Lyon : un retour positif des enquêtes menées sur la réforme des rythmes scolaires

Lyon : un retour positif des enquêtes menées sur la réforme des rythmes scolaires
Les enfants lors d'une activité périscolaire - LyonMag

Trois enquêtes, portées sur les parents, les enfants et les encadrants scolaire, ont été menées par Nova7 et la FCPE Rhône depuis octobre 2014 pour connaître les ressentis de chacun sur la réforme des rythmes scolaires.

Deux ans après avoir remis au goût du jour les cours du mercredi matin et avoir remplacé ceux du vendredi après-midi par des activités périscolaires, le comité de suivi présidé par Anne Brugnera, adjointe au maire de Lyon déléguée à l’éducation, a rendu son verdict. Et cela après des enquêtes faites dans 50 écoles rhodaniennes sondées pour l’occasion.

Et le bilan est positif

Le but était dans un premier temps de définir si cette réforme impactait sur le bien-être de l’enfant, et éventuellement sur ses résultats scolaires. Ainsi, les premières tendances de l’enquête ont révélé à 60% qu’elles n’avaient pas de conséquences directes dans la vie privée de l’enfant d’après un point de vue parental. Sur les 40% restants, la moitié des parents trouve qu’elles ont une retombée positive dans leur vie familiale et professionnelle, tandis que l’autre moitié pense que l’impact est négatif. Quant aux résultats scolaires, la question se pose encore puisque plus de 70% des parents ignorent si les activités périscolaires jouent sur la concentration de leurs progénitures.

Les enfants eux, se disent heureux à 91% de participer au dispositif, malgré les 60% de parents qui pensent que cela les fatigue. Une fatigue qui "n'avait pas été mesurée avant la réforme et donc ne peut être objectivée", rappelle Anne Brugnera, mais qui reste le problème majeur qu’a soulevé l’enquête, auquel l'adjointe compte bien remédier dès l’année prochaine, notamment en proposant des siestes stratégiques pour les plus petits d’entre eux (maternelle et CP).

Le périscolaire plébiscité

Parmi les 58% d’élèves inscrits aux activités périscolaires, un peu plus des ¾ des parents se disent satisfaits du dispositif, dont 20% "très" satisfaits.
Un taux d’inscription qui s’explique d’abord par l’insertion de l’enfant dans un milieu collectif, par l’intérêt suscité par le choix des activités, puis par la volonté émise par l’enfant lui-même de participer au dispositif. Concernant les 42% restants, les parents auraient choisi de ne pas inscrire leurs enfants en premier lieu pour les garder au domicile familial le vendredi après-midi pour profiter de leur présence, ou que les activités sont jugées inintéressantes. Anne Brugnera admet par ailleurs être "surprise et satisfaite" que "le motif financier ne soit pas le principal frein aux inscriptions".



A noter que pour une meilleure représentation du bilan, les écoles ont été choisies aléatoirement dans les diverses classes sociales du territoire.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
L'école des cancres le 06/07/2016 à 18:51

Les Nouveaux rythmes scolaires sont un apprentissage pour former les futurs chômeurs de demain. D'ailleurs elle touche le peuple ,pas les enfants des élites qui eux ,ont des écoles privés en Suisse en internat ,qui forment les futurs dirigeants de demain .ceux ,justement qui régnerons en maîtres sur ses jeunes formatés et censément instruit.

Signaler Répondre

avatar
jms69 le 06/07/2016 à 17:44

Effectivement c est dans chaque école que l on aurais du faire ce questionnaire,
mais cela as créé des emplois pour les encadrants ,un surcout pour les communes, la aussi d une petites commune a une grande il y as des disparitées, peut etre aurions du mettre obligatoire les activitées pour tous?
nos enfants eux sont peut etre plus fatigués ,
avec la loi des 35 heures ca permet aux plus aisées de partir du vendredi midi au dimanche soir en week end ,

Signaler Répondre

avatar
Barbe à Papa le 06/07/2016 à 08:09

Mouai, un résultat tronqué par notre maire.

Facile …..

Signaler Répondre

avatar
PJC le 02/07/2016 à 09:53

Avec un tel sujet c'est le défilé assuré des "parfaits jamais content"

Signaler Répondre

avatar
freddd le 02/07/2016 à 09:52

Pourquoi faire des études quand les réponses sont connues d'avance ? Sans valeur!!! Et le ponpons : des % dignes de la Corée du Nord. Mes enfants sont crèves avec les nouveaux rythmes. Le mercredi est une cata pour ça. Les activités du vendredi leur plaisent mais ils sont cuits le vendredi soir. Enfin les journées passées à l'école sont plus longues parce que garderie jusque18 heures

Signaler Répondre

avatar
Garderie bas de gamme le 01/07/2016 à 23:44

Le renard enquête dans le poulailler... Résultats invraisemblables. Tout le monde satisfait ? Les gens travaillent et n'ont pas trop le choix. Les enfants sont laissés pour compte à s'amuser dans la cour sans surveillance... Lamentable

Signaler Répondre

avatar
RLB le 01/07/2016 à 17:56

C'est pour cela qu'il y a autant d'inscriptions en école privé qui ne peuvent être toutes satisfaites.

Encore les socialistes qui se ventilent le nombril et qui ont gaspillé l'argent public pour des pseudo enquêtes, même la connerie humaine s'achète avec l'argent public.


Vivement 2017.

Signaler Répondre

avatar
Pravda le 01/07/2016 à 17:39

Euh comment croire cette étude? Elle a été faite par les personnes qui l'ont mises en place ...
Désolé de ne pas croire la Pravda :)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.