Garde d'enfants : une mère lyonnaise perchée sur un puits de mine dans la Loire

Garde d'enfants : une mère lyonnaise perchée sur un puits de mine dans la Loire
Le puits en question - DR Google

Accompagnée de deux pères stéphanois, cette femme s'est installée à 50 mètres de hauteur pour protester contre des décisions de justice.

Fatiha, originaire de Saint-Priest, est obligée de rencontrer ses deux fils dans un lieu neutre une fois par mois et en région parisienne. Depuis lundi soir, les trois parents réclament la réouverture de leurs dossiers pour obtenir un droit de garde alternée. Une banderole "Egalité parentale pour nos enfants, monoparentalité stop!" a été déployée sur le toit de cet ancien puits de mine.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.