Saint-Genis-Laval : les logements de fonction de la police encore d’actualité ?

Saint-Genis-Laval : les logements de fonction de la police encore d’actualité ?
Photo d'illustration - LyonMag

Sept logements de fonction pour les policiers municipaux de Saint-Genis-Laval sont au cœur d’une polémique.

Ils sont gracieusement alloués au chef de la police municipale et six de ses hommes de la brigade. Un privilège inacceptable pour l’Etat.

La Préfecture avait donc décidé de saisir le tribunal administratif car le maire de la commune, Roland Crimier, ne voulait pas mettre un terme à ces avantages.

Contacté, ce dernier affirme que ces logements font partie "du plan de sauvegarde en cas d’accidents liés aux risques technologiques et d’inondation. Qui plus est, ils sont placés sur des zones stratégiques comme devant une école, près de la marie ou non loin d’un stade de football".  

Ce mercredi devant le tribunal administratif, l’affaire a été mise en délibérée.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Myriam.. le 06/10/2016 à 14:35

L'Etat s'est il offusqué des logements mis à la disposition des "migrants", lesquels, par ailleurs sont illégaux , ce que ne sont pas les policiers.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 06/10/2016 à 14:06

L'état qui s'offusque de privilèges de policiers municipaux mais qui ne lésinent en rien sur les leurs . Et le Préfet lui je suppose qu'il n'a aucun privilège payés par les contribuables que nous sommes..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.