Tuerie de Chevaline : la garde à vue du patron lyonnais levée

Tuerie de Chevaline : la garde à vue du patron lyonnais levée
dr

Après près de 48h de garde à vue, le lyonnais soupçonné d'être impliqué dans la tuerie de Chevaline en décembre 2012 a été relâché.

C'est son avocat qui a annoncé la nouvelle à la presse ce jeudi aux alentours de 17h30. "Mon client a vécu presque 48h d'enfer", a déclaré maître Jean-Christophe Basson-Larbi avant d'assurer que ce dernier "disait la vérité" et que "les zones d'ombre qui existent vont perdurer".

Pour rappel, le parquet de Chambéry avait fait placer ce patron de la banlieue lyonnaise en garde à vue afin que la gendarmerie vérifie l'emploi du temps de celui qui est surnommé "l'homme à la moto". Le 5 décembre 2012, il avait été aperçu à proximité des lieux de la tuerie qui avait couté la vie à trois membres de la famille Al-Hilli et à un cycliste.

Le motard avait affirmé et affirme toujours qu'il se trouvait là pour réaliser un baptême en parapente près d'Annecy. Aucune charge n'a été retenue contre lui.

X
2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Maximus décimus le 14/01/2022 à 09:22

L'argent, c'est le nerf de la guerre...

Signaler Répondre

avatar
69120 le 14/01/2022 à 01:13

Les faits se sont produit en septembre 2012 et non pas en décembre 2012 !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.