Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Bruno Bonnell - LyonMag

Législatives : la République en marche sereine dans le Rhône, malgré les possibles dissidences du Modem

Bruno Bonnell - LyonMag

Ce mardi, la République en marche (REM) présentait ses quatorze candidats aux élections législatives du Rhône.

Pour le côté pratique, on repassera. À l'occasion de la présentation à la presse de ses candidats aux législatives, la République en marche du Rhône a choisi un café du 1er arrondissement Lyon. Un peu à l'étroit, ce sont donc quatorze candidats, pour la plupart accompagnés de leur suppléant, qui étaient présents ce mardi matin.

 

L'objectif, mettre une tête sur des noms et présenter rapidement quelques-uns des objectifs de ces élections. Thomas Gassilloud, candidat dans la 10e circonscription, est ainsi sans plus attendre revenu sur l'enjeu principal. "On pense qu'il faut se mettre tous autour du président pour qu'il ait une majorité et puisse dérouler son programme", a-t-il expliqué.

 

Même son de cloche pour Bruno Bonnell, le référent départemental du parti, pour qui il convient de "donner une majorité à Emmanuel Macron". La cohésion est de mise dans le département, où tous les candidats semblent croire en leurs chances et en celles de leur poulain devenu président de la République. Et localement, les candidats peuvent a priori s'appuyer sur le soutien du sénateur-maire de Lyon. Un soutien apprécié par Bruno Bonnell, qui ne manque pas d'éloge à son égard : "Gérard Collomb a cette capacité à convaincre les hommes de tous bords", a-t-il affirmé à son sujet.

 

En attendant les 11 et 18 juin, il est possible que notre Gérard Collomb national prenne ses distances avec sa ville, puisqu'il pourrait finalement lui aussi s'être laissé convaincre, par une place dans un ministère (lire ici). Annoncé comme présent à la conférence de presse de mardi matin, Gérard Collomb a par ailleurs brillé par son absence. Il a préféré la capitale nationale à la celle des Gaules. Peut-être un signe.

 

Avec ou sans le Modem

 

Mais la cohésion à ses limites. Même si elle semble de mise au sein du parti d'Emmanuel Macron, celle-ci éclate bien vite dès que l'on aborde le sujet des dissidences du Modem.

 

Comme nous vous l'annoncions ce lundi, le Modem du Rhône a prévu de mettre à exécution ses menaces suite à la déception de l'annonce des investitures, effectuée jeudi dernier par la République en marche.

 

Dans le Rhône, François-Xavier Pénicaud, président du Modem du Rhône nous avait ainsi confié que des candidatures dissidentes seraient déposées dans trois circonscriptions et que le parti ne s'était pas encore positionné dans une autre circonscription. Une posture qui n'effraie en rien les candidats de la République en marche.

 

Dans la deuxième circonscription, Hubert Julien-Laferrière estime que les manœuvres du Modem sont "une méthode qui s'apparente à ce qu'on fait dans les partis politique en général", une posture loin de ce que la REM souhaite laisser transparaitre. Il ajoute : "Je suis assez serein, c'est l'intérêt général qui va l'emporter. Tout le monde a intérêt à ce que la République en marche l'emporte."

 

Dans la quatorzième circonscription, où le Modem a également prévu de déposer une candidature dissidente à Yves Blein, ce dernier émet des doutes quant au sérieux d'une telle posture. "Il faut voir si cela va jusqu'au bout explique-t-il. Ce n'est pas très cohérent avec les choix du Modem à l'échelle national. Je ne vois pas bien l'intérêt du Modem à présenter son candidat."

 

Enfin, dans la septième circonscription, c'est Anissa Kheder qui pourrait faire face à une candidature Modem. Plus réservée, cette dernière s'est refusée à tout commentaire.

 

De son côté, Bruno Bonnell a opté pour la vision d'Yves Blein. Il assure que "Ce n'est pas la position du Modem en général, mais celle de certaines personnes du parti."

 

Même s'il dit comprendre "qu'il puisse y avoir des frustrations, il faut mettre tout cela en perspective de l'enjeu national." Un moyen comme un autre pour mobiliser derrière ses troupes, quel que soit le choix final du Modem.



Tags : la république en marche | REM | Modem | rhône | legislatives 2017 |

Commentaires 15

bye! Déposé le 21/05/2017 à 13h20  
Par bye! Citer

Le cancer évolue , pas le Pm a écrit le 21/05/2017 à 12h52

Pour résumé:cqfd il n y a que les abrutis qui ne changent pas d avis

cher troll anonyme du net

changer d'avis a une valeur quand cela correspond à une évolution de son environnement

quand c'est uniquement pour gagner des voix comme la blonde, aucun d'intérêt

salut le crabe

Déposé le 21/05/2017 à 12h52  
Par Le cancer évolue , pas le Pm Citer

bye! a écrit le 21/05/2017 à 12h12

cher " " anonyme troll

belle tentative d'analyse ratée !!

d'un côté vous avez le FN, parti opportuniste et populiste qui est prêt à renoncer à ses idées pour accéder au pouvoir et instaurer le fascisme

de l'autre vous avez les post monétaires et alternatifs qui assument leurs convictions et qui savent que ce n'est qu'au prix de ces convictions qu'un réel changement démocratique pourra intervenir

next troll

Pour résumé:cqfd il n y a que les abrutis qui ne changent pas d avis

bye! Déposé le 21/05/2017 à 12h12  
Par bye! Citer

Fn évolue, pas PM a écrit le 21/05/2017 à 11h29

le Fn se remet actuellement en cause et comprend que se débarrasser de l'euro est impossible sans l'avis majoritaire des français:proposer un programme pragmatique et attendu par ses citoyens ...
alors que PM passera sa vie contre l'avis des autres à croire à la disparition de la monnaie:l'obsession maladive pour un résultat nul

cher " " anonyme troll

belle tentative d'analyse ratée !!

d'un côté vous avez le FN, parti opportuniste et populiste qui est prêt à renoncer à ses idées pour accéder au pouvoir et instaurer le fascisme

de l'autre vous avez les post monétaires et alternatifs qui assument leurs convictions et qui savent que ce n'est qu'au prix de ces convictions qu'un réel changement démocratique pourra intervenir

next troll

Déposé le 21/05/2017 à 11h29  
Par Fn évolue, pas PM Citer

Pm ressemble au fn a écrit le 20/05/2017 à 22h33

Vous remplacez le thème de immigration par monnaie et vous pouvez vous appliquer votre analyse...les defauts que l on voient chez les autres sont moins évidents pour soi...une psychanaise s impose pour l admettre..mais je vous confirme bien la similitude et les mêmes travers :la ou les causes de tous les maux sont autres que "immigration ou présence de la monnaie"

le Fn se remet actuellement en cause et comprend que se débarrasser de l'euro est impossible sans l'avis majoritaire des français:proposer un programme pragmatique et attendu par ses citoyens ...
alors que PM passera sa vie contre l'avis des autres à croire à la disparition de la monnaie:l'obsession maladive pour un résultat nul

bye! Déposé le 21/05/2017 à 00h12  
Par bye! Citer

Pm ressemble au fn a écrit le 20/05/2017 à 22h33

Vous remplacez le thème de immigration par monnaie et vous pouvez vous appliquer votre analyse...les defauts que l on voient chez les autres sont moins évidents pour soi...une psychanaise s impose pour l admettre..mais je vous confirme bien la similitude et les mêmes travers :la ou les causes de tous les maux sont autres que "immigration ou présence de la monnaie"

toujours cette manie de vouloir traiter vos interlocuteurs comme s'ils étaient des "malades mentaux" ?

vive la démocratie

Déposé le 20/05/2017 à 22h33  
Par Pm ressemble au fn Citer

Post monétaire a écrit le 16/05/2017 à 13h37

Peut être qu'ils ont compris que ce thème n'est qu'un prétexte et que face aux problèmes de fond (chômage à cause de la robotisation/informatisation croissante, optimisation du système, destruction de l'environnement, etc) le parti d'extrême droite est impuissant ?

Vous remplacez le thème de immigration par monnaie et vous pouvez vous appliquer votre analyse...les defauts que l on voient chez les autres sont moins évidents pour soi...une psychanaise s impose pour l admettre..mais je vous confirme bien la similitude et les mêmes travers :la ou les causes de tous les maux sont autres que "immigration ou présence de la monnaie"

Déposé le 20/05/2017 à 22h33  
Par Pm ressemble au fn Citer

Post monétaire a écrit le 16/05/2017 à 13h37

Peut être qu'ils ont compris que ce thème n'est qu'un prétexte et que face aux problèmes de fond (chômage à cause de la robotisation/informatisation croissante, optimisation du système, destruction de l'environnement, etc) le parti d'extrême droite est impuissant ?

Vous remplacez le thème de immigration par monnaie et vous pouvez vous appliquer votre analyse...les defauts que l on voient chez les autres sont moins évidents pour soi...une psychanaise s impose pour l admettre..mais je vous confirme bien la similitude et les mêmes travers :la ou les causes de tous les maux sont autres que "immigration ou présence de la monnaie"

Déposé le 20/05/2017 à 21h46   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par alfred Citer

Moi je vote pas pour kojac !

Déposé le 17/05/2017 à 05h40  
Par Le complot Citer

La france de Vichy est toujours là et n'a JAMAIS disparus, quand on voit nos politiciens se vendre au plus offrant. Ce régime totalitaire ne supportes pas la contradiction on le voit avec MARINE et MÉLENCHON QUI ne passeront JAMAIS JAMAIS JAMAIS.

Déposé le 16/05/2017 à 22h04  
Par cestlesnerfs Citer

non sans rire...bonnel...c est une blague...
on se réveil quand a Lyon?

Déposé le 16/05/2017 à 20h34  
Par LOUISON Citer

Certains, et ce sont ceux là qui vous font la morale, lavent plus blanc que blanc

voyons voir :
http://www.lelanceur.fr/francois-bayrou-est-il-vraiment-monsieur-propre/
http://abonnes.lemonde.fr/politique/article/2017/05/16/le-peu-d-appetence-d-edouard-philippe-pour-la-transparence-de-la-vie-publique_5128676_823448.html

plus tout ce que l'on ne sait pas, ou que l'on oserait pas relater au risque de se faire bâillonner par les médias faiseurs de macron

Déposé le 16/05/2017 à 13h51  
Par Enzo Citer

tricolore a écrit le 16/05/2017 à 13h15

Je constate que plus personne ne parle de l'immigration ! Qui est pour des millions de français très important voire même primordial . Sera t on obligés de voter FN aux législatives ? C'est contraints et forcés que de très nombreux francais vont le faire !

L'immigration déréglée n'a jamais intéressé le système UMPS, désormais rebaptisé LREM.
Les seuls partis qui en parlent sont le FN et DLF.
Ils sont les seuls partis d'opposition.

Post monétaire Déposé le 16/05/2017 à 13h37  
Par Post monétaire Citer

tricolore a écrit le 16/05/2017 à 13h15

Je constate que plus personne ne parle de l'immigration ! Qui est pour des millions de français très important voire même primordial . Sera t on obligés de voter FN aux législatives ? C'est contraints et forcés que de très nombreux francais vont le faire !

Peut être qu'ils ont compris que ce thème n'est qu'un prétexte et que face aux problèmes de fond (chômage à cause de la robotisation/informatisation croissante, optimisation du système, destruction de l'environnement, etc) le parti d'extrême droite est impuissant ?

Déposé le 16/05/2017 à 13h15   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par tricolore Citer

Je constate que plus personne ne parle de l'immigration ! Qui est pour des millions de français très important voire même primordial . Sera t on obligés de voter FN aux législatives ? C'est contraints et forcés que de très nombreux francais vont le faire !

Déposé le 16/05/2017 à 12h18  
Par Sortons Macron Citer

Nous ferons opposition.
Macron ne doit pas avoir de majorité. Son projet pour la France est nuisible. Il a été élu par défaut, l'Assemblée Nationale sera donc représentative du choix des Français au 1er tour.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.