Chômage : tous les voyants sont au rouge en Auvergne-Rhône-Alpes au mois d’août

Chômage : tous les voyants sont au rouge en Auvergne-Rhône-Alpes au mois d’août
photo d'illustration - Lyonmag.com

Le chômage poursuit sa hausse dans la région. Au mois d’août, le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 0,9% en Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette hausse est moins accentuée qu’au niveau national, où les inscrits à Pôle Emploi ont augmenté de 1,4% en un mois, selon les chiffres publiés ce lundi soir. On compte désormais dans la région 398 930 chômeurs.

Au niveau local, les voyants sont également au rouge. Que ce soit dans le Rhône ou dans la Métropole de Lyon, à chaque fois, les chiffres augmentent.

Dans le département, la barre des 100 000 chômeurs est frôlée. Avec 99 330 demandeurs d’emploi, le chômage a augmenté de 1,7% au mois d’août par rapport au mois de juillet. Dans la Métropole, cette hausse s’établit à 1,8% sur un mois.

Seuls deux départements tirent leur épingle du jeu. La Haute-Savoie et la Drôme connaissent une légère baisse du taux de chômage (respectivement -0,3 et -0,2%).

De son côté, la ministre du Travail, Myrian El Khomri affirme "restée pleinement mobilisée". Pour le gouvernement, ces mauvais chiffres s’expliquent par "les difficultés rencontrées dans certains secteurs particulièrement affectés par les attentats de juillet", à savoir le tourisme ou l’hôtellerie-restauration.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
dsqf le 27/09/2016 à 20:06
rsa a écrit le 26/09/2016 à 21h02

promenez vous dans les vignes vous y verez des vandangeurs dont de tres nombreuses personnes courageuses sui viennent de l est de l europe c est trop fatiguant pour nous

ça fait 1 siècle et demi qu'on emploi des étrangers dans les vignes, 1 siècle et demi qu'on lit les mêmes comm, comme quoi y'a de la constance.
Pour aller dans les vignes il faut pouvoir y aller (souvent aucun transport pour y aller), en plus d'être motivé pour travailler pour un smic mi-temps. Et les vignerons sont bien content d'avoir des étrangers comme ça ils les payent pour rien, déjà quand les italiens venaient ils étaient payées au tiers du prix habituel ce qui créait des émeutes.
Vous n'avez qu'à lire le petit journal, il ont fait plein d'articles à leur époque.

Signaler Répondre

avatar
le patron du bar le 27/09/2016 à 20:01
Post monétaire a écrit le 27/09/2016 à 10h38

ça ne fait pas pour autant un pays en ruine, la Syrie, ça c'est un pays en ruine. Sinon, vous pouvez être soumis "aux intérêts supérieur de l'Etat en Russie (ou à la corruption), vous pouvez être soumis aux procès ruineux aux Etats Unis pour un mec qui glisse sur une frite, ou braqué vu la vente d'armes légale,

bref : bienvenue dans votre monde de fric où vous ne pouvez pas bouger une oreille sans que ça vous coûte :o)

Bravo! C'est exactement ce que me disait un de mes clients hier soir!

Signaler Répondre

avatar
jdcjdr1 le 27/09/2016 à 16:47

Timing parfait pour accueillir à bras ouverts quelques milliers de migrants !

Signaler Répondre

avatar
Beurk le 27/09/2016 à 13:29

Le chômage va doubler d'ici dix ans. Et les salaires vont baisser,comme au USA ,immigration,délocalisation dès emplois ,code du travail cassé,clandos bon marché.la finance se frotte les mains de la bêtise du peuple.

Signaler Répondre

avatar
donos le 27/09/2016 à 11:59
causes connues depuis longtemps a écrit le 27/09/2016 à 11h13

vous avez tout à fait raison, mais en plus des lourdeurs administratives,vous oubliez de signaler l'autre raison essentielle du frein à l'embauche légale (le poids des charges sociales qui peut impacter sur le résultat de l'artisan si son salarié ne produit pas autant qu'il coûte avec ces charges imputées sur le salaire faisant parti des plus élevés au monde) :Il faut bien payer les 600 milliards/an de dépenses sociales existantes jamais réformées en profondeur!!!
des experts économiques évaluent à près 5 millions d'emplois non créés pour les raisons évoquées:c'est un choix de société de maintenir notre modèle social au prix d'un chômage atypique si important en France (6,5millions de chômeurs toute catégorie confondue!!!)

Enfin une réalité, complexité de l'embauche et choix d'un systeme social qui alourdie les charges des sociétés et des travailleurs.
La France achète la paix sociale depuis 30 ans, a la charges des travailleurs et des entreprises a payer la facture de cette paix.
Résultat des courses un chômage endémique et une terre d’aubaine pour les fainéants et ceux qui profite du systeme.

Signaler Répondre

avatar
causes connues depuis longtemps le 27/09/2016 à 11:13
Pays en ruine a écrit le 27/09/2016 à 09h31

Embauché un seul salarié c'est déjà une galère pour un artisan, entre recruter un candidat motivé, faire son contrat de travail ( 15 pages), les déclarations URSSAF et caisse de retraite, trouver une mutuelle, un médecin du travail, faire le rapport d’évaluation des risques et prier fort pour que votre salarié ne tombe pas en arrêt maladie plusieurs mois ou qu'il vous mène au prud'homme.
Sans parler des contrôles URSSAF et l'inspection du travail et l'obligation de prendre un cabinet comptable pour faire les fiches de paie.
Je prefere refuser du travail que d’embaucher.

vous avez tout à fait raison, mais en plus des lourdeurs administratives,vous oubliez de signaler l'autre raison essentielle du frein à l'embauche légale (le poids des charges sociales qui peut impacter sur le résultat de l'artisan si son salarié ne produit pas autant qu'il coûte avec ces charges imputées sur le salaire faisant parti des plus élevés au monde) :Il faut bien payer les 600 milliards/an de dépenses sociales existantes jamais réformées en profondeur!!!
des experts économiques évaluent à près 5 millions d'emplois non créés pour les raisons évoquées:c'est un choix de société de maintenir notre modèle social au prix d'un chômage atypique si important en France (6,5millions de chômeurs toute catégorie confondue!!!)

Signaler Répondre

avatar
Post Trollétaire le 27/09/2016 à 10:58
FAN CLUB a écrit le 27/09/2016 à 10h49

Et ça dure comme ça depuis 3.000 ans ! o:)

Vivement une société sans monnaie !
Tous à Nantes le 22 octobre pour une civilisation sans argent !!!

on saura que la société est post monétaire lorsque les post monétaristes auront cessé d'exister, cqfd

Signaler Répondre

avatar
FAN CLUB le 27/09/2016 à 10:49
Post monétaire a écrit le 27/09/2016 à 10h38

ça ne fait pas pour autant un pays en ruine, la Syrie, ça c'est un pays en ruine. Sinon, vous pouvez être soumis "aux intérêts supérieur de l'Etat en Russie (ou à la corruption), vous pouvez être soumis aux procès ruineux aux Etats Unis pour un mec qui glisse sur une frite, ou braqué vu la vente d'armes légale,

bref : bienvenue dans votre monde de fric où vous ne pouvez pas bouger une oreille sans que ça vous coûte :o)

Et ça dure comme ça depuis 3.000 ans ! o:)

Vivement une société sans monnaie !
Tous à Nantes le 22 octobre pour une civilisation sans argent !!!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 27/09/2016 à 10:38
Pays en ruine a écrit le 27/09/2016 à 09h31

Embauché un seul salarié c'est déjà une galère pour un artisan, entre recruter un candidat motivé, faire son contrat de travail ( 15 pages), les déclarations URSSAF et caisse de retraite, trouver une mutuelle, un médecin du travail, faire le rapport d’évaluation des risques et prier fort pour que votre salarié ne tombe pas en arrêt maladie plusieurs mois ou qu'il vous mène au prud'homme.
Sans parler des contrôles URSSAF et l'inspection du travail et l'obligation de prendre un cabinet comptable pour faire les fiches de paie.
Je prefere refuser du travail que d’embaucher.

ça ne fait pas pour autant un pays en ruine, la Syrie, ça c'est un pays en ruine. Sinon, vous pouvez être soumis "aux intérêts supérieur de l'Etat en Russie (ou à la corruption), vous pouvez être soumis aux procès ruineux aux Etats Unis pour un mec qui glisse sur une frite, ou braqué vu la vente d'armes légale,

bref : bienvenue dans votre monde de fric où vous ne pouvez pas bouger une oreille sans que ça vous coûte :o)

Signaler Répondre

avatar
Pays en ruine le 27/09/2016 à 09:31

Embauché un seul salarié c'est déjà une galère pour un artisan, entre recruter un candidat motivé, faire son contrat de travail ( 15 pages), les déclarations URSSAF et caisse de retraite, trouver une mutuelle, un médecin du travail, faire le rapport d’évaluation des risques et prier fort pour que votre salarié ne tombe pas en arrêt maladie plusieurs mois ou qu'il vous mène au prud'homme.
Sans parler des contrôles URSSAF et l'inspection du travail et l'obligation de prendre un cabinet comptable pour faire les fiches de paie.
Je prefere refuser du travail que d’embaucher.

Signaler Répondre

avatar
JB SAY le 27/09/2016 à 08:28
assistes a écrit le 27/09/2016 à 08h00

baisser les idemnites de chomage et supprimez le rsa et vous verez le chomage diminuer

surtout baissons les charges sociales et supprimons le CICE (dont la poste est le premier bénéficiaire...) et vous verrez les pme,(premier employeur de France) se porter mieux et le chômage diminuer.

Et vive la tva sociale que F.Hollande s'était empressé de supprimer à son arrivée au pouvoir !....

Signaler Répondre

avatar
assistes le 27/09/2016 à 08:00

baisser les idemnites de chomage et supprimez le rsa et vous verez le chomage diminuer

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 27/09/2016 à 07:13

Ce gouvernement (et les autres avant lui) est incapable de voir la réalité en face
Le travail tel que nous l'avons connu est en train de disparaître
Ce qu'il faut maintenant, c'est penser la société de demain dans laquelle le travail sera devenu l'exception
Et donc aborder le revenu universel, l'obligation de service social de chacun, etc...
Encore une génération et ce sera plié

Signaler Répondre

avatar
befun le 27/09/2016 à 04:42

Et tu vas encore voir des benêts de service qui vivent grassement des impots pris aux français nous dire que le soicialisme est la SEULE solution pour nous tirer vers le haut économiquement parlant........

L'histoire récente nous prouve bien que le sociialisme est incompatible avec une économie qui est devenue mondiale, tous les pays d'europe qui ont été un jour gouvernés par des soicalistes ont sombrés d'un coup.


Rappel: grêce, espagne, italie, portugal , france ....: tous ces pays ont régressés subitement

Signaler Répondre

avatar
Charlot le 26/09/2016 à 22:36

Mais non, le chômage baisse et toute hausse est due à des conjonctures défavorables ou de mauvais calculs, il baisse depuis 30 ans, çà n'arrête pas, on ne comprend même plus comment il peut y en avoir avec toutes les mesures et les aides qui ont été fournies, sans compter toutes les nouvelles politiques qui ont été menées par nos décideurs performants, tous des gagnants, des tueurs, des spécialistes, y'a plus de chômage, y'en a plus ou plus pour longtemps dans notre beau système néo libéral. Vive l'Europe pour tous.

Signaler Répondre

avatar
rsa le 26/09/2016 à 21:02

promenez vous dans les vignes vous y verez des vandangeurs dont de tres nombreuses personnes courageuses sui viennent de l est de l europe c est trop fatiguant pour nous

Signaler Répondre

avatar
nul le 26/09/2016 à 20:33

ca va mieux comme dirait l autre

Signaler Répondre

avatar
dfsq le 26/09/2016 à 19:32

En Savoie quant il baisse, il faut regarder aussi les indicateurs de migration, il y'a pratiquement aucune créations de poste et d'entreprises dans cette région, si le nombre de chomeurs y a baissé, à voir s'ils ne sont pas venus à Lyon en désespoirs de cause, après tout les 2 tiers des savoyards sont venus ici pour cette raison il y'a 1 siècle...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.