Une vingtaine de chiens sauvés d'un élevage clandestin près de Lyon

Une vingtaine de chiens sauvés d'un élevage clandestin près de Lyon
Les chiens dans leurs clapiers - DR SPA

Ce lundi, un inspecteur de la SPA est intervenu à Givors.

Après avoir recueilli un signalement inquiétant, l'association de protection des animaux a découvert une cinquantaine de poules entassées dans des cages dans un élevage clandestin de Givors.
Puis en parcourant le terrain, l'inspecteur a repéré une vingtaine de chiens vivant eux aussi dans des conditions déplorables.

"Enfermés dans des clapiers, pataugeant dans leurs excréments, sans nourriture et sans eau", raconte la SPA de Lyon sur sa page Facebook. Comble de l'horreur, "des cadavres de chiens, certains jetés au sol, d'autres dans des sacs poubelles" se trouvaient aussi sur place. "Leur état de décomposition n'a pas permis de déterminer les causes de la mort".

Les 22 chiens (des cockers, jack russel, chihuahas...) ont été récupérés par la SPA qui ne sait pas encore si elle pourra les mettre à l'adoption. "Ces conditions de détention inhumaines risquent de laisser des traces, aussi bien sur le plan physique que psychologique", rajoute l'association. Les poules ont été confiées aux services vétérinaires.

Une plainte a été déposée contre le propriétaire givordin.

#sauvetage : La #SPAdeLyon sauve 22 chiens d'un élevage clandestin à #Givors. L'association a déposé plainte. Le lundi...

Posté par SPA DE LYON ET DU SUD EST sur mercredi 6 avril 2016

Tags :

SPA

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
boubouphile le 07/04/2016 à 07:39

Les contrôles sont insuffisants par manque d'inspecteurs sans doute ; ce type de "lieu d'exploitation animale", pas de véritable élevage, est bien trop fréquent et les associations de protection animale, pas uniquement la SPA, en sont les témoins fréquemment. Il faut dénoncer de telles pratiques et surtout que les exploitants sachent qu'ils risuqent une lourde condamnation, ce qui est loin d'être le verdict des tribunaux, en tout cas pas une généralité. J'espère que le maximum de chiens pourront, après soins, être adoptables et non euthanasiés

Signaler Répondre

avatar
la bulle le 07/04/2016 à 06:11

il faut lui faire pareil enfermer dans une cage jusqua la mort

Signaler Répondre

avatar
Jaont le 06/04/2016 à 18:29

J'espère qu'il fera de la prison. Il n'est pas digne d'un être humain.

Signaler Répondre

avatar
Pélagie le 06/04/2016 à 18:17

Des humains inhumains, il y en a partout, dans toutes les catégories sociales.
J'espère que les chiens ne seront pas piqués, qu'ils seront heureux et que les poules n'iront pas à l'abattoir !!

Signaler Répondre

avatar
anti le 06/04/2016 à 18:09

J espère que ce Batard va ramasser un Max ! Comment peut on faire du mal aux animaux comme ca . C révoltant .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.