Un lycée isérois refuse l’installation des portiques de Laurent Wauquiez

Un lycée isérois refuse l’installation des portiques de Laurent Wauquiez
Laurent Wauquiez- LyonMag

Le lycée Pierre Béghin de Moirans a annoncé qu’il refusait l’installation des portiques de sécurité. L’établissement isérois avait été désigné comme lycée pilote par Laurent Wauquiez.

L’établissement scolaire devait pourtant être l’un des premiers à expérimenter la mesure sécuritaire du nouveau président d’Auvergne Rhône-Alpes mais la direction en a voulu autrement. Bien décidé à tenir son planning, Laurent Wauquiez a tout de même imposé au groupe scolaire la mise en place de tourniquets à la place des portiques. Ces derniers seront installés pendant les prochaines vacances de Pâques. Dès la rentrée, les élèves devront utiliser un badge pour pénétrer à l’intérieur de leur lycée.

Une mesure inefficace selon le proviseur car ces tourniquets seront facilement franchissables et n’apporteront aucune sécurité supplémentaire. La somme de 1,5 million d’euros a déjà été débloquée pour expérimenter la sécurisation dans 15 lycées. A terme, Laurent Wauquiez souhaite installer des structures similaires dans les 600 établissements d’Auvergne Rhône-Alpes. L’équipement pour un seul lycée s’élèverait à 100 000 euros.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
@zeus le 06/03/2016 à 19:12
Zeus. a écrit le 06/03/2016 à 17h11

n'importe quoi , si les eleves sont armés au moins ils peuvent se defendre contre les terroristes.

Zeus propose les élèves d'avoir une arme pour se défendre/ des mineurs avec arme!!!: pire que Daech
Pauvre nul!!!Va poser tes tract de Mélenchon et laisse tomber le forum car tu abaisses le niveau vers le plancher voir la cave...

Signaler Répondre

avatar
Nostradamus le 06/03/2016 à 18:50

Portique ou pas ,les futurs chômeurs de demain n'auront aucune protection ,face au chômage de masse qui les attends.

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 06/03/2016 à 18:47

Zeus a écrit : "" n'importe quoi , si les eleves sont armés au moins ils peuvent se defendre contre les terroristes"""

Dans les écoles, la sécurité des enfants et des personnels est principalement menacée par :
- Incendie
- school shooting
- attaque terroriste ( actuellement)
Le tourniquet ne permet pas de lutter face à un écolier armé (school shooting) ou bien un terroriste. A moins de transformer les écoles en forteresses, il sera difficile de se prémunir contre une quelconque attaque-suicide.
Il conviendrait plutôt d'équiper les écoles de caméras de
surveillance, permettant de déclencher une alarme provoquant la fermeture automatique immédiate de tous les accès ( bureaux, salles de cours) avec liaison simultanée avec la Police, les pompiers.
Wauquiez a un peu de retard par rapport à d'autres régions européennes.

Signaler Répondre

avatar
Zeus. le 06/03/2016 à 17:11
abruti a écrit le 04/03/2016 à 22h15

@laule @Mairym On n'a jamais parlé de terroristes !! Mais pour les élèves qui apporte des armes danses les Ecole !!! Alors au lieu de raconter n'importe quoi ... On réfléchi avant de poster sur le forum !!!

n'importe quoi , si les eleves sont armés au moins ils peuvent se defendre contre les terroristes.

Signaler Répondre

avatar
François Brun de Meyzieu le 06/03/2016 à 17:00
Myriam a écrit le 04/03/2016 à 10h57

Ce refus (politique) engage le proviseur qui devra rendre des comptes en cas de problèmes ultérieurs.
Tant pis pour lui et surtout pour les familles des éventuelles victimes.

Heureusement que les proviseurs n'ont pas à vous rendre des comptes

Signaler Répondre

avatar
François Brun de Meyzieu le 06/03/2016 à 16:59

comment instaurer 'une mesure inapplicable et dangereuse pour les les élèves et leur professeur (sauf à convoquer les élèves un demi-heure avant) ? c'est cela la démagogie de Mr Wauquiez et la promotion de la peur .

Combien d'établissements des académies Rhône-Alpes-Auvergne ont elles connues des intrusions avec des armes , ces dernières années ?

Les équipes surveillants , personnels d''éducation, de conciergerie , de direction sont toujours trés vigilants .
Par contre , bloquer une file de 1000 élèves à l'entrée est criminel (et sur le trottoir)

Que les sommes prévues servent à améliorer le bâti , la vie lycéenne , l'apprentissage de la citoyenneté .

Dans les lycées , il y a des jeunes adultes , voir des majeurs qui sont en droit de refuser de tels dispositifs .

Signaler Répondre

avatar
abruti le 04/03/2016 à 22:15

@laule @Mairym On n'a jamais parlé de terroristes !! Mais pour les élèves qui apporte des armes danses les Ecole !!! Alors au lieu de raconter n'importe quoi ... On réfléchi avant de poster sur le forum !!!

Signaler Répondre

avatar
Zeus. le 04/03/2016 à 20:00
Myriam a écrit le 04/03/2016 à 10h57

Ce refus (politique) engage le proviseur qui devra rendre des comptes en cas de problèmes ultérieurs.
Tant pis pour lui et surtout pour les familles des éventuelles victimes.

non les terroristes doivent rendre des comptes pas les proviseurs.

Vous marchez sur la tete.

Signaler Répondre

avatar
Mairym le 04/03/2016 à 12:02
Myriam a écrit le 04/03/2016 à 10h57

Ce refus (politique) engage le proviseur qui devra rendre des comptes en cas de problèmes ultérieurs.
Tant pis pour lui et surtout pour les familles des éventuelles victimes.

Vous pensez vraiment qu'un portique empêchera un terroriste d'attaquer des lycéens ? En réalité, ça pourrait même rendre ces lycées plus vulnérables, puisque les jeunes feront la queue à l'extérieur pour pouvoir entrer...

Sérieusement, Myriam, essayez de réfléchir par vous même avant de vous exprimer.

Signaler Répondre

avatar
Laule le 04/03/2016 à 11:21
Myriam a écrit le 04/03/2016 à 10h57

Ce refus (politique) engage le proviseur qui devra rendre des comptes en cas de problèmes ultérieurs.
Tant pis pour lui et surtout pour les familles des éventuelles victimes.

oui car c'est bien connu les terroristes passeront sous les portiques avec leur kalash et leur bombe..

Signaler Répondre

avatar
pirouete le 04/03/2016 à 11:11

On a de L argent à foutre en L air c est bien! Avec 6 milllions de chômeurs au lieu d embaucher des agents qui seront chargé de contrôlé les entrée et sortie il préfère mettre des millions dans des tourniquets inefficace Bravo

Signaler Répondre

avatar
Myriam le 04/03/2016 à 10:57

Ce refus (politique) engage le proviseur qui devra rendre des comptes en cas de problèmes ultérieurs.
Tant pis pour lui et surtout pour les familles des éventuelles victimes.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.