Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les coups de coeur du festival Jazz à Vienne

Le 28e festival de Jazz à Vienne se déroule du 27 juin au 11 juillet. Avec une superbe programmation. La sélection d’Erik Truffaz, célèbre trompettiste originaire de l’Ain.

Herbie Hancock
“Le 30 juin il y a une superbe soirée. Avec Herbie Hancock, un des derniers génies vivants du jazz. Il fait partie, avec Wayne Shorter qui joue le lendemain, des traits d’union entre le jazz et les autres styles musicaux : soul, rock, funk... Des musiciens qui ont bouleversé l’histoire du jazz. En fait, pendant des années il a joué avec Miles Davis. Mais à force de jouer toujours le même répertoire, ils ont fini par s’emmerder. Du coup, Hancock s’est mis à tenter des innovations musicales. Et il est un des premiers à avoir rendu célèbres les synthétiseurs. Ses albums les plus connus sont d’ailleurs ceux où il associe jazz et électro. Bref, un incontournable.
En première partie on pourra aussi écouter Stefano Di Battista, un des meilleurs saxophonistes au monde. Il a d’ailleurs joué avec Elvin Jones, le batteur de John Coltrane. Di Battista est un Romain très sympa qui vient de signer chez le même label que moi : Blue Note France. Il joue une musique très vivante et très dynamique.”
Lundi 30 juin, Herbie Hancock pour "The River of Possibilites Tour" et Stefano Di Battista avec "Trouble Shootin”.

Wayne Shorter
“Pour moi, ce sera la meilleure soirée de ce festival. Avec le saxophoniste Wayne Shorter mais aussi la pianiste Carla Bley. Wayne Shorter est un des derniers grands compositeurs jazz. Sa musique n’est pas forcement très accessible mais il a joué un rôle clef dans l’histoire musicale du XXe siècle. C’est lui qui était le compositeur de Miles Davis pendant 12 ans. Et c’est à cette époque que le quintet, qu’il formait avec Miles, Hancock, Ron Carter et Tony Williams, a révolutionné le jazz. A Vienne, il vient avec des musiciens extraordinaires, dont l’incroyable bassiste et contrebassiste John Patitucci. On pourra donc voir sur scène un des groupes les plus intéressants de la scène actuelle.
Ce soir-là on aura également droit à Paolo Fresu, un trompettiste que j’adore, qui partagera la scène avec la pianiste et compositrice Carla Bley. Bref une soirée historique.”
Mardi 1er juillet, Wayne Shorter Quartet feat. Brian Blade, John Patitucci & Danilo Perez with Imani Winds. Avec également Carla Bley pour "The Lost Chords Find Paolo Fresu".

John McLaughlin
“Ce guitariste est un des précurseurs du jazz rock à la fin des années 1960. Et au début des années 1970, il va former le Mahavishnu Orchestra, un groupe qui va justement marquer le jazz rock. A la même période il avait aussi été engagé par Miles Davis pour jouer sur deux albums mythiques : “Bitches Brew”, et “A Tribute to Jack Johnson”. Ensuite il a fondé un fantastique groupe de musique indienne : Shakti. Bref, un personnage très important du jazz.
Dans la même soirée, on pourra aussi voir Maria Schneider. Une très bonne arrangeuse qui a travaillé avec un certain nombre de grandes formations. Elle sera sur scène avec un “Big Band” d’une vingtaine de personnes. Bref, encore une très bonne soirée.”
Lundi 7 juillet, John McLaughlin & the 4th Dimension et le Maria Schneider Orchestra.

Sonny Rollins
“Une des dernières légendes du jazz. A bientôt 80 ans, il n’y a plus beaucoup de grands jazzmen de son âge. Ce saxophoniste new-yorkais fait partie d’une génération qui est venue juste après Louis Armstrong ou Gillespie. C’est avec eux que j’ai découvert le jazz. Et ils restent des références.”
Mardi 8 juillet, Sonny Rollins.

Jean-Luc Ponty
“Jean-Luc Ponty est pour moi un des plus grands violonistes français avec Stéphane Grappelli et Didier Lockwood. C’était le jazzman français le plus connu dans les années 1970. A cette époque, il a sorti de nombreux disques complètement révolutionnaires. Notamment parce qu’il est un des premiers à avoir associé le jazz et l’électronique avec des effets de distorsion et des pédales wah-wah. Il est aussi le premier Français à être allé aux Etats-Unis et qui a eu une carrière phénoménale. Notamment en jouant dans le Mahavishnu Orchestra, le groupe de McLaughlin. Ponty a aussi joué avec Franck Zappa. Il est d’ailleurs à Vienne pour une soirée hommage à ce grand compositeur même si sa musique est parfois difficile d’accès.”
Jeudi 10 juillet, Jean-Luc Ponty band avec l’ensemble de Basse-Normandie dirigé par Dominique Debart pour “The Big Note Frank Zappa Alchimiste”.



Tags : jazz |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.