Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Peter Ford Dominey - LyonMag

Peter Ford Dominey : “Envoyer notre robot Nao dans l’espace d’ici 5 ans”

Peter Ford Dominey - LyonMag

Peter Ford Dominey est l’invité de Ca Jazz à Lyon ce lundi. Le directeur de recherche au CNRS de Lyon est revenu sur sa présentation de la mémoire autobiographique développée pour le robot Nao.

C’est une première mondiale réalisée par une équipe de chercheurs lyonnais de l’Institut Cellule souche et cerveau de Lyon 1 et de l’Inserm. Ils ont doté le robot Nao d’une mémoire autobiographique lui permettant "d’avoir accès à toutes ses expériences. Comme un podcast, il peut les refaire comme il veut, où il veut", explique Peter Ford Dominey. Celui qui a mené les recherches précise que "les hommes peuvent enseigner de nouvelles connaissances au robot qui peut les retransmettre ensuite à des personnes qui n’étaient pas là".

La première utilité ciblée du projet par les chercheurs, c’est l’exploration spatiale. Dans une station, les astronautes sont présents six mois, puis il y a un turn-over. "Nao serait le membre permanent de l’équipage, capable de tout apprendre" et peut-être de sauver des personnes si une panne importante est déclarée et qu’il possède les connaissances pour aider à la réparer.

Prochaine étape désormais : tester l’apprentissage en micro-gravité grâce à l’aide de l’agence spatiale européenne. Et espérer ensuite l’envoyer dans l’espace. "Le processus est très long. On pourrait essayer de profiter du fait qu’il y a déjà un Robot, Robonaut 2 sur place. Lui envoyer un peu de ce cerveau", indique Peter Ford Dominey qui estime pouvoir réaliser cette étape ces cinq prochaines années.

La mémoire autobiographique de Nao pourra enfin servir aux personnes âgées, notamment celles en proie à la démence.
Après le langage et la mémoire autobiographique, le chercheur lyonnais aimerait voir un robot "communiquer de façon naturelle sur son expérience sous une forme narrative".
Enfin, concernant le libre-arbitre donné aux robots, Peter Ford Dominey reste prudent. "Il faut toujours garder ce bouton rouge pour que l’humain puisse dire stop au robot".

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com



Tags : ça jazz à lyon | nao | cnrs |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.