Tuerie de Chevaline : ne fallait-il pas appeler les experts d'Ecully ?

Tuerie de Chevaline : ne fallait-il pas appeler les experts d'Ecully ?
Photo d'illustration - DR

Après la découverte macabre de 4 corps près d'Annecy mais surtout du
calvaire d'une enfant, coincée sous des corps durant 8 heures, les
syndicats de police critiquent les décisions prises par les gendarmes.

Le syndicat Synergie notamment estime qu'il aurait fallu faire appel à l'Institut national de police scientifique d'Ecully pour venir inspecter la scène de crime. Avec seulement deux heures de route, ils seraient probablement arrivés sur place plus rapidement que ceux de Rosny-sous-Bois. Et auraient ainsi mis fin aux longues heures d'attentes de la fillette de 4 ans. "L'IRCGN n'est pas en mesure d'intervenir dans des délais raisonnables sur l'intégralité du territoire", explique le communiqué de Synergie qui dénonce "l'ineptie d'un système dual et dispendieux qui confine au ridicule".

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
dany le 07/09/2012 à 11:43

Encore cette gueguerre entre Paris et ça province, avec des fonctionnaires, nourrit au grains parisien depuis leur plus jeune age et qui ne franchissent jamais les limites du 16° arrondissement.
A Paris, ville des lettres et de la culture, qui voit sa province comme un immense champs, fait de paysans incultes.

Signaler Répondre

avatar
HiHan le 07/09/2012 à 10:34

...ou de TF1 ?

Signaler Répondre

avatar
Cbr lyon le 06/09/2012 à 19:07

Encore une preuve que la décentralisation organisée par des hauts fonctionnaires parisiens n'est pas prête à rentrer dans les faits, sans parler des coûts de fonctionnement. Les "experts" sont peut-être venus en TGV normal puisque l 'exemple viens du président Normal 1er...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.