, et ce monsieur vient nous dire, pas grave tout va bien.
Il devrait commencer à s'occuper de la délinquance, des violences que nous subissons continuellement, des insultes, des squattes permanent sur le quartier de la Duchère. De pire en pire.
Son prédécesseur n'a rien fait, et je pense que lui non plus ne fera rien.
Il ne faut pas ébruiter ce qui se passe dans ce quartier, car comme il est en reconstruction, ne pas faire fuir les futures acheteurs.

Déposé le 17/09/2015 à 09h19  
Par KEYNES Citer

Pas mal de personnes de mon entourage ont retrouvé un emploi très récemment, espérons que ce soit un signe plutôt qu'une coincidence....

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.