Attentats de Paris : des policiers lyonnais réclament un port d'arme permanent

Attentats de Paris : des policiers lyonnais réclament un port d'arme permanent
Photo d'illustration - LyonMag

Suite aux attentats de Paris, les forces de l'ordre sont fortement mobilisées en France. 115 000 policiers, gendarmes et militaires sont sur le terrain comme l'a expliqué le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Les policiers lyonnais et les syndicats ont toutefois des revendications pour leur permettre d'effectuer leurs missions dans de bonne conditions.

Alliance Police réclame "un remplacement urgent de nombreux gilets pare-balles devenus obsolètes car trop vétustes", "du matériel lourd pour chaque véhicule" mais aussi que les fonctionnaires qui le souhaitent puissent "conserver leur arme de service H24 afin d'être en mesure d'intervenir à tout moment avec une sécurité accrue".

Synergies Officiers de son côté souhaiterait obtenir "la gratuité des transports collectifs", l'augmentation significative du nombre de "séances de tirs administratifs" mais aussi "l'autorisation permanente de port d'arme".

X
8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Trolleur le 18/11/2015 à 13:52
Post monétaire a écrit le 18/11/2015 à 11h55

Troll qui n'a rien à dire.

pareil que toi mon pote!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 18/11/2015 à 11:55
Trolleur a écrit le 18/11/2015 à 11h54

troll

Troll qui n'a rien à dire.

Signaler Répondre

avatar
Trolleur le 18/11/2015 à 11:54
Post monétaire a écrit le 18/11/2015 à 11h52

Si même les syndicats de police se mettent à réclamer la gratuité des déplacements dans des transports en commun, ils vont finir par comprendre que sans utilisation de monnaie, ils pourraient se concentrer sur les vrais problèmes dans une société ! :o)
.
(que deviendraient les trafics sans utilisation de monnaie ? Ne nous posons pas la question et attendons de recevoir des balles ?)

troll

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 18/11/2015 à 11:52
Abcd a écrit le 17/11/2015 à 23h27

La revendication sur la gratuité dans les transports publics ne fait pas sens, et décrédibilise complètement leur combat. Dommage, ça partait pourtant d'un bon sentiment.

Si même les syndicats de police se mettent à réclamer la gratuité des déplacements dans des transports en commun, ils vont finir par comprendre que sans utilisation de monnaie, ils pourraient se concentrer sur les vrais problèmes dans une société ! :o)
.
(que deviendraient les trafics sans utilisation de monnaie ? Ne nous posons pas la question et attendons de recevoir des balles ?)

Signaler Répondre

avatar
Abcd le 17/11/2015 à 23:27

La revendication sur la gratuité dans les transports publics ne fait pas sens, et décrédibilise complètement leur combat. Dommage, ça partait pourtant d'un bon sentiment.

Signaler Répondre

avatar
Moonwalker69 le 17/11/2015 à 23:07

Mettre un policier dehors sans une arme létale est criminel !
Malheureusement les crimes ne sont pas toujours perpétrés lorsqu'une patrouille de police passe par hasard au bon moment et au bon endroit. Il faut pouvoir intervenir même en dehors des heures de service. Il est inimaginable de penser que nos policiers ne soient pas correctement formés au maniement des armes, je suis certains que dans l'esprit de beaucoup de responsables politiques la police sert à régler la circulation avant tout.

Signaler Répondre

avatar
Couette le 17/11/2015 à 16:12

Ne comprends pas que ces revendications ne soient pas déjà exhaussées... Mais où va l'argent ? matériel vétuste dans l'armée, dans les forces de police, ... il est temps de se poser les bonnes questions dans le budget de la France ...

Signaler Répondre

avatar
amoi le 17/11/2015 à 16:10

ils ne veulent pas aussi un remboursement des taxis ? et le train gratuit pour eux et leur famille ?
ils iront promener leurs gosses avec le petard a la ceinture

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.