EnjoyPhoenix et son masque à la cannelle pointés du doigt !

EnjoyPhoenix et son masque à la cannelle pointés du doigt !
DR/Capture d'écran

La youtubeuse lyonnaise est au centre d’une nouvelle polémique.

En pleine préparation de la nouvelle saison de Danse avec les Stars, Marie Lopez continue de publier des vidéos. Le 14 octobre, la jeune femme a notamment publié un « DIY » (Do it yourself) avec comme sujet un masque à base de cannelle ayant selon la principale intéressée "des vertus anti-oxydantes et régénérantes pour la peau, et surtout purifiantes".

En mélangeant deux cuillères à soupe de poudre de cannelle et deux autres de miel, EnjoyPhoenix pensait prodiguer le soin parfait pour ses fans. "Il n'est pas très facile à rincer mais très agréable à appliquer. Les vertus du masque sont assez incroyables. Quand on l'enlève (après 10-15 minutes), on a la peau purifiée, toute belle et un peu rosée", n’hésitait pas à dire la youtubeuse dans sa vidéo.

Seulement, le résultat n’était pas au rendez-vous pour certains internautes qui ont constaté des brûlures suite à l’application du masque. Des effets négatifs que n’ont pu que déplorer une dermatologue interrogée par nos confrères de 20 minutes. La cannelle "est aussi une plante allergisante", a ainsi rappelé la spécialiste Isabelle Oliveres-Gouthi qui assure également que l’épice peut provoquer des rougeurs en cas de trop grande quantité utilisée.

Marie Lopez n’en est pas à son premier couac puisque début septembre la jeune femme avait proposé une recette ratée de brownies proposant une température de cuisson avec des degrés Fahrenheit plutôt que Celsius !

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
persea le 20/10/2015 à 14:45

"Sola dosis facit venenum" Paracelse 1532 l'avait décrit seule la dose fait le poison (venin) et une causticité cutanée est une forme de toxicité cutanée (nécrose de desquamation par exemple avec la soude caustique)

Ici on n'est pas dans l'allergie qui est à dose non dépendante mais comme vous le signalez en fonction de la sensibilité cutanée (contact sensibilsant puis après réarrangement immunologique contact déclenchant)

Il s'agit d'un réel problème de toxicité avec une réaction dose dépendante et différente selon le type de la peau en fonction de son degré de kératinisation et d'autres facteurs influençant la perméabilité épidermique...

Signaler Répondre

avatar
persea le 20/10/2015 à 14:38

Ficus carica (la figue) est en plus une plante à furanocoumarines qui sont activées par le soleil et provoquent des brûlures cutanées plus ou moins étendues. L'angélisme par rapport aux produits naturels peut engendrer des accidents +/- graves et laisser des séquelles durables (ici des taches brunes dysgracieuses qui pourraient susciter de ces jeunes filles un recours contre l'auteur du conseil afin de se faire rembourser les soins de chirurgie esthétique) mais je m'égare personne ne porterai plainte contre une youtubeuse aussi célèbre ....sauf pour se faire rembourser le préjudice ....

Signaler Répondre

avatar
oui mais le 20/10/2015 à 14:27

Certaines personnes sont allergiques, ou ont un terrain allergique, d'autres non.
Mes filles font ce masque une fois par semaine depuis plusieurs années et elles n'ont jamais eu de problèmes, moi qui ai une peau plus réactive,je ne m'y aventurerais pas.
Persea, vous parlez d'huile essentielle, l'huile essentielle de cannelle est dermocaustique et non dermotoxique, mais pas la poudre de cannelle. Enfin, notre bouche n'est pas brulée lorsque l'on mange une compote avec une cuillerée de cannelle!
Alors oui bien sur, on ne s'improvise pas pharmacien dermato etc... mais on peut aussi faire des réactions violentes à des produits fabriquer par des chimistes, pharmaciens, etc...
a chacun de faire ses essais et respecter les quantités et le temps de pose...

Signaler Répondre

avatar
Tera Nova le 20/10/2015 à 14:11

Il y'a la feuille de figues du printemps aussi qui est monstrueusement urtico-allergisante, les effets inflige des cloques flippantes, quelqu'un pour s'en faire un masque ?

Signaler Répondre

avatar
persea le 20/10/2015 à 14:02

On ne s'improvise pas pharmacien, chimiste, dermatogue, toxicologue ....La dermotoxicité de la cannelle (Cinnamomum spp) est connue par les professionnels et nécessite dans le cas présent de diminuer les doses fortement et en outre, il faut connaitre exactement le genre botanique de la cannelle utilisée car leur chimiotype a une incidence non négligeable sur la toxicité. De plus le mélange avec le miel modifie la biodisponibilité des molécules au niveau cutané ...La cannelle est proche botaniquement du camphre et il ne viendrait théoriquement pas à l'idée de s'appliquer une huile essentielle de camphre en surdosage (la sanction est immédiate)

Signaler Répondre

avatar
lala le 20/10/2015 à 12:44

En même temps vous voulez quoi, elle ne reste qu'un particulier qui fait des vidéos pour des particuliers, ce n'est pas une pro, si les spectateurs ne sont pas capable de prendre une distance de sécurité avant de faire ce que n'importe qui dit sur internet, on n'est pas fini, vous imaginez un peu si tout le monde prenait au sérieux tous les trucs que j'écris à longueurs de mois, qui n'ont pratiquement aucun n'a de sens et qu'il ne s'agit juste de troller, alala

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.