Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Danse : une biennale riche et consensuelle

Classique, contemporain, hip-hop, flameco, traditionnel... De très nombreuses danses seront représentées lors de la 13e biennale de la danse du 6 au 30 septembre.

1984-2008, la biennale de la danse fête ses 25 ans du 6 au 30 septembre. Pour cette 13e édition, 600 artistes de 42 compagnies vont proposer 165 représentations. Avec un programme plus “consensuel” que celui de 2006 selon Sylvie Burgat, la directrice générale des biennales de Lyon.
Et c’est vrai qu’on trouve de grands noms de la danse comme Wayne Mc Gregor qui avait signé “Kirikou” à la Maison de la danse en septembre 2007 et qui propose pour cette biennale “Entity : a Diptych”. Mais aussi l’américain Ronald K. Brown, Anne Teresa de Keersmaeker avec 15 danseurs pour “D’un soir un jour”, Andonis Foniadakis qui proposera “Palpable”, Angelin Preljocaj et sa “Blanche Neige”...

On pourra aussi voir plusieurs spectacles faciles d’accès comme “Agwa” du lyonnais Mourad Merzouki et qui sera interprété par les jeunes brésiliens de la Companhia urbana de Dança qui mélangent hip-hop et capoeira. A voir aussi : “Miroirs de vie” par les taïwanais du Legend Lin dance theatre, un spectacle traditionnel entre tendresse et violence. Mais aussi “Babemba” par le Faso danse théâtre, avec du hip-hop et de la danse africaine traditionnelle et une musique jouée live. Enfin, il ne faut pas rater la Compagnie Accrorap qui interprétera “Petites histoires.com”, un spectacle hip-hop qui mélange poésie, émotion et rire. Mais aussi “Parades & changes, replays” un spectacle choc et sexe d’Anna Halprin avec 6 danseurs et danseuses nus qui s’habillent et se déshabillent avec de grandes bandes de papier.

Bref, une biennale riche, sur le thème du “Retour en avant”, qui prouve bien que Lyon dispose du “plus grand événement chorégraphique du monde” selon Guy Darmet, le patron de cette biennale. 85 000 personnes sont attendues pour les spectacles payants, avec des places qui vont de 6 à 35 euros seulement. Alors que le grand défilé dans les rues de Lyon, qui réunira 4 500 participants amateurs encadrés par 250 professionnels, se déroulera le 14 septembre.
La biennale de la danse dispose d’un budget de plus de 6,8 millions d’euros, 57 % de subventions. Une part d’argent public qui est en baisse grace notamment à de nouveaux mécènes et partenaires privés.

Renseignements : www.biennale-de-lyon.org/danse2008/fran/



Tags : biennale | Guy Darmet | danse |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.