Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

Portiques dans les lycées : la FCPE du Rhône craint un futur “climat policier”

DR

Après la fronde des directeurs d'établissements, place aux fédérations de parents d'élèves.

La FCPE du Rhône s'oppose à l'installation de portiques de sécurités dans les lycées de la région, une promesse de campagne de Laurent Wauquiez.

 

Dans un communiqué, la FCPE "estime que ces installations de portiques sont techniquement inefficaces et génératrices de problèmes pour des raisons évidentes de bon sens". La fédération craint en effet de voir se générer "des points d'attroupement constituant de potentielles cibles". Ou encore que les cours débutent forcément en retard vu "le temps nécessaire pour faire passer l'ensemble des élèves".

 

"Nous pensons qu'on ne forme pas des citoyens libres et éclairés en les immergeant dès l'adolescence dans un climat policier. On prend alors le risque d'aboutir à un effet inverse au but recherché. Cet argent serait mieux investi pour faire fonctionner les Comités d'Education à la Santé et à la Citoyenneté et les Maisons des lycéens", conclut la FCPE.

 

Pour rappel, la Région Auvergne Rhône-Alpes prévoit le déploiement de ces portiques dans une quinzaine de lycées pour tester le dispositif en 2016. Avant une généralisation possible dans tous les établissements régionaux pour un montant de 20 millions d'euros.

Une pétition a récemment été lancée contre ce dispositif.



Tags : portiques | FCPE |

Commentaires 16

Déposé le 13/02/2016 à 21h49  
Par Viviane Citer

Realiste a écrit le 12/02/2016 à 09h14

De toute manière ,l'éducation nationale publique est fichus. A 90/100 les parents qui travaillent préfèrent le privé pour les enfants.l'ecole privé ressemble à l'école publique des années 1970 .l'ecole publique actuelle est une poudrière . A quand l'école par internet ?

C'est vraie ,l'école publique est fini,programme scolaire,absentéisme des enseignants ,racket,violences ect.... les écoles privés de toute les confessions on le vent en poupe,et les places sont chère.c'est dommage ,mais ,trop d'intégration on tuer l'intégration .

Déposé le 13/02/2016 à 13h14   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par franck Citer

Je suis pour l installation de portique partout à l entrée des grands magasins, a l entrée de chez mr wauquiez, a l entrée de la sécurité sociale, a l entrée de chaque domicile ah euh pourquoi un portique non il faut le scanner aussi. Ah si quelqu un bip il faut aussi un agent assermenté pour la fouille. Pourquoi pas carrément interdire aux élèves de sortir de chez eux et prendre cours à distance. Ah la sécurité c tabous mais mr wauquiez bossais pour que des attentats n'arrivent plus vous croyez réellement qu'un portique dissuaderas une personne déterminé ????

Déposé le 13/02/2016 à 10h44  
Par split21 Citer

300 Millions d'euros pour le musée de Confluence. Un cout de fonctionnement ANNUEL de 10 MILLIONS.

Alors le débat ne repose pas sur le cout de ces portiques , mais sur leur efficacité.

Ne pas oublier que l'EI a clairement menacé les écoles françaises.

Déposé le 13/02/2016 à 09h32  
Par Paap Citer

La Fcpe fait toujours de la politique. Ils sont a gauche. Si un malheur arrive dans un établissement ils seront les premiers a dire que rien n a été fait en prévention !!!!!

Déposé le 12/02/2016 à 12h15  
Par enfumage lexicale Citer

C'est marrant tout le monde s'échine à parler de "portique" ce qui envoie dans l'imaginaire à ce qu'on trouve dans les aeroports alors qu'il ne s'agit que de simples tourniquets avec carte d'accès.

On va juste rappeler à la FCPE que les collèges et lycées sont déja censés s'assurer du contrôle des entrées dans les établissements ainsi que du contrôle des sacs et que "badger" à l'entrée du lycée ca n'a jamais empêché quiconque de bien travailler.

Déposé le 12/02/2016 à 11h50   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par privé Citer

Vive le privé !

Déposé le 12/02/2016 à 11h44  
Par Etam Citer

Les portiques détecteront ils les soutiens-gorges des lycéennes? très dangereux ce sous vêtement..

Déposé le 12/02/2016 à 11h01   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Le flingué Citer

On veut tout et son contraire Du vrai jus de crâne savamment entretenu par les censeurs de la pensée et leurs réseaux. On ne s'en sortira jamais,par contre les activistes eux avancent et nous flinguent.

Déposé le 12/02/2016 à 10h52  
Par glandu Citer

Fcpe association composée de gauchistes , rien à rajouter.

Déposé le 12/02/2016 à 10h44  
Par WWW Citer

Pétition a été faites contre les portiques ou contre Wauquiez,??

Déposé le 12/02/2016 à 10h28  
Par Venvedit Citer

Oui, alors, comment dire... je suis adhérent FCPE, et aucune communication n'a été faite à ce sujet auprès de la base... Comme d'habitude, les instances "sensées nous représenter" sont complètement déconnectées de la vraie vie et parlent en notre nom sans nous avoir consulté...

Déposé le 12/02/2016 à 10h08  
Par Bozo Citer

L'école publique craint les portiques " contre la conneries" car ils ont peur de ne plus pouvoir rentrer dans l'établissement .

Déposé le 12/02/2016 à 09h42  
Par Blasé Citer

Les officines de la gauche laxiste sont à la manœuvre...

Déposé le 12/02/2016 à 09h14  
Par Realiste Citer

De toute manière ,l'éducation nationale publique est fichus. A 90/100 les parents qui travaillent préfèrent le privé pour les enfants.l'ecole privé ressemble à l'école publique des années 1970 .l'ecole publique actuelle est une poudrière . A quand l'école par internet ?

Déposé le 12/02/2016 à 08h46  
Par Laporte Citer

Cela fait plaisir qu'il existe encore des adultes avec un cerveau....

Déposé le 12/02/2016 à 08h43  
Par France. Citer

Vaut il mieux un climat policier ou un climat de terreur ?

Après "feue la liberté d’expression" aura t'on "feu la sécurité" ???

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.