Privatisation de St Exupéry : 20 millions de passagers d’ici 2035 et un hub de fret européen

Privatisation de St Exupéry : 20 millions de passagers d’ici 2035 et un hub de fret européen
LyonMag

Le ministre de l’économie, Emmanuel Macron, recevait ce mercredi les actionnaires locaux (CCI, Métropole, département et région) de l’aéroport Saint Exupéry dans le cadre de la procédure de privatisation de la société aéroportuaire. Lyon Mag s’est procuré en exclusivité le projet confidentiel de cahier des charges de la privatisation qui insiste sur les moyens à mettre en œuvre pour faire de St Ex une plateforme logistique pour l’Europe du sud.

Ce sont 46 pages qui détaillent le processus de transfert des 60% du capital que détient l’Etat dans la société aéroport de Lyon qui exploite les plateformes de Bron et Saint-Exupéry et ses 8,7 millions de passagers. Pilotée par l’Agence des Participations de l’Etat (APE), la privatisation de l’aéroport de Lyon risque fort d’être un processus peu transparent et peu démocratique.

Les collectivités locales auront un simple avis consultatif sur la désignation de l’acquéreur des parts de l’Etat alors qu’elles détiennent 40% de la société (CCI : 25%, Métropole de Lyon, département et région : 5% chacun). La décision finale revient en effet au ministre de l’économie.

Mais Laurent Wauquiez à la Région, Gérard Collomb à la Métropole, Christophe Guilloteau au Département voire Emmanuel Imberton à la CCI ne semblent pas partager la même vision du développement de l’aéroport.

Quid de la gare de Saint-Exupéry ?

La CCI de Lyon a indiqué vouloir se séparer de ses actions. De son côté, Gérard Collomb semble avoir été entendu puisque la centralité de Lyon, et notamment la priorité à l’intermodalité avec la gare de la Part-Dieu  au détriment de la gare TGV de Saint-Exupéry, est la grande absente des enjeux industriels de la privatisation. Le projet de cahier des charges est totalement mutique sur cette gare ; elle n’est même jamais citée.

Ce qui contrevient aux exigences posées par le président de la Région, Laurent Wauquiez, qui avait souhaité une complémentarité avec les autres aéroports régionaux. En effet, sans une intermodalité avec  Saint-Exupéry, les passagers des autres aéroports régionaux risquent fort de devoir passer par le centre de Lyon et la gare de la Part-Dieu et d’emprunter ensuite l’équipement métropolitain qu’est le tram Rhônexpress. 

Ainsi, "les Acquéreurs Eventuels devront également joindre à leur Offre Ferme un mémoire présentant, en cohérence avec leur projet industriel, stratégique et social, leurs vues les modalités permettant de renforcer le pôle d’échanges multifonctionnel sur le site de l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, et notamment l’intermodalité fer/air compte tenu de la vocation de la gare de la Part-Dieu à demeurer la principale gare de l’agglomération lyonnaise" peut-on lire dans le document. La gare TGV de Saint-Exupéry risque donc de demeurer encore longtemps la gare fantôme du réseau SNCF.

20 millions de passagers d’ici 2035

Par ailleurs, Christophe Guilloteau, le président du département du Rhône, a d’ores et déjà annoncé qu’il s’opposerait à tout acquéreur potentiel qui ne respecterait pas l’interdiction des vols de nuit afin de faire droit à une revendication de l’Association contre l’extension et les nuisances de l’aéroport Saint-Exupéry (ACENAS).

Installés sur le territoire du Département et non sur celui de la Métropole de Lyon, les riverains adressent en effet leurs complaintes à Christophe Guilloteau et non à Gérard Collomb.

Là encore, le président du département du Rhône risque de voir les nuisances s’accroître bien au contraire. L’acquéreur potentiel est en effet invité à mettre en cohérence ses investissements pour les 15 prochaines années avec "la trajectoire d’investissements tracée par le contrat de régulation économique 2015-2020 [qui a été conçue pour atteindre 20 millions de passagers d’ici 2035 ] ".

Mais ce n’est pas tout. La surprise du processus de privatisation vient de la volonté de l’Etat de faire de la plateforme lyonnaise un hub logistique de niveau européen. En effet, le futur actionnaire de Saint-Exupéry est invité à se pencher sur "l’opportunité de mettre en oeuvre une stratégie permettant à l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry de devenir un hub de fret au niveau européen, et plus particulièrement une plateforme de logistique intermodale pour l’Europe du Sud".

L'appel d'offres sera probablement lancé officiellement la semaine prochaine. Face à Emmanuel Macron, chaque représentant des collectivités locales aura fait entendre sa voix. A la lecture du cahier des charges actuels, il semble que ce soit plutôt Gérard Collomb qui remporte la bataille du lobbying.

Slim Mazni

20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
indignons nous le 22/03/2016 à 11:30

argent public, profits privés!
comme d'habitude on vole le patrimoine du peuple pour le donner aux sociétés privées qui vont nous faire payer l’Équipement une deuxième fois...
Prendre aux peuple pour donner aux actionnaires, dans la plus grande indifférence!
La leçon sur les autoroutes, parkings, réseaux telecom ne suffisent pas?

Signaler Répondre

avatar
Lou ;-))) le 04/03/2016 à 11:05

@euh: c'est bien ce que je pensais: n'avoir les Monts du lyonnais et l'Auvergne comme seul horizon est un peu sclérosant, et complique votre analyse de l'avenir de l'aéroport de St Ex. Vous savez qu'il y a une vie en dehors de votre fond de jardin ? d'autres habitants sur la planète que vous, focalisé sur vos rancunes électorales stériles ? Faut décompresser papy !

Signaler Répondre

avatar
euh.... le 04/03/2016 à 10:35
Lou ;-)) a écrit le 04/03/2016 à 09h42

Ca y est ? ça va mieux ? vous avez sorti votre petite annerie quotidienne, qui n'a d'ailleurs rien à voir avec St Ex ? Un peu plus de réflexion peut-être ?

euh.....maintenant tout le monde sait que lou ou loulou ou louis décines n'est autre que le Jérôme Sturla, et si tu avais un peu de "réflexion" ou de jugeote, tu arrêterais tes commentaires à 2 balles dont on se fout complètement, petit sturla qui essaie de se racheter une conscience après l'avoir vendue aux......

Signaler Répondre

avatar
Lou ;-)) le 04/03/2016 à 09:42
ah bon, eh ben.... a écrit le 03/03/2016 à 19h53

ah bon, tu crois qu'il vaut mieux se vanter d'avoir été éjecté de son fauteuil de maire ou de se taire sur Lyon Mag ?
sacré Sturla !

Ca y est ? ça va mieux ? vous avez sorti votre petite annerie quotidienne, qui n'a d'ailleurs rien à voir avec St Ex ? Un peu plus de réflexion peut-être ?

Signaler Répondre

avatar
ah bon, eh ben.... le 03/03/2016 à 19:53
ProJS a écrit le 03/03/2016 à 15h54

ah bon, tu crois qu'il vaut mieux se vanter de revenir d'Ibiza ou du Grau du Roi.. pauvre..

ah bon, tu crois qu'il vaut mieux se vanter d'avoir été éjecté de son fauteuil de maire ou de se taire sur Lyon Mag ?
sacré Sturla !

Signaler Répondre

avatar
Lou le 03/03/2016 à 19:46
titide a écrit le 03/03/2016 à 15h28

à quoi bon aller loin pour ne pas voir grand chose alors qu'on a de si belles choses pres de chez nous.La plupart voyage par snobisme pur épater le voisin !!

Non ! on voyage pour apprendre, découvrir d'autres civilisations, rencontrer d'autres cultures, d'autres modes de vie, s'ouvrir l'esprit, connaître d'autres modes de pensée, de valeurs, ... Remettre en causes ses certitudes, ses habitudes, ses évidences. Ne pas se recroqueviller sur son petit monde que le moindre bruissement dérange, entre xénophobie et peur de l'avenir.
Le massif central est sûrement passionnant: je me le garde préciseusement pour les visites en car avec la maison de retraite, dans une cinquantaine d'années ...

Signaler Répondre

avatar
ProJS le 03/03/2016 à 15:54
titide a écrit le 03/03/2016 à 15h30

la plupart voyage par snobisme pour épater leurs voisins ou leurs collègues de travail.De quoi tu a l'air au bureau en rentant de vacances si tu dis que tu a été dans les Dombes ???

ah bon, tu crois qu'il vaut mieux se vanter de revenir d'Ibiza ou du Grau du Roi.. pauvre..

Signaler Répondre

avatar
titide le 03/03/2016 à 15:30
ProJS a écrit le 03/03/2016 à 13h53

je vous rejoins sur ce commentaire et pourtant j'admire M Sturla

la plupart voyage par snobisme pour épater leurs voisins ou leurs collègues de travail.De quoi tu a l'air au bureau en rentant de vacances si tu dis que tu a été dans les Dombes ???

Signaler Répondre

avatar
titide le 03/03/2016 à 15:28
ProJS a écrit le 03/03/2016 à 13h53

je vous rejoins sur ce commentaire et pourtant j'admire M Sturla

à quoi bon aller loin pour ne pas voir grand chose alors qu'on a de si belles choses pres de chez nous.La plupart voyage par snobisme pur épater le voisin !!

Signaler Répondre

avatar
j'admire la dextérité de la girouette JS ça oui ! le 03/03/2016 à 14:12
ProJS a écrit le 03/03/2016 à 13h53

je vous rejoins sur ce commentaire et pourtant j'admire M Sturla

je me demande qu'est ce, dans STURLA, on peut admirer

et je n'arrive pas à trouver de réponse

si ce n'est que c'est un admirable profiteur
- un socialiste à la gomme qui s’assoit allègrement sur le "social" quand ça l'arrange
- un vendu de première à tout ce qui pourrait faire profiter son portefeuille
- un anti démocrate etc etc ...

Signaler Répondre

avatar
ex militant PS. le 03/03/2016 à 14:09

****...et pourtant j'admire M Sturla..****
de l'avis même du proJS, qui bien sûr n'est que le Jérôme Sturla lui même, notre ex éphé-maire qui a voulu faire de ses rêves une réalité mais qu'on a mis dehors pour qu'il retrouve un peu de bon sens.
on en veut plus de ce Sturla, un genre de magicien maléfique qui veut encore faire parler de lui.

Signaler Répondre

avatar
ProJS le 03/03/2016 à 13:53
stur-la bête a écrit le 03/03/2016 à 13h46

Que l'on commence déjà à voyager à côté de chez soi, redécouvrir la terre, la nature, les gens....tout ce qui fait la beauté du monde, de notre monde de proximité.
Il y a de belles choses et de beaux endroits dans notre pays, pour ceux qui pensent simplement à vivre.
Apprécions déjà ce que l'on possède avant de vouloir toujours aller voir ailleurs.

je vous rejoins sur ce commentaire et pourtant j'admire M Sturla

Signaler Répondre

avatar
stur-la bête le 03/03/2016 à 13:46
beau projet a écrit le 03/03/2016 à 11h57

la pression des clients (particuliers,entreprises) à voyager plus au XXI ème siècle oblige enfin de sortir de l'age de pierre de l'aéroport trop Etatisé

Que l'on commence déjà à voyager à côté de chez soi, redécouvrir la terre, la nature, les gens....tout ce qui fait la beauté du monde, de notre monde de proximité.
Il y a de belles choses et de beaux endroits dans notre pays, pour ceux qui pensent simplement à vivre.
Apprécions déjà ce que l'on possède avant de vouloir toujours aller voir ailleurs.

Signaler Répondre

avatar
titide le 03/03/2016 à 12:43

Pollution :les gens vont commencer à comprendre qu'"avec leurs voyages inutiles ils polluent un maximum..Dans 10 ans les vols des avions seront réduits car on ne pourra plus respirer sur terre.

Signaler Répondre

avatar
mal français le 03/03/2016 à 12:43
Sturlapitude a écrit le 03/03/2016 à 12h11

Belle langue de bois, digne d'un Sturla

déni de réalité comme les hommes politiques

Signaler Répondre

avatar
Sturlapitude le 03/03/2016 à 12:11
beau projet a écrit le 03/03/2016 à 11h57

la pression des clients (particuliers,entreprises) à voyager plus au XXI ème siècle oblige enfin de sortir de l'age de pierre de l'aéroport trop Etatisé

Belle langue de bois, digne d'un Sturla

Signaler Répondre

avatar
beau projet le 03/03/2016 à 11:57

la pression des clients (particuliers,entreprises) à voyager plus au XXI ème siècle oblige enfin de sortir de l'age de pierre de l'aéroport trop Etatisé

Signaler Répondre

avatar
Meyzieux le 03/03/2016 à 11:47

Voilà une belle nouvelle que cette privatisation.

Signaler Répondre

avatar
peace & love le 03/03/2016 à 10:35
Triste sire a écrit le 03/03/2016 à 10h13

Il faudra déserter l'Est lyonnais, merci Collomb!

il fait plus froid dans l'est lyonnais merci collomb !!

Signaler Répondre

avatar
Triste sire le 03/03/2016 à 10:13

Il faudra déserter l'Est lyonnais, merci Collomb!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.