A Lyon, François Hollande affirme son soutien à la fonction publique

A Lyon, François Hollande affirme son soutien à la fonction publique
François Hollande - LyonMag

François Hollande intervenait à la préfecture du Rhône ce jeudi après-midi.

Depuis 3 à 4 mois, des groupes de fonctionnaires de tous les horizons ont été formés afin de réfléchir sur l'innovation de la fonction publique. L'idée, "c'est surtout de montrer que le travail des fonctionnaires ne s'empoussière pas tout en pointant les choses qui marchent et celles où l’ont doit encore travailler" selon la préfecture du Rhône. Trois thèmes étaient notamment proposés, "le bien-être au travail, l’innovation managériale et l’impact du numérique sur l’organisation des services".



Et ce jeudi après-midi dans la préfecture du Rhône, les idées émises par les hommes et femmes du service publique ont été restituées au Président de la République et à la ministre de la Fonction publique, dans le cadre de la semaine de l'innovation publique.


D’abord dans un certain esprit d’intimité avec quelques fonctionnaires et de rares journalistes, ensuite devant près de 300 personnes réunies, le président a affirmé son soutien aux fonctionnaires.
Et pour François Hollande, une chose est donc sûre : "nous sommes toujours capables de faire évoluer le statut de la fonction publique". Ainsi, il a cité l’idée de réinventer la fonction publique en accord avec le développement durable. "Des idées comme la réduction des déplacements ou le covoiturage", par exemple, ont été énoncées par les personnes interrogées.


Dans sa prise de parole, le chef de l’Etat a aussi évoqué le fait que chaque fonctionnaire français doit être protégé en parlant "des violences quotidiennes qu’ils subissent". Pour lui, ces sont "des comportements inacceptables" et il assure "qu'à chaque fois qu'un fonctionnaire est agressé, c'est l'Etat directement qui est agressé".


Lors de sa visite, François Hollande a été reçu par le préfet Michel Delpuech ainsi que des parlementaires tels que Michel Mercier ou Christophe Guilloteau. Le maire de Lyon Gérard Collomb, qui soutient Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle, était lui absent.

X
7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ben voyons le 19/11/2016 à 18:51
In Flamby we trust a écrit le 19/11/2016 à 14h43

Ne le sous-estimez pas, il peut le faire!!!

Je pense que ce sera VALLS qui portera les couleurs du PS. Pas folle la guêpe,pour recevoir la fessee mediatique et historique.

Signaler Répondre

avatar
In Flamby we trust le 19/11/2016 à 14:43
Au revoir Président a écrit le 18/11/2016 à 15h05

Il en a profité pour dédicacer son bouquin? :o)
http://www.editions-stock.fr/un-president-ne-devrait-pas-dire-ca-9782234075481

Ne le sous-estimez pas, il peut le faire!!!

Signaler Répondre

avatar
Au revoir Président le 18/11/2016 à 15:05

avatar
Sergio le 17/11/2016 à 21:09

Le PS de papa est mort, l'extrême gauche est l'alternance.

Signaler Répondre

avatar
Fillon le 17/11/2016 à 21:06

Le mollah Hollande est cuit.

Signaler Répondre

avatar
rusty83 le 17/11/2016 à 19:12

Quant il s'agit du Président de la République,chaque fois, que de banalités de votre part...quant au maire de Lyon, il réagît souvent trop en fonction de son avenir proche...échapper à la débâcle en se positionnant pour demain ! quelle tristesse politique

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 17/11/2016 à 18:50

Que de banalités, comment un chef d'état peut se déplacer pour raconter cela. Au moins l'un l'a compris, le maire de Lyon était absent...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.