Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le cortège de mercredi dernier à Lyon - LyonMag

Loi Travail : la jeunesse lyonnaise de retour dans la rue ce jeudi

Le cortège de mercredi dernier à Lyon - LyonMag

Une semaine après le premier mouvement populaire de contestation, un nouveau cortège se formera ce jeudi à Lyon contre la loi Travail.

C'est principalement la jeunesse lyonnaise qui défilera pour réclamer le retrait pûr et simple du texte. A l'appel de l'UNEF et du MJCF, plus de 4000 personnes sont attendues à 11h30 place Bellecour (contre 12 000 la semaine dernière selon les organisateurs).
La CGT, FO et Solidaires appellent également à garnir les rangs.

Les concessions du gouvernement n'ont donc pas convaincu les opposants à la réforme du code du travail.

 

Le cortège se dirigera jusqu'à la Bourse du Travail. Il pourrait ensuite poursuivre sa route jusqu'en préfecture.

 

La police sera très vigilante après avoir été la cible de débordements la semaine dernière. Neuf fonctionnaires avaient été blessés, dont un sérieusement au dos après avoir été victime d'un plaquage au sol.

Deux manifestants avaient ensuite été condamnés à six mois de prison, ferme pour l'un, avec sursis pour l'autre, et à des amendes.



Tags : loi travail |

Commentaires 11

Déposé le 17/03/2016 à 22h05  
Par Nopasaramoncul Citer

pellagie a écrit le 17/03/2016 à 19h14

No pasaran, gnnnnnnnnnnnn !

Nopasarapaparmoi,car moi pas voter pour des oufs.

Déposé le 17/03/2016 à 19h14  
Par pellagie Citer

No pasaran, gnnnnnnnnnnnn !

Déposé le 17/03/2016 à 19h07  
Par Babar Citer

Post monétaire a écrit le 17/03/2016 à 10h10

Monde sans monnaie, et tout ce bazar reviendrait à l'Histoire.
Vive l'humanité du futur :o)

Yes,un monde sans monnaie ,je crois qu'on y est déjà mon pote.mes comptent et mes poches sont déjà vides.

Déposé le 17/03/2016 à 18h11  
Par Didine Citer

L'avenir appartient à la jeunesse,si ils marchent tous ensemble ,ils gagnerons.c'est pour ça ,qu'ils font peur aux dirigeants,car contrerement aux travailleurs divisés ,ils n'ont rien à perdre.

Déposé le 17/03/2016 à 17h53   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Dfghkloouuytrdcbnn'kfddh Citer

Moi aussi j'attends ça avec impatience, un monde sans monnaie, pour pouvoir enfin me goinfrer et m'amuser sans rien foutre. Adieu travail asservissant, bonjour glandouille, orgies et alcool à volonté!

Déposé le 17/03/2016 à 14h31  
Par FAN Citer

Post monétaire a écrit le 17/03/2016 à 10h10

Monde sans monnaie, et tout ce bazar reviendrait à l'Histoire.
Vive l'humanité du futur :o)

Bien dit ça ! Et toc !!

Post monétaire Déposé le 17/03/2016 à 10h10  
Par Post monétaire Citer

Monde sans monnaie, et tout ce bazar reviendrait à l'Histoire.
Vive l'humanité du futur :o)

Déposé le 17/03/2016 à 09h05  
Par vhl Citer

La jeunesse crasseuse, feignante oui !

Déposé le 17/03/2016 à 09h01  
Par Qui-qui Citer

Ce qu'on appelle pompeusement la "jeunesse lyonnaise", c'est surtout une bande d'ado fraichement pubère, qui ne connait rien du code du travail, mais voit là une belle occasion de s'amuser avec les copains.

Beaucoup n'aspirent qu'à se construire une image de beau révolutionnaire, pour plaire aux filles/garçons du lycée.

Mais bon, on est tous passé par là il y a quelques années non ?

Déposé le 17/03/2016 à 08h53   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Le bourricot Citer

Les forces réactionnaires contre le travail sont en route. On ne force jamais à boire un âne quand il n'a pas soif.....

Déposé le 17/03/2016 à 08h40  
Par Dietrich Citer

Il ne fait plus aucun doute que cette jeunesse est manipulée.
Par qui ? Pourquoi ? Qui tire les ficelles ?
Les emplois précaires ( 87% des emplois sont des CDD),
le chômage massif sont une réalité. Que risque-t-on de plus avec cette loi ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.