Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Il fait trop froid : des lycéens autorisés à rentrer chez eux

Photo d'illustration - LyonMag

Rentrée avortée pour ces lycéens caladois.

Ce mardi, à la mi-journée, la direction de la cité scolaire Claude Bernard à Villefranche a décidé de les laisser rentrer chez eux. Une évacuation… à cause du froid qui régnait dans les locaux. Entre 6 et 8 degrés seulement rapporte le Patriote Beaujolais.

 

Le personnel avait, plus tôt dans la matinée, fait annoncer qu’il exerçait son droit de retrait. Ce qui a bien sûr favorisé l’évacuation des 2000 lycéens, une "sage décision" du chef d’établissement selon le personnel.
Afin que la situation s’améliore, il a demandé à la Région Auvergne-Rhône-Alpes d’intervenir et de "remplir d’urgence ses obligations afin de remédier au fonctionnement défectueux du système de chauffage".

Quand on sait que la vice-présidente chargée des Lycées, Béatrice Berthoux, est caladoise…

 

L'établissement pourrait ne rouvrir que jeudi matin.



Tags : froid |

Commentaires 17

Déposé le 05/01/2017 à 14h23  
Par cacou Citer

meizieu a écrit le 04/01/2017 à 20h09

ça s'appel : "on vous donnera raison, par contre ça donnera une raison à l'employeur de vous virez, vous serez connu dans toute la ville par les cabinets de recrutement et les autres employeurs comme fouteur de m..."

C'est cela l' individualisme du privé .chacun pour sa pomme ...alors ne pleure pas! et surtout ne soit pas jalous et ne dénigre pas les autres..agit

Déposé le 05/01/2017 à 14h18  
Par Conseiller d'Education Citer

j'admire a écrit le 04/01/2017 à 23h15

De qu'elle droit on lâchent des enfants de 11ans dans la nature sans avertir leurs parents qui est responsable si l'enfant fait des bêtises pendant ces heures alors que ces parents pensent qu'il est en cours?

Cela doit faire bien longtemps que vous n avez pas d'enfants qui vont au collège,
Les parents sont tous avertis par l administration avec retour des parents pour laisser les mineurs sortir .
En ville, les transports en commun sont réguliers, mais en campagne, seuls les proches de l établissement peuvent sortir avec autorisation les autres attendent en permanence car les ramassages de car sont en fin de demi journée. Sachez aussi qu'une autorisation de sortie peut être délivrée par les parents en début d année, les parents étant avertis en cas de fin anormale des cours

Déposé le 04/01/2017 à 23h15  
Par j'admire Citer

De qu'elle droit on lâchent des enfants de 11ans dans la nature sans avertir leurs parents qui est responsable si l'enfant fait des bêtises pendant ces heures alors que ces parents pensent qu'il est en cours?

Déposé le 04/01/2017 à 20h09  
Par meizieu Citer

cacou a écrit le 04/01/2017 à 16h40

je cite"dans le Privé, on est obligé de continuer à travaillé qu'il fassent -2 ou 47 degrés, allez faire valoir vos droits de retrait dans le privé, on va vous montrez la porte de sortie, ne pas prolonger votre contrat, ne pas le régulariser en cdi ou vous annuler votre augmentation annuelle !"
cela s'appelle comment dans le droit du travail ?

ça s'appel : "on vous donnera raison, par contre ça donnera une raison à l'employeur de vous virez, vous serez connu dans toute la ville par les cabinets de recrutement et les autres employeurs comme fouteur de m..."

Déposé le 04/01/2017 à 18h14  
Par moi gâteux Citer

moi gâteux a écrit le 04/01/2017 à 16h32

Comment vous le zozo qui a étudié dans votre temps dans des cabanes en bois pouvez vous avoir des enfants qui aillent au college

Quelle gaminerie que votre remarque! est elle pour combler une vexation ou pour affirmer votre coté prétentieux ? pouvez vous plutôt m 'expliquer pourquoi il y a un" y" afin de tester votre coté intellectuel?
PS: le collège n a pas été en plus nommé! cher polemiqueur

Déposé le 04/01/2017 à 17h07  
Par connais pas "mezieu" Citer

moi gâteux a écrit le 04/01/2017 à 16h30

comment vous le zozo qui a étudié dans des cabanes en bois dans votre temps pouvez vous avoir des enfants qui aillent au collège de mezieu

Où est-ce "mezieu" cher jeune intellectuel du net ?

Déposé le 04/01/2017 à 16h40  
Par cacou Citer

je cite"dans le Privé, on est obligé de continuer à travaillé qu'il fassent -2 ou 47 degrés, allez faire valoir vos droits de retrait dans le privé, on va vous montrez la porte de sortie, ne pas prolonger votre contrat, ne pas le régulariser en cdi ou vous annuler votre augmentation annuelle !"
cela s'appelle comment dans le droit du travail ?

Déposé le 04/01/2017 à 16h32  
Par moi gâteux Citer

majolan a écrit le 04/01/2017 à 01h23

Il se sont donner le mots pour gratter une journée de plus, mes enfants ont fini a 10h au lieu de 17h au collège a meyzieu, ils faisait trop froid, pauvre petits, alors que dans le temps en étudier dans des cabanes en bois

Comment vous le zozo qui a étudié dans votre temps dans des cabanes en bois pouvez vous avoir des enfants qui aillent au college

Déposé le 04/01/2017 à 16h30  
Par moi gâteux Citer

majolan a écrit le 04/01/2017 à 01h23

Il se sont donner le mots pour gratter une journée de plus, mes enfants ont fini a 10h au lieu de 17h au collège a meyzieu, ils faisait trop froid, pauvre petits, alors que dans le temps en étudier dans des cabanes en bois

comment vous le zozo qui a étudié dans des cabanes en bois dans votre temps pouvez vous avoir des enfants qui aillent au collège de mezieu

Déposé le 04/01/2017 à 12h38  
Par lolyon Citer

Dans le Publique, ils font valoir leur droits de retrait, par contre dans le Privé, on est obligé de continuer à travaillé qu'il fassent -2 ou 47 degrés, allez faire valoir vos droits de retrait dans le privé, on va vous montrez la porte de sortie, ne pas prolonger votre contrat, ne pas le régulariser en cdi ou vous annuler votre augmentation annuelle ! Et ne nous parler pas des syndicats, ils ne font rien, à part se ramener dans les rares grêves en se disant organisateurs, ils ne servent à rien et y'a qu'a voir la gestion douteuse des CE pour se faire une idée de leur malhonnêté, heureusement on a enfin eu quelqu'un d'honnête qui a imposé d'organiser une vrai comptabilité et vérifié périodiquement pour essayer de limité les détournements.

Déposé le 04/01/2017 à 12h15  
Par entrepreneur majolan Citer

majolan a écrit le 04/01/2017 à 01h23

Il se sont donner le mots pour gratter une journée de plus, mes enfants ont fini a 10h au lieu de 17h au collège a meyzieu, ils faisait trop froid, pauvre petits, alors que dans le temps en étudier dans des cabanes en bois

Si vous voulez je vous embauche ainsi que vos enfants :

Conditions de travail : cabane en bois (non isolée)

Horaires : 7h - 20h (pause méridienne de 8 minutes)

Salaire : 1€ / heure

Règlement : si le salarié est surpris en train de vaquer à d'autres occupations, 50 coups de martinets lui sont attribués.

Déposé le 04/01/2017 à 12h01  
Par paschaud Citer

Pareil au lycée condorcet et droit de retrait des personnels

Déposé le 04/01/2017 à 07h58  
Par réchauffement de la planète Citer

Encore une des conséquences du dramatique réchauffement de la planète !

Déposé le 04/01/2017 à 01h23  
Par majolan Citer

Il se sont donner le mots pour gratter une journée de plus, mes enfants ont fini a 10h au lieu de 17h au collège a meyzieu, ils faisait trop froid, pauvre petits, alors que dans le temps en étudier dans des cabanes en bois

Déposé le 03/01/2017 à 22h38  
Par bouh bouh bouh Citer

pffff quand je bossais j'étais forcé de travailler par ces températures et je devais même fournir le même niveau de saisie de docs mains gelées ou pas, feignasses du public

Déposé le 03/01/2017 à 19h54  
Par zeus. Citer

et les portiques de wauquiez c'en est ou ?

Déposé le 03/01/2017 à 19h50  
Par Sosophe Citer

1 jour de vacances de + pour les profs...Et on me dira que c'est pas des nantis ???

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.