Etat d'urgence : l'homme ne respectait pas son assignation à résidence

Etat d'urgence : l'homme ne respectait pas son assignation à résidence

Dans le cadre de l'état d'urgence, plusieurs perquisitions administratives avaient été menées en novembre et décembre dans la région.

Ce fut le cas à Villefontaine dans le Nord-Isère, à quelques dizaines de kilomètres de Lyon. Un homme a été placé en garde à vue mardi car il ne respectait pas son assignation à résidence.

Son domicile avait été perquisitionné en décembre. Si aucune arme ou document pouvant le lier à la mouvance islamiste ou au djihadisme n'avaient été retrouvés, il avait ordre de ne pas quitter la commune, son appartement la nuit et devait pointer trois fois par jour à la gendarmerie.

L'individu devrait être mis en examen.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
corse le 06/01/2016 à 11:08

je suis etonné

Signaler Répondre

avatar
symptomatique le 06/01/2016 à 09:48

si la justice faisait peur... c est a dire si elle appliquait vraiment les lois, ce genre de comportement n existerait pas!

tant que la justice ne sera pas ferme, ces decisions ne seront pas respectées!!!!!
... et cela permettra a d apprentie dictateur et/ou inconscient de limiter nos libertés!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.