Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le Briganti à Villeurbanne - LyonMag

Villeurbanne : une amende pour le patron du Bar Briganti

Le Briganti à Villeurbanne - LyonMag

Le gérant du bar Briganti était jugé ce mercredi, au lendemain de la fermeture de son établissement villeurbannais de l'avenue Roger Salengro par arrêté préfectoral.

Si le procureur de la République avait requis trois mois de prison à son encontre, l'homme a finalement écopé de 100 jours amende à 15 euros.

La justice lui reproche d'avoir enfreint la législation sur les armes. Il faut dire que lors de la perquisition effectuée sur place, les policiers avaient retrouvé dans la cuisine et la salle de billard du bar une épée, une dague à tridents, une machette, un poignard, une crosse de fusil de chasse et des munitions.

 

Le gérant du Briganti a expliqué être un collectionneur d'armes anciennes et estime avoir été la cible d'une dénonciation calomnieuse dans le cadre de l'état d'urgence.

Son bar restera fermé durant trois mois sur décision du préfet du Rhône, Michel Delpuech.



Tags : briganti | etat d'urgence |

Commentaires 1

Déposé le 26/11/2015 à 10h06  
Par ARMO Citer

Clairement il ne risquait pas de faire beaucoup de mal avec ces vieilleries...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.