Lyon : 300 "experts" de la police scientifique manifestent

Lyon : 300 "experts" de la police scientifique manifestent
Une scène de crime reproduite ce mardi sur la place des Terreaux - LyonMag

Ils veulent un statut soulignant leur importance dans la résolution des enquêtes.

Les "experts" de la police scientifique sont en grève ce mardi en France.

A Lyon, ils étaient 300 à se rassembler à 12h sur la place des Terreaux devant l'Hôtel de Ville. Pour la deuxième fois seulement de leur histoire, ils manifestent pour obtenir un statut d'actif. Ils sont envoyés sur n'importe quelle scène de crime ou domicile d'un malfaiteur, et pas toujours accompagnés d'un officier de police judiciaire. Or, pour les mises sous scellés, c'est normalement obligatoire, d'où le caractère illégal de leur travail qu'ils dénoncent ce mardi.

Le cabinet du ministère de l'Intérieur leur aurait signifié son désir de les voir armés à l'avenir. Ce qui n'est pas fait pour rassurer les experts.

X
7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Dav. le 05/11/2015 à 18:52

La fonction publique est bien souvent le moins respectueux des employeurs... En terme de conditions de travail, même le volet hygiène et sécurité qui doit être appliqué l'est rarement, c'est dire... Donc pour le reste, je n'en parle pas, c'est triste mais c'est ainsi. Quant au pouvoir de l'inspection du travail, il est quasi nul dans les établissements où évoluent des fonctionnaires, ils n'ont de pouvoirs que vis à vis des personnels de contrats privés...

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 05/11/2015 à 16:34

Donc ce ne sont pas des policiers qui travaillent dans la Police. Lors de la signature de leur contrat de travail, ils n'ont donc rien remarqué quant à leurs conditions de travail
( H24 -7/7) c'est bizarre. Qu'en pense l'Inspection du Travail ?

Signaler Répondre

avatar
Dav le 04/11/2015 à 00:00

On ne gaspille jamais quand il s'agit de sécurité !
Comme l'indique Bruegel, l'arme n'aurait pas pour but de faire du "maintien de l'ordre" ou de "l'interpellation" mais juste de pouvoir riposter en cas d'attaque (dans le cadre de la légitime défense évidemment...)
Des formations et des séances de tirs, l'ouverture aux PTS des sessions de self-défense (GTPI), le sport pendant les heures de services comme n'importe qu'elle actif permettraient à mon sens de réduire le danger des PTS en intervention ou en signalisation.
Apprendre à se protéger et en avoir les moyens n'est pas incompatible avec le fait de faire de la PTS et que de la PTS.

Signaler Répondre

avatar
benyb le 03/11/2015 à 22:32

Le vrai problème de la fonction publique est que vos budgets partent au gavage des hauts dirigeants du fonctionnariat français... Mais comprenez que d'être une vache à traire de Janvier à Septembre commence à être lourd à supporter ... Certain de vos avantages ne sont pas à renier et parfois les actifs du publique aimeraient que vous soyez descends dans vos réclamations et que vous sachiez vous en contenter ! Je ne vise pas la police judiciaire mais l'ensemble de la fonction publique....

Signaler Répondre

avatar
Daniel le 03/11/2015 à 18:11

Être Armé n'est pas le but de ce mouvement ! Lisez plutôt ceci : https://www.change.org/p/monsieur-le-ministre-de-l-intérieur-police-scientifique-pour-un-statut-spécial-qui-compense-justement-nos-contraintes?recruiter=409882600&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=autopublish&utm_term=mob-xs-share_petition-no_msg. Vous comprendrez aisément que ce mouvement concerne plus une reconnaissance morale et financière que d'être arme. Une reconnaissance plus adaptée aux fortes contraintes et à la pénibilité incontestable de ce métier.

Signaler Répondre

avatar
bruegel le 03/11/2015 à 16:00

chère bérénice le fait de vouloir armer les scientifiques est avant tout pour qu'ils puissent se défendre en cas d'aggression notamment lorsqu'ils interviennent seuls (souvent le cas) dans des zones sensibles. Un scientifique de la police seul dans une zone sensible est une cible parfaite pour les malfaiteurs et autres voyous. Votre argent n'est en tout cas pas gaspillée par la police scientifique qui manque cruellement de moyen pour exercer au mieux son travail et son service public

Signaler Répondre

avatar
Bérénice le 03/11/2015 à 13:16

armée des scientifiques ? Pour quoi faire, leur job ce n'est pas faire du maintient de l'ordre, c'est de faire des analyses scientifique, autant armer les secrétaires tant qu'à faire, à quand la fin du gaspillage de mon argent ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.