Saint-Genis-Laval : des excès de vitesse et des délits de fuite ce week-end

Saint-Genis-Laval : des excès de vitesse et des délits de fuite ce week-end
Photo d'illustration - DR

Le week-end a été chargé pour les gendarmes de la brigade motorisée de Brignais.

Ce dimanche, les militaires ont réalisé un contrôle de vitesse sur l’A450 à Saint-Genis-Laval. Lors de l’opération, un conducteur a été intercepté à 166km/h au lieu des 90 km/h autorisés. Son permis lui a été retiré sur le champ.

Un autre automobiliste a été contrôlé à 157 km/h sur cette même route. Après avoir stationné son véhicule, il a pris la fuite à pied. Le chauffard, qui n’avait pas le permis de conduire, a finalement été interpellé et placé en garde à vue.

Quelques jours plus tôt, les gendarmes de Brignais avaient déjà été mis à contribution, toujours sur la commune de Saint-Genis-Laval. Deux cyclomoteurs avaient réalisé de nombreuses infractions notamment en grillant des feux rouges ou en dépassant des lignes blanches. Lors du contrôle des gendarmes, l’un des cyclomoteurs avait refusé d'obtempérer.

Le conducteur, lancé à plus de 100 km/h sur un scooter débridé, a pris de nombreux risques lors de sa fuite en évitant plusieurs accidents. L’homme a été perdu à Soucieu-en-Jarrest, après s’être engagé dans une zone piétonne.

Identifié, le propriétaire du scooter a finalement été interpellé à son domicile de Saint-Laurent-d'Agny. Il a été placé en garde à vue. A noter que l’individu conduisait sous l'emprise de l'alcool avec 0,39 mg/l air expiré et avait également fait l’usage de stupéfiants. Il sera prochainement convoqué devant la justice.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zeus. le 15/02/2016 à 20:08

L'article prouve que les contrôles ne servent à rien. Ces gens continueront à conduire sans permis.

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 15/02/2016 à 19:53

Bravo à la gendarmerie,plus de contrôle serait le bienvenue....

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 15/02/2016 à 17:13

BRAVO. !!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.