Près de Lyon : une octogénaire retrouvée morte à son domicile, son mari en garde à vue

Près de Lyon : une octogénaire retrouvée morte à son domicile, son mari en garde à vue
Photo d'illustration - LyonMag

La dame de 83 ans a été tuée par arme à feu.

L’alerte a été donnée mercredi matin par le mari de la victime. Une octogénaire a été retrouvée morte à son domicile de Saint-Genis-Laval.

Selon le Progrès, son conjoint serait à l’origine du drame puisqu’il aurait déclaré avoir tué sa compagne avec une arme à feu afin de mettre fin à ses souffrances causées par une maladie dégénérative. Il a été placé en garde à vue. Une enquête pour "homicide sur conjoint" a été ouverte.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Marie Gabrielle le 26/11/2021 à 17:19
Mouhaha 0,001 a écrit le 26/11/2021 à 09h16

A quand une loi autorisant l’euthanasie ? Ils décident de nos vies, nous pouvons au moins choisir quand et comment mourir, cette hypocrisie devient insupportable. Les soins palliatifs comme raison comme excuse n’en est pas une, vous êtes sous morphine et certains souffrent atrocement avec l’impossibilité d’augmenter la dose de morphine qui devient létale, vous regardez impuissant ceux que vous aimez mourrir de faim et de soif, c’est cruel et indigne.

Mouhaha, c'est plus complexe que cela,
Mais je suis d'accord que de voir souffrir ceux que l'on aime est très très dur.

Signaler Répondre

avatar
Marie Gabrielle le 26/11/2021 à 17:16
mamipouzo a écrit le 26/11/2021 à 11h23

Les pauvres gens. Pour cette fois, c'est un geste d'amour inconditionnel.

Papimouzo, bien d'accord avec vous, dur d'en arriver là à cet âge, pauvre homme, il devait sûrement beaucoup l'aimer pour abréger ses souffrances de cette façon, je pense que les juges seront cléments.

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 26/11/2021 à 11:57

Le titre de ce "fait divers" est honteux.....

Signaler Répondre

avatar
mamipouzo le 26/11/2021 à 11:23

Les pauvres gens. Pour cette fois, c'est un geste d'amour inconditionnel.

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 26/11/2021 à 09:16

A quand une loi autorisant l’euthanasie ? Ils décident de nos vies, nous pouvons au moins choisir quand et comment mourir, cette hypocrisie devient insupportable. Les soins palliatifs comme raison comme excuse n’en est pas une, vous êtes sous morphine et certains souffrent atrocement avec l’impossibilité d’augmenter la dose de morphine qui devient létale, vous regardez impuissant ceux que vous aimez mourrir de faim et de soif, c’est cruel et indigne.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.