Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

L’homme, promettant “une tuerie de masse”, placé en unité psychiatrique

Photo d'illustration - LyonMag

La garde à vue du suspect avait été prolongée de 24h ce vendredi.

Depuis, l’homme a été déféré devant le parquet de Vienne pour "menace de commettre un crime". La substitut du procureur a ensuite décidé de placer l’intéresser en hospitalisation sous contrainte, dans une unité psychiatrique à l’ESMPI de Bourgoin-Jallieu.

 

Même si le parquet a jugé qu’il avait besoin d’un suivi médical, l’homme ne profitera pas d’une irresponsabilité pénale. C’est donc maintenant aux spécialistes de l’ESMPI de décider quand le suspect sera jugé en fonction de l’évolution de son état.

 

Pour rappel, alors que l’homme ne supportait pas l’idée de se séparer de sa femme, il avait déclaré vouloir réaliser "une tuerie de masse". Lors de la perquisition les policiers ont découvert plus d’une vingtaine d’armes de poing, des pistolets-mitrailleurs, quelques fusils et plusieurs milliers de munitions. Le tout étant détenu en toute légalité et l’homme était inscrit dans un club de tir.



Tags : faits divers |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.