Mahrez Benhadj : "Après la fusillade aux Buers, il faut un plan SOS banlieues"

Mahrez Benhadj : "Après la fusillade aux Buers, il faut un plan SOS banlieues"
Mahrez Benhadj - LyonMag

Mahrez Benhadj est l’invité de Ca Jazz à Lyon ce mercredi. Le président du centre social de Croix-Luizet est revenu sur l’état des banlieues lyonnaises et françaises.

Une semaine après la fusillade mortelle du quartier des Buers à Villeurbanne, "les habitants sont attristés, inquiets, choqués et terrorisés. C’est un drame horrible qui ne doit plus se reproduire, ni à Villeurbanne, ni ailleurs", indique Mahrez Benhadj.

"Le constat alarmant, selon lui, c’est que les politiques de tous bords ont abandonné les banlieues. Il n’y a plus de politique de mise en œuvre de la Ville. Seules la police ou la justice font encore leur travail avec quelques associations et peu de moyens. Combien de morts faudra-t-il pour que les politiques prennent conscience des difficultés des quartiers populaires ?".

Selon le président du centre social Croix-Luizet, "aucun élu villeurbannais n’est venu sur le terrain, ne serait-ce que pour soutenir les habitants ou la famille des victimes".

Pour Mahrez Benhadj, il "faut re-sécuriser les banlieues en y implantant des postes de police pour une police de proximité et de prévention, et non de répression. Mettre en place des médiateurs issus des quartiers, des éducateurs de rue mieux adaptés aux jeunes des quartiers, mettre en place des chantiers jeunes. Et pourquoi pas le retour du service militaire".

Hélène Geoffroy au secrétariat d’Etat à la Ville, c’est désormais l’une des personnalités politiques qui peut faire bouger les choses. "Au regard de l’échéance présidentielle et de l’ampleur du travail à réaliser, je pense qu’une année me paraît très court. Il faudrait plus d’un mandat", annonce Mahrez Benhadj.

"Il faut mettre en place un plan d’action. Pour reconquérir les banlieues perdues, il faut un plan SOS banlieues, que ca devienne un enjeu national".

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pegidz le 18/02/2016 à 00:31

apprennez deja la politesse rt le respect z toute cette racaille zone de non droit

Signaler Répondre

avatar
Foued le 17/02/2016 à 19:06

C'est dans toute la France, BANLIEUX 13 .

Signaler Répondre

avatar
laulle le 17/02/2016 à 18:50
Laule a écrit le 17/02/2016 à 15h24

Le grand méchant loup n'est pas allé à l'école ?

Le petit chaperon...rouge ! Encore des communistes ! Laule, vous n'avez employé ni 'odieux', ni 'nauséabond' ! La résistance loisir, c'est un engagement !

Signaler Répondre

avatar
benoui le 17/02/2016 à 17:29
Dietrich a écrit le 17/02/2016 à 17h03

benoui a écrit : ""ma compagne, qui n est pas diplômée et issue de l immigration a trouvé un job en.. 2jours!
sans réseau, au culot.""

Félicitations " pas diplômée, issue de l'immigration, au culot"
cela prouve que notre société offre plus d'opportunités qu'on
veut bien le dire. un job, mais quel job ?

c est sur que ce sont des jobs au SMIC...et que le samedi est travaillé.... mais ce sont des jobs quand meme...

nous sommes tous content de cette situation à la maison! :D

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 17/02/2016 à 17:03

benoui a écrit : ""ma compagne, qui n est pas diplômée et issue de l immigration a trouvé un job en.. 2jours!
sans réseau, au culot.""

Félicitations " pas diplômée, issue de l'immigration, au culot"
cela prouve que notre société offre plus d'opportunités qu'on
veut bien le dire. un job, mais quel job ?

Signaler Répondre

avatar
benoui le 17/02/2016 à 16:17
Naïvement a écrit le 17/02/2016 à 15h38

Vous dites que votre compagne , qui est sans diplôme et issue de l’immigration à trouvé un job en ...2 jours ! Moi à votre place j'aurai les prémices du début dune forte crise d'angoisse .

elle bosse dans une boite, avec... uniquement des femmes...
donc je n ai pas grand chose a craindre

elle a choisi le job le moins pénible... sinon il y avait du job comme vendeuse dans certains grand magasin Lyonnais, de la hot-line, de la télévente, de l accueil, ...

oui oui!! il y a du boulot a Lyon!!

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 17/02/2016 à 16:13

facile de trouver du travail, tant qu'on fait pas le difficile.

Signaler Répondre

avatar
Naïvement le 17/02/2016 à 15:38
benoui a écrit le 17/02/2016 à 10h22

honnetement, du boulot y en a!
on cherche des plombiers, des électriciens, des ingénieurs, des commerciaux....

on peut meme utiliser le maintien des ARE pendant 2 ans pour créer son entreprise

je en dis pas que les emplois non pourvus correspondent a tout le monde, ou qu ils sont dans un bureau payé 40k€ par an,...

mais a un moment, il faudrait arrêter la victimisation
ma compagne, qui n est pas diplômée et issue de l immigration a trouvé un job en.. 2jours!
sans réseau, au culot....

Vous dites que votre compagne , qui est sans diplôme et issue de l’immigration à trouvé un job en ...2 jours ! Moi à votre place j'aurai les prémices du début dune forte crise d'angoisse .

Signaler Répondre

avatar
Laule le 17/02/2016 à 15:24
LE PETIT CHAPERON ROUGE a écrit le 17/02/2016 à 09h11

La banlieue na pas le monopole de la misère et de l'exclusion sociale . Sans évoqué la religion et le communautarisme , il est frappant de voir à quel point ses zones sont souvent le faire valoir politique des prétendants au mandats . Vous n' en avez pas marre de parlé du FN et du grand méchant loup . iL est peut être Temp de donner sa chance au grand méchant loup .

Le grand méchant loup n'est pas allé à l'école ?

Signaler Répondre

avatar
benoui le 17/02/2016 à 14:36
doum a écrit le 17/02/2016 à 12h01

droite villeurbannaise oublie juste de dire qui a supprimé 13000 postes de policiers nationaux quand il était à la tête de l'Etat français : Nicolas Sarkozy...

certainement .. meme si je n ai pas voté pour lui

... mais il faut trouver une solution pour aujourd'hui, et arrêter de regarder ce qui c est passé hier
la situation de 2016 exige a mon sens, une responsabilisation des gens, et de la prévention (a défaut d éducation)... je penses que les ilotiers et une répression forte peuvent être une bonne solution



.... si le PS trouvait cette situation inappropriée, depuis 2012, il aurait pu y remédier...

Signaler Répondre

avatar
doum le 17/02/2016 à 12:01
benoui a écrit le 17/02/2016 à 11h53

je suis tout a fait d accord avec vous!

ça permettrait aussi de laisser respirer les gens honnêtes... et de montrer aux plus jeunes que le crime n est pas un style de vie, ou une solution pour obtenir des revenus

prevention forte, repression juste, application des lois.

NB: je n ai toujours pas digéré le comportement du maire se faisant insulter lui et son conseil municipal pendant les soirées de ramadham place lazare goujon

droite villeurbannaise oublie juste de dire qui a supprimé 13000 postes de policiers nationaux quand il était à la tête de l'Etat français : Nicolas Sarkozy...

Signaler Répondre

avatar
benoui le 17/02/2016 à 11:53
droite villeurbannaise a écrit le 17/02/2016 à 11h30

Quel comique ce mec. Il a été sur la liste de Bret en 2014 et se plaint que les élus de Villeurbanne ne soient pas allés à la rencontre des habitants ? Mais qu'il voit avec son patron !!!
En plus, ce n'est pas de grands frères anciens (ou toujours) délinquants dont on a besoin dans les quartiers, mais de flics nationaux et municipaux qui soient sur le terrain tous les jours pour terroriser les délinquants comme ils terrorisaient les terroristes en 1995 sous Charles Pasqua.
Les policiers nationaux travailleraient sur les trafics d'armes et de drogue, et les municipaux feraient de l'ilôtage. Bref un vrai partage des rôles.
Mais pour cela, il faudrait changer de maire qui refuse de traiter la problématique de l'insécurité récurrente dans sa ville.

je suis tout a fait d accord avec vous!

ça permettrait aussi de laisser respirer les gens honnêtes... et de montrer aux plus jeunes que le crime n est pas un style de vie, ou une solution pour obtenir des revenus

prevention forte, repression juste, application des lois.

NB: je n ai toujours pas digéré le comportement du maire se faisant insulter lui et son conseil municipal pendant les soirées de ramadham place lazare goujon

Signaler Répondre

avatar
droite villeurbannaise le 17/02/2016 à 11:30

Quel comique ce mec. Il a été sur la liste de Bret en 2014 et se plaint que les élus de Villeurbanne ne soient pas allés à la rencontre des habitants ? Mais qu'il voit avec son patron !!!
En plus, ce n'est pas de grands frères anciens (ou toujours) délinquants dont on a besoin dans les quartiers, mais de flics nationaux et municipaux qui soient sur le terrain tous les jours pour terroriser les délinquants comme ils terrorisaient les terroristes en 1995 sous Charles Pasqua.
Les policiers nationaux travailleraient sur les trafics d'armes et de drogue, et les municipaux feraient de l'ilôtage. Bref un vrai partage des rôles.
Mais pour cela, il faudrait changer de maire qui refuse de traiter la problématique de l'insécurité récurrente dans sa ville.

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 17/02/2016 à 11:18

Villeurbanne n'est pas la banlieue

Signaler Répondre

avatar
benoui le 17/02/2016 à 10:22
JOKE a écrit le 17/02/2016 à 09h40

comment on fait quand il n'y en a pas, du travail ?

honnetement, du boulot y en a!
on cherche des plombiers, des électriciens, des ingénieurs, des commerciaux....

on peut meme utiliser le maintien des ARE pendant 2 ans pour créer son entreprise

je en dis pas que les emplois non pourvus correspondent a tout le monde, ou qu ils sont dans un bureau payé 40k€ par an,...

mais a un moment, il faudrait arrêter la victimisation
ma compagne, qui n est pas diplômée et issue de l immigration a trouvé un job en.. 2jours!
sans réseau, au culot....

Signaler Répondre

avatar
JOKE le 17/02/2016 à 09:40
mouai a écrit le 17/02/2016 à 09h18

je partage cette idée d avoir une police de proximité
....mais pour que les trafics arrêtent, il faut réellement appliquer les peines prévue par le code pénal!!!!

ce ne sont pas 2% de la population que sont des voyous, qui vont pourrir la vie des habitants et d un quartier!!!

il faut aussi remettre la valeur travail au centre de l action! plutôt que de laisser le banditisme faire du social!!!!!!!! les jeunes sont travailleurs!!!! il n y a qu a aller au marché ou voir les coursiers... ce sont tous des jeunes blanc, noir, beurre, ...

peut être qu une réflexion autour de la légalisation serai de bon ton....

comment on fait quand il n'y en a pas, du travail ?

Signaler Répondre

avatar
mouai le 17/02/2016 à 09:18

je partage cette idée d avoir une police de proximité
....mais pour que les trafics arrêtent, il faut réellement appliquer les peines prévue par le code pénal!!!!

ce ne sont pas 2% de la population que sont des voyous, qui vont pourrir la vie des habitants et d un quartier!!!

il faut aussi remettre la valeur travail au centre de l action! plutôt que de laisser le banditisme faire du social!!!!!!!! les jeunes sont travailleurs!!!! il n y a qu a aller au marché ou voir les coursiers... ce sont tous des jeunes blanc, noir, beurre, ...

peut être qu une réflexion autour de la légalisation serai de bon ton....

Signaler Répondre

avatar
LE PETIT CHAPERON ROUGE le 17/02/2016 à 09:11

La banlieue na pas le monopole de la misère et de l'exclusion sociale . Sans évoqué la religion et le communautarisme , il est frappant de voir à quel point ses zones sont souvent le faire valoir politique des prétendants au mandats . Vous n' en avez pas marre de parlé du FN et du grand méchant loup . iL est peut être Temp de donner sa chance au grand méchant loup .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.