Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Rhône : le tracé A6-A89 devant le Conseil d’Etat

Photo d'illustration - LyonMag

Ce sont donc cinq recours qui ont été étudiés par la haute juridiction administrative ce lundi.

Bien sûr, l’ensemble des recours demandaient l’annulation du décret du 1er avril 2015, qui déclarait d’utilité publique la liaison A6-A89.

 

 Parmi les détracteurs, l’association Alcaly, la Métropole de Lyon, le Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise ou le syndicat mixte d’études et de programmation de l’agglomération lyonnaise. Il avait aussi les communes de Dardilly, Limonest et Lissieux.

 

Pour ces opposants, il y a une impartialité du commissaire enquêteur, un ancien responsable d’un bureau d’études qui avait auparavant travaillé avec le maître d’œuvre de la liaison A89-A6. De plus, les insuffisances de cette étude en matière de prévisions de trafic, d’effets sur l’environnement ou encore de nuisances sonores ont été dénoncées.

 

Mais au final, aucun de ces arguments n’a été retenu par le Conseil d’Etat. Le rapporteur public a en effet mis en avant la petite distance du parcours, 5,5 km, et son impact positif sur les futurs flux de circulation.

 

Même si elle est pressentie, la décision du Conseil d’Etat sera officiellement rendue cet été.



Tags : A89 | A6 |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.