Tarifs d'un baby-sitting : Auvergne Rhône-Alpes reste sous la moyenne nationale

Tarifs d'un baby-sitting : Auvergne Rhône-Alpes reste sous la moyenne nationale
Photo d'illustration - LyonMag

Faire garder son enfant coûte de plus en plus cher.

En 2016, il fallait débourser en moyenne 8,76 euros de l'heure, contre 8,65 euros en 2015.

Selon le site Yoopies, c'est en Ile-de-France que les parents déboursent le plus pour un baby-sitting : 9,23 euros en moyenne par heure.
La région PACA (9,05 euros) et Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées (8,73 euros) complètent le podium.

C'est ce qui ressort chaque année de cette étude : les tarifs varient largement selon les régions, jusqu'à 12% d'écart ! C'est bien souvent l'existence d'aides nationales, départementales ou communales qui permettent de faire baisser les tarifs pour les parents.

En Auvergne Rhône-Alpes, les tarifs de garde d'enfants restent sous la moyenne nationale puisqu'il faut débourser en moyenne 8,66 euros. C'est davantage qu'en 2015 qui affichait un tarif horaire moyen de 8,54 euros.

A noter enfin que le baby-sitting le plus cher se trouve à Megève (12,60 euros de l'heure en moyenne) et que le moins onéreux est situé à Quesnoy-sur-Deûle dans le Nord (7,58 euros).

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Fanfan le 23/08/2016 à 17:05

A l'attention des parents,
En vous lisant, je suis consternée par vos propos. Certes, passez la paie dans des frais de garde est rageant mais je vous rappelle que vous bénéficiez d'aides que ne bénéficiait pas les parents dans le passé. C'est depuis 1992, que l'AEFEAMA a été instaurée accompagnée des déductions fiscales. Pajemploi et CESU ont remplacé l'AEFEAMA. Avant il fallait se débrouiller.
Mais ce qui est le plus désolant , c'est de constater que les parents continuent à mégoter sur les tarifs.
Est ce que vous apprécieriez que votre employeur mégote le moindre centime? Le métier d'Assistante Maternelle est un métier comme un autre

Signaler Répondre

avatar
peace & love le 23/08/2016 à 17:04
Papa poule a écrit le 23/08/2016 à 11h33

Et après on me demande pourquoi j'ai gardé mon fils pendant trois ans...

Faut limite filer son salaire par mois à la nounou quand on bosse.

adopter un vieux c'est plus rentable en général

Signaler Répondre

avatar
vous plaisantez ? le 23/08/2016 à 17:03
UnEnfantCouteDelArgent a écrit le 23/08/2016 à 16h24

il faut savoir qu'en allemagne, un parent , et souvent la mere par tradition, arrete completement de travailler pour elever son poussin jusqu'à l'age de la maternelle parceque faire garder son enfant et travailler , c'est perdre de l'argent.
En France, nous avons la chance considérable d'etre massivement aidé par l'état qui paye pour nous une partie du salaire de la nounou , permettant ainsi de rendre rémunérateur le travail de la maman qui sinon ne le serait pas souvent (8,66€ x 151,67 +au moins 2h par jour de pause repas x8,66€x21jours = 1657€/mois net de besoin de trésorerie pour payer la nounou .
1657€ net par mois ca fait un salaire brut environ 2071€ soit environ 25k€ par an.
Si la maman gagne 25k€ par an en travaillant, et qu'elle a une nounou, et aucune aide (ce qui n'est pas le cas, merci la France ) alors la totalité de son salaire est utilisé pour payer la nounou. Autrement dit, elle ne gagne rien pour payer son logement, son elec, son eau, sa nourriture et ses vetements ses impots. Les 25000 premiers Euros de salaire brut annuel du ménage sont utilisés pour payer la nounou.
Donc merci l'etat , encore une fois.

Les aides de la CAF c'est surtout pour les crèches (si vous avez la chance d'avoir une place) et pour le revenu médian national il reste à la charge des parents 250 à 300 € ce qui est déjà lourd.

Alors je ne sais pas de quelle aide massive de l'état vous vous parlez pour aider à payer une nounou, mais on ne doit pas vivre sur la même planète !!!
Perso, je ne connais que des couples très aisés ayant recours à des nounous : tant mieux pour eux, je ne suis pas jaloux et ça crée de l'emploi, mais je vous assure qu'il n'y a pas de " chance considérable d'etre massivement aidé par l'état qui paye pour nous une partie du salaire de la nounou" .

Signaler Répondre

avatar
UnEnfantCouteDelArgent le 23/08/2016 à 16:24

il faut savoir qu'en allemagne, un parent , et souvent la mere par tradition, arrete completement de travailler pour elever son poussin jusqu'à l'age de la maternelle parceque faire garder son enfant et travailler , c'est perdre de l'argent.
En France, nous avons la chance considérable d'etre massivement aidé par l'état qui paye pour nous une partie du salaire de la nounou , permettant ainsi de rendre rémunérateur le travail de la maman qui sinon ne le serait pas souvent (8,66€ x 151,67 +au moins 2h par jour de pause repas x8,66€x21jours = 1657€/mois net de besoin de trésorerie pour payer la nounou .
1657€ net par mois ca fait un salaire brut environ 2071€ soit environ 25k€ par an.
Si la maman gagne 25k€ par an en travaillant, et qu'elle a une nounou, et aucune aide (ce qui n'est pas le cas, merci la France ) alors la totalité de son salaire est utilisé pour payer la nounou. Autrement dit, elle ne gagne rien pour payer son logement, son elec, son eau, sa nourriture et ses vetements ses impots. Les 25000 premiers Euros de salaire brut annuel du ménage sont utilisés pour payer la nounou.
Donc merci l'etat , encore une fois.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 23/08/2016 à 14:10

Je ne sais pas ce que vous faites comme boulot Papa poule, mais pour info, garder des enfants est un vrai boulot et de fait ne vois pas pourquoi celui ci devrait voir son salaire limité simplement parce que vous parents refusez de rester chez vous à vous occuper de vos enfants... Je ne connais ni votre travail ni votre salaire, mais accepteriez vous entendre des gens dire que vous êtes surpayés par rapport à vos tâches, j'en doute fort..

Signaler Répondre

avatar
Papa poule le 23/08/2016 à 11:33

Et après on me demande pourquoi j'ai gardé mon fils pendant trois ans...

Faut limite filer son salaire par mois à la nounou quand on bosse.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.