Etat d'urgence : l'homme qui stockait un fusil à pompe a été condamné

Etat d'urgence : l'homme qui stockait un fusil à pompe a été condamné

Depuis le début de l'état d'urgence consécutif aux attentats de Paris, les forces de l'ordre ont fait des dizaines de perquisitions dans le Rhône.

Si la saisie d'arme la plus médiatisée reste celle du lance-roquettes à Feyzin, les policiers et gendarmes avaient également mis la main sur d'autres armes lourdes et des munitions.

Ce fut le cas chez ce jeune homme de 20 ans. Il habite à Vénissieux chez ses parents. Et dans son box, un fusil à pompe et 12 cartouches avaient été retrouvés.

Jugé lundi, l'homme a démenti être affilié au terrorisme ou au gangstérisme. Selon lui, il aurait trouvé l'arme par hasard à Vénissieux et l'aurait entreposée en attendant de s'en débarrasser.

Il a écopé d'un an de prison dont six mois avec sursis et restera en détention.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mdrrrr le 01/12/2015 à 21:11

taxxi merda tu sait pas lire ou quoi il a pris 6 mois ferme pour avoir rien fait!!il s'en est pas servis par contre un violeur aurait pris 2 ans mdr la france quoi

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 01/12/2015 à 18:01

J'ignorais que le F.A.P était une "Arme lourde" c'est une arme légère, meurtrière certes, mais rien à voir avec une arme lourde qui est déployée par plusieurs personnes sur un véhicule ou à dos d'hommes ( mortiers, lance-roquettes)

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 01/12/2015 à 10:09

DONC IL N'IRA MÊME PAS EN ZONZON. !!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.