Tuerie de Chevaline : un an après l'horreur, le flou toujours

Tuerie de Chevaline : un an après l'horreur, le flou toujours
DR

C'était le 5 septembre 2012, un britannique de 50 ans, sa femme et sa belle-mère avaient été abattus de plusieurs balles dans leur voiture à Chevaline en Haute-Savoie.

Leurs deux filles en étaient sorties indemnes, l'un d'elles était même restée plusieurs heures cachée sous la jupe de sa maman. Un cycliste qui passait par là avait également été tué par le ou les tueurs qui cour(en)t toujours.

Les polices françaises et britanniques organiseront vendredi une conférence de presse pour faire un point sur l'enquête. Peu de chance d'obtenir de grandes révélations, les enquêteurs piétinent toujours. La piste d'un règlement de compte familial reste privilégiée mais les pistes irakiennes s'embourbent à cause de la situation du pays.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.