Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Biennale de la danse : Les coups de cœur

La Biennale de la danse, qui fête ses 25 ans, débute ce samedi 6 septembre. Les coups de cœur de Jean-Paul Bouvet, le directeur du Toboggan à Décines.

Virtuoses
“La compagnie Random Dance de Wayne McGregor, que je connais un peu pour l’avoir accueillie au Toboggan en 2004, va présenter “Entity : A Diptych”, une chorégraphie pour 10 danseurs. McGregor met la technique classique au service d’un style très contemporain. Ses danseurs sont surprenants de rapidité et de virtuosité. Mais ce spectacle m’intéresse aussi car il utilise les nouvelles technologies. Pour moi, McGregor fait vraiment entrer la chorégraphie contemporaine dans le XXIe siècle. En plus, on verra aussi sur scène les Lyonnais du Quatuor Debussy.
Une chorégraphie spectaculaire qui devrait notamment beaucoup plaire aux jeunes. A noter que c’est lui qui avait signé les danses de “Kirikou” qu’on avait pu voir en septembre 2007 à la Maison de la danse.”
“Entity : A Diptych”, chorégraphie de Wayne McGregor. Du 8 au 11 septembre au Transbordeur. Tarifs : 22 ou 25 euros.

Poésie
“Je veux mettre en avant Carolyn Carlson, une chorégraphe américaine qui vit en France depuis plus d’une trentaine d’années et qui a toujours su se remettre en question. Elle présente son solo “Double vision” créé en 2006. Avec un travail vidéo très abouti du groupe Electronic Shadow. Avec en plus sur scène un grand voile blanc qui semble danser grâce à des impulsions d’air. Ce qui donne un solo impressionnant et très poétique. Il faut juste se laisser aller pour apprécier ce spectacle très visuel.”
“Double vision”, chorégraphie et solo de Carolyn Carlson. Le 12 septembre au Toboggan à Décines. Tarifs : 19 et 22 euros.

Baroque
“J’attends avec impatience “Turba”, la nouvelle création de la Lyonnaise Maguy Marin qui n’a été présentée qu’une seule fois à Cannes cette année. Un spectacle qui promet d’être très étonnant, comme d’habitude avec Maguy Marin. Avec un décor surchargé, des costumes, des perruques, du maquillage... Très baroque et très visuel. Cela ressemble à une mise en scène de Kantor.”
“Turba”, chorégraphie de Maguy Marin. Du 26 au 29 septembre au Studio 24 à Villeurbanne. Tarifs : 19 ou 22 euros.

Découverte
“La compagnie Chatha, originaire de la région présente sa nouvelle création, “Vu”. Je trouve les deux chorégraphes, Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou, particulièrement touchants dans leur démarche et leur engagement. Leur spectacle proposera une danse contemporaine avec cinq danseurs sur le thème du cuivre. Les instruments de musique bien sûr, mais aussi  le fil de cuivre qui relie ou le cuivre qu’on martèle au travail. Aïcha et Hafiz m’ont d’ailleurs fait écouter la musique : une fanfare tunisienne qui m’a étonné car je ne m’attendais pas à un son aussi éclatant et festif.”
“Vu”, chorégraphie d’Aïcha M’Barek et de Hafiz Dhaou. Du 16 au 20 septembre au CCN de Rilleux-la-Pape. Tarifs : 14 ou 17 euros.

Emotions
“Avec “Les petites pièces de Berlin” Dominique Bagouet a choisi de reprendre cinq petites pièces créées il y a 20 ans. Je suis curieux de savoir comment ont évolué ces chorégraphies très contemporaines, très abstraites mais raffinées. Mais le travail de scénographie est également important avec un décor très graphique, des spirales et des zigzags peints sur une toile de fond, des bancs cubiques... Un spectacle original interprété par le ballet de Lorraine dirigé par Didier Deschamps qui sera à l’affiche du Toboggan la saison prochaine.”
“Les petites pièces de Berlin”, chorégraphie de Dominique Bagouet. Du 11 au 13 septembre au Studio 24 à Villeurbanne. Tarifs : 19 ou 22 euros.

Devoir de mémoire
“La chorégraphe Ong Ken Sen propose “The continuum : beyond the killing fields” un spectacle créé en 2001. Avec de la danse traditionnelle cambodgienne, de la vidéo, du théâtre d’ombre, du chant... Un spectacle grand public. Et sur scène, Em Theay, la seule survivante du Ballet national du Cambodge qui a été exterminé sous Pol Pot. Une artiste qui transmet son histoire en présentant cette danse très codifiée.”
“The continuum : beyond the killing fields”, direction artistique de Ong Ken Sen. Les 22 et 23 septembre au théâtre de la Croix-Rousse. Tarifs : 17 et 20 euros.

Merveilleux
“Angelin Preljocaj, un des plus importants chorégraphes en France, va créer pour cette biennale “Blanche neige”. Un grand spectacle populaire aussi fort que “Roméo et Juliette” qu’il a présenté plusieurs fois à Lyon. Avec “Blanche neige”, sa danse sera moins abstraite. Les costumes sont signés Jean-Paul Gaultier, alors que la musique est de Gustav Malher. 26 danseurs seront sur scène pour ce spectacle impressionnant et féerique. Une chorégraphie qu’on présentera aussi au Toboggan la saison prochaine.”
“Blanche neige” d’Angelin Preljocaj. Du 25 septembre au 4 octobre à la Maison de la danse. Tarifs de 26 à 35 euros.

Drôle et énergique
“J’attends beaucoup du metteur en scène Kader Attou et de sa compagnie Accrorap qui vont présenter “Petites histoires.com”. Un spectacle hip-hop, drôle et plein d’énergie qui sera un des temps forts de cette biennale. A ne pas manquer.”
“Petites histoires.com”, chorégraphie de Kader Attou. Du 20 au 28 septembre au Transbordeur. Tarifs : 19 ou 22 euros.

Renseignements au 04 72 26 38 01 ou sur le site www.biennale-de-lyon.org



Tags : biennale | Guy Darmet | danse | Jean-Paul Bouvet |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.