Militaires attaqués à Valence : le suspect originaire de Bron pas connu des services de police

Militaires attaqués à Valence : le suspect originaire de Bron pas connu des services de police
Photo d'illustration - LyonMag

On en sait un peu plus sur l'attaque, ce vendredi après-midi, de militaires qui gardaient l’entrée de la mosquée du quartier de Fontbarlettes, à Valence dans la Drôme.

 

 

Il semblerait que le conducteur du véhicule, une Peugeot 307 SW rouge, a tenté trois manoeuvres pour renverser les quatre militaires qui se trouvaient alors devant le lieu de culte musulman. Certains ont été légèrement blessés dans l'attaque. 

Pour stopper la voiture, au moins deux soldats de Sentinelle auraient fait usage de leurs armes. Au total, plus de trente cartouches ont été vidées vers le bas des portières. 

Le conducteur a été touché à une jambe et à un bras. Transporté au centre hospitalier de Valence, son pronostic vital n’est pas engagé. Originaire de Bron, et âgé de 29 ans, il n'est pas connu des services de police. 

Dans la fusillade un autre homme a été touché. Il s'agit d'un habitant de Valence âgé de 71 ans qui à pris une balle perdue dans la jambe. 

L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Lyon. A noter que l’acte n’a pas été revendiqué.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
niet le 03/01/2016 à 19:12

Bravo les gars, visez plus haut la prochaine fois !

Signaler Répondre

avatar
Lafolle le 03/01/2016 à 12:39
Premier attentat de 2016. a écrit le 02/01/2016 à 16h12

Le pouvoir socialiste, par l'intermédiaire de son procureur local, vient d'écarter la piste terroriste !

Que peut-on attendre d'autre de la part de ces collabos ?

Quoi qu'ils en disent et pensent, cet attentat est le premier acte terroriste islamiste de l'année 2016.

Où voyez vous dans cet article que l'attaquant est "islamiste" ou au moins "musulman" ??? Je vous rappelle que ce sont des militaires qui surveillaient une MOSQUEE qui ont été attaqués alors quel but aurait eu un musulman (islamiste ou pas) d'attaquer des militaires venus les protéger ??? En tout cas grosses pensées au malheureux homme de 71 ans (ils n'ont même pas mis son nom :( )

Signaler Répondre

avatar
Françoise B. le 03/01/2016 à 09:06

Des terroristes "solitaires" il y en a des milliers dans nos zones de non-droit. Il faut s'attendre à des actes isolés de plus en plus fréquents.
Ils ne craignent pas notre police, la justice est trop laxiste pour eux, ils trouvent les armes de partout.

Signaler Répondre

avatar
pegida le 03/01/2016 à 08:58

un bon suedois

Signaler Répondre

avatar
quel dommage ! le 02/01/2016 à 22:16

il fallait le vitrifier le gars ! quel dommage !

Signaler Répondre

avatar
Premier attentat de 2016. le 02/01/2016 à 16:12

Le pouvoir socialiste, par l'intermédiaire de son procureur local, vient d'écarter la piste terroriste !

Que peut-on attendre d'autre de la part de ces collabos ?

Quoi qu'ils en disent et pensent, cet attentat est le premier acte terroriste islamiste de l'année 2016.

Signaler Répondre

avatar
ras le bol le 02/01/2016 à 15:05

Bron, quelle belle ville...

Une ville avec de jolis quartiers, comme celui de Terraillon où il fait bon vivre...Si vous êtes salafiste ! ptdr

Une ville où la laïcité, ses principes et valeurs, sont piétinées depuis des décennies.
Par qui le sont-elles ?

Les socialistes.

Signaler Répondre

avatar
lol le 02/01/2016 à 12:21
A BIENTOT a écrit le 02/01/2016 à 11h52

Bravo! Bravo, mais ils auraient dù l'abattre carrément....

le problème c'est que les morts parlent peu et difficile de remonter une éventuel filière sans renseignements.

Signaler Répondre

avatar
titan le 02/01/2016 à 12:18

Un militaire à gauche de la voiture un à droite, quel chance qu'aucun d'entre eux soient touchés par une balle, la réalité n'est pas call of duty

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 02/01/2016 à 11:52

Bravo! Bravo, mais ils auraient dù l'abattre carrément....

Signaler Répondre

avatar
erreur404 le 02/01/2016 à 11:19

Merci messieurs les militaires! Mais il vaut mieux viser la tête pour ce genre d'individu....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.