Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Jérôme Bocuse (au centre), de plus en plus impliqué dans le Sirha - LyonMag

Sirha : une Biennale Internationale du Goût enfin populaire à Lyon ?

Jérôme Bocuse (au centre), de plus en plus impliqué dans le Sirha - LyonMag

La capitale des Gaules accueillera, pour sa deuxième édition, la Biennale Internationale du Goût, du 20 au 25 janvier prochain.  

Pour l’édition 2017, la ville de Lyon sera entièrement occupée par la restauration et l’hôtellerie. En effet, avec près de 43 restaurants participants et les nombreux lieux d’attractions, comme le tunnel mode doux de la Croix-Rousse ou encore les Halles Paul Bocuse, Rhône et Saône vivront au rythme de la cuisine. "Malgré les attentats, la ville de Lyon s’en sort plutôt bien, les gens préfèrent venir ici plutôt qu’à Paris. Avec BIG, nous voulons offrir un bon moment aux Lyonnais ainsi qu’aux visiteurs, et faire découvrir ce monde magique", explique Oliver Ginon, président de GL Events.

 

La plus grande tablée du monde

Organisé à l’occasion du Sirha, l’évènement occupera à nouveau le tunnel de la Croix-Rousse pour des temps forts. La plus grande tablée du monde sera organisée le samedi 21 janvier. Le but ? Battre un record. Pour ce faire, 50 chefs seront présents avec 250 serveurs pour 3 400 client en deux services, l’un à 12h et le deuxième à 21h. L’entrée se fera coté Saône.

On se souvient que l’édition 2015 avait été une parodie d’organisation, avec des dizaines de Lyonnais coincés sous la pluie, sans jamais avoir eu accès au tunnel malgré leurs jetons achetés. Pendant que les élus, Laurent Fabius en tête, paradaient à l’abri, retardant l’évènement. Connaissant Olivier Ginon, nul doute que GL Events a potassé la chose durant deux ans pour ne pas reproduire les mêmes erreurs.

 

A cela s’ajoutera le marché BIG qui prendra place le 21 janvier, coté Rhône. Des démonstrations culinaires, la dégustation de la fameuse soupe de Paul Bocuse ainsi que la présentation de différents producteurs seront prévues. "Nous allons en profiter pour présenter ce qu’il y a de plus innovant dans l’hôtellerie et la restauration", insiste Marie-Odile Fondeur, directrice du Sirha. "Grâce à cet évènement nous faisons découvrir de nouveaux chefs, de différents pays. Il y en a beaucoup qui reviennent chez eux en véritables stars", déclare Jérôme Bocuse, président du Sirha, et également nommé président des Bocuse d’Or, en remplacement de son père Monsieur Paul.

 

Cependant, pour des raisons de sécurité, l’entrée ne se fera que sur réservation sur le site internet www.big-lyon.com, les fouilles seront systématiques et tous les porteurs de sac à dos seront refoulés.

 

Une journée pour les enfants

Sur ces six jours, d’autres programmes sont prévus, notamment la plus longue brioche à la praline du monde à la Confluence, le 20 janvier, ou encore un défilé de mode, consacré à la nourriture le 24 janvier. Le festival se conclura par une journée spécialement prévue pour les enfants. De 11h à 14h, les gones et les fenottes pourront apprendre différentes recettes, par groupes de dix. Une biennale qui permettra aux Lyonnais de croquer à pleines dents le terroir culinaire de la région Auvergne-Rhône-Alpes.



Tags : BIG | biennale du gout | sirha | tunnel du goût |

Commentaires 5

Déposé le 16/11/2016 à 21h35  
Par Nostromo Citer

à refaire a écrit le 16/11/2016 à 09h50

Le Sirha est un salon PRO: la majorité des visiteurs sont invités par les exposants dont l'objectif est de rencontrer de nouveaux clients. Pas d'être un buffet open. Le tarif "curieux" est très élevé pour éviter les ventouses, qui n'ont souvent rien à voir avec le secteur, et se baffrent de saumon, foie gras, vins, chocolats et café. Parlez en aux exposants qui ne les supportent plus.

Gros probleme d'organisation dans le tunnel l'an dernier. C'est vrai. Sympa quand même. Original et rigolo. C'était la 1ère ... un peu normal. Et depuis peu, à Lyon nous avons un métro, le Tram, des bus, ... :))

Le tarif "curieux"
Les ventouses...
Quand je disais que ce barnum n'a rien de populaire, j'étais encore bien en dessous de la vérité
Il faut que je vous dise merci, c'est vraiment excellent !

Déposé le 16/11/2016 à 09h50  
Par à refaire Citer

Nostromo a écrit le 15/11/2016 à 20h07

Le salon Sirha en tant que tel n'a rien de populaire à 150 € l'entrée ! Sauf bien entendu si vous êtes un professionnel invité par un... professionnel
Pour y être allé en 2015 puisqu'un ami m'y avait invité, ce salon n'a aucun intérêt pour le grand public. On ne peut même pas y goûter quoi que ce soit.
Pour la biennale du goût maintenant, il faut vraiment être complètement neuneu pour payer un repas dans un tunnel bondé. Sans compter qu'il faut pour cela aller côté Saône et se garer où ? On sait pas
Ce genre d'évènement est absurde, voire dangereux, à l'échelle d'une ville comme Lyon avec ses infrastructures limitées
On peut chaque jour se faire plaisir dans un petit bouchon ou passer au Halles de Lyon faire des achats
Maintenant c'est sûr que du point de vue de GL Events, c'est un joli petit business de plus, alors let's go marco

Le Sirha est un salon PRO: la majorité des visiteurs sont invités par les exposants dont l'objectif est de rencontrer de nouveaux clients. Pas d'être un buffet open. Le tarif "curieux" est très élevé pour éviter les ventouses, qui n'ont souvent rien à voir avec le secteur, et se baffrent de saumon, foie gras, vins, chocolats et café. Parlez en aux exposants qui ne les supportent plus.

Gros probleme d'organisation dans le tunnel l'an dernier. C'est vrai. Sympa quand même. Original et rigolo. C'était la 1ère ... un peu normal. Et depuis peu, à Lyon nous avons un métro, le Tram, des bus, ... :))

Déposé le 16/11/2016 à 08h50  
Par dem Citer

"La dinguerie est en marche, rien ne l'arrêtera". Nos villes ne sont plus faites pour les travailleurs, les actifs... Quant aux élus, ils sont dans leur monde !

Déposé le 15/11/2016 à 20h07  
Par Nostromo Citer

Le salon Sirha en tant que tel n'a rien de populaire à 150 € l'entrée ! Sauf bien entendu si vous êtes un professionnel invité par un... professionnel
Pour y être allé en 2015 puisqu'un ami m'y avait invité, ce salon n'a aucun intérêt pour le grand public. On ne peut même pas y goûter quoi que ce soit.
Pour la biennale du goût maintenant, il faut vraiment être complètement neuneu pour payer un repas dans un tunnel bondé. Sans compter qu'il faut pour cela aller côté Saône et se garer où ? On sait pas
Ce genre d'évènement est absurde, voire dangereux, à l'échelle d'une ville comme Lyon avec ses infrastructures limitées
On peut chaque jour se faire plaisir dans un petit bouchon ou passer au Halles de Lyon faire des achats
Maintenant c'est sûr que du point de vue de GL Events, c'est un joli petit business de plus, alors let's go marco

Déposé le 15/11/2016 à 18h02  
Par Spammb Citer

Non mais je rêve ! Mr COLLOMB, vous croyez vraiment que l'on a envie de revivre ça ????
http://lyon.citycrunch.fr/cauchemar-dans-le-tunnel-du-gout/2015/01/26/#comment-163128

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.