Jean-Christophe Lagarde (UDI) à Lyon : "Le gouvernement est le placement des petits copains"

Jean-Christophe Lagarde (UDI) à Lyon : "Le gouvernement est le placement des petits copains"
Jean-Christophe Lagarde, entre Christophe Geourjon et Denis Broliquier - LyonMag

En réunion publique à Lyon ce jeudi soir, Jean-Christophe Lagarde, président national de l’UDI, a évoqué le nouveau remaniement.

Pour lui, il est clair que le gouvernement sert de "placement des petits copains".

Présent pour décider la participation ou non de l’UDI à la primaire organisée en novembre prochain par les Républicains, Jean-Christophe Lagarde a souligné "son souhait de changer de politique". Différentes lignes se sont dessinées au centre. Le Parti Radical s’oppose à une quelconque primaire préférant une candidature indépendante alors que le Nouveau centre d’Hervé Morin se montre favorable.

Le président national de l’UDI se joint à cette ouverture sans se positionner définitivement. Selon lui, "une primaire est possible uniquement si l’on peut participer aux conditions d’organisation de la primaire, il faut un équilibre politique". Le parti a devant lui quatre possibilités : avoir un candidat à l’élection présidentielle, valider la primaire et avoir un candidat au sein de celle-ci, valider la primaire en soutenant un candidat qui ne serait pas un candidat UDI ou alors de refuser catégoriquement une quelconque primaire.

Toutefois, le parti est conscient de devoir porter leur projet devant les Français en 2017. Pour Jean-Christophe Lagarde, "les trente-cinq années d’alternance gauche-droite doivent cesser puisqu’elles n’ont pas porté leurs fruits".

Aujourd’hui, les Centristes de l’UDI estiment avoir réussi leur implantation sur le territoire avec plus de 600 élus au total. Jean-Christophe Lagarde parle de "fin de règne" pour les deux grands partis majoritaires à l’Assemblée. Pourtant, le parti devrait négocier leur soutien à celui des candidats qui leur assurera le plus grand nombre d’investitures pour la présidentielle de 2017.

La décision finale devra être rendue le 20 mars prochain au plus tard. Le président national de l’UDI justifie ce choix, "la primaire ne doit pas être un casting où l’on choisit le pseudo-sauveur".

Jean-Christophe Lagarde refusera ensuite d’évoquer la situation de Lyon et d’Auvergne Rhône-Alpes. Il a pourtant joué un rôle dans la victoire de Laurent Wauquiez aux dernières régionales. Refusant d’abord une alliance avant de revenir sur ses propos et de se rallier au futur président LR.

"Mon programme national s’applique également à Lyon comme à n’importe quelle ville", se contentera de botter en touche le maire de Drancy.

Tags :

lagarde

UDI

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Tous des pitrons le 13/02/2016 à 21:20
le loup a écrit le 13/02/2016 à 11h07

c'est vrai Sarkozy lui avait piquer d'entée touts les colistier de Ségolène royale pour être élu en 2007

Mais cela l' ai fait perdre en 2012

Sarkosy est passé en 2007 en siphonnant les voix du front national.et il a perdu en 2012 ,car il n'a pas tenu ses promesses,et les électeurs du front national on préfères s'abstenir ou voter Hollande pour le punir.la France est à droite à 80/100. En 2017,c'est la droite qui remportera la victoire ,grâce aux voix de gauche au 2e tour contre le FN . Un éternel recommencement ,tous est écrit ,alors ne critiquer pas la droite ,puisque vous la faite élire . Un frontiste.

Signaler Répondre

avatar
GB4 le 13/02/2016 à 19:59

C'est vrai qu'il ne faut pas manquer d'air alors que dans sa commune sa femme est son adjointe !!!

Signaler Répondre

avatar
le loup le 13/02/2016 à 11:07

c'est vrai Sarkozy lui avait piquer d'entée touts les colistier de Ségolène royale pour être élu en 2007

Mais cela l' ai fait perdre en 2012

Signaler Répondre

avatar
anti hollande le 12/02/2016 à 16:41

38 incapables + les deux autres !

Signaler Répondre

avatar
Centrouf le 12/02/2016 à 15:16

Il connait ça très bien Lagarde pour le pratiquer sans vergogne dans sa commune.

Signaler Répondre

avatar
Blair le 12/02/2016 à 13:08

Fini les verts de terre et les salades ,maintenant c'est le "FOUQUETS",a volonté .mr Vincent s'est PLACÉ .chez les VERTs ,on mange à tous les râteliers et on mange bien. Pour pouvoir donner à la gauche en 2017 en remerciement quelque centaines de milliers de voix de blaireaux .

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 12/02/2016 à 12:34

Il faut surtout ETRE de la bonne superstition. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 12/02/2016 à 11:53

1 vert ça va ...3 verts bonjour les dégâts !

Signaler Répondre

avatar
Guignols obs le 12/02/2016 à 09:36

Le représentant d'un faux parti, uniquement là pour négocier des gâches avant une élection, ose dénoncer le système. Adage populaire : "c'est l'hôpital qui se fout de la charité" ! Lorsqu'un vrai pouvoir, c'est-à-dire des personnes aimant vraiment la France et les Français et donc leur disant la vérité, arrivera, aucun de ces guignols ne sera là. Heureusement.

Signaler Répondre

avatar
Que faire ? le 12/02/2016 à 09:22

C'est vrai que du temps de Chirac ou Sarko, la droite ne plaçait jamais les copains aux ministères. Jamais. Gauche, droite, tous pourris.

Signaler Répondre

avatar
Redha le 12/02/2016 à 08:59

Politique spectacle ,de la télé réalités ,les amis des amis de la fonction publique .les emplois très bien rémunérés ne manquent pas.cette petite entreprise ne connaît pas la crise. Des indemnités à vie ,une retraite dorée. Elle est pas belle la vie,dans leur monde. Tous ,pour leur intérêt personnel ,le pays passe après .

Signaler Répondre

avatar
mediocratie le 12/02/2016 à 07:56

qui se ressemble s assemble.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.