Pierre Diamantidis : "L’ambroisie, c’est un problème politique !"

Pierre Diamantidis : "L’ambroisie, c’est un problème politique !"
Pierre Diamantidis - LyonMag

Pierre Diamantidis est l’invité de Ca Jazz à Lyon ce jeudi. Le conseiller communautaire à la Métropole de Lyon est revenu sur le dispositif Stop Ambroisie.

Avec l’arrivée de l’été, les allergiques, notamment à l’ambroisie, commencent à déchanter. La Métropole de Lyon soutient le dispositif Stop Ambroisie. "Nous ne pouvons que demander à tout le monde de signaler l’ambroisie. C’est l’affaire de chacun d’entre nous", prévient Pierre Diamantidis.

Via un site internet, un numéro de téléphone ou une application smartphone, il est possible de prévenir les autorités lorsque l’on découvre un plant d’ambroisie.

"L’an dernier, nous avions eu quelques difficultés avec 40% de plants signalés qui ont été coupés. Cette année, je pense que nous atteindrons les 70 ou 80%", estime le conseiller de la Métropole de Lyon.

L’ambroisie est présente y compris à Lyon. "Elle se met partout où il n’y a pas de concurrence. Dès qu’il y a un chantier, avec de la terre rapportée où dorment des graines d’ambroisie".

Paris n’a encore que peu d’intérêt pour le problème ambroisie qui concerne 12 à 13% de la population dans la Métropole de Lyon. "L’ambroisie, c’est un problème politique, selon Pierre Diamantidis. Il faut mettre les moyens. La volonté politique d’agir est naissante".

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Jeansais le 30/06/2016 à 10:43

L’ambroisie, c’est un problème politique, selon Pierre Diamantidis...
C'est encore la faute à Hollande ...!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.