Attentat de Manchester : Georges Fenech (LR) invite le Gouvernement à ne pas se tromper de priorité

Attentat de Manchester : Georges Fenech (LR) invite le Gouvernement à ne pas se tromper de priorité
Georges Fenech - LyonMag

Suite à l'attentat de ce lundi soir à Manchester, Georges Fenech, député LR du Rhône et président de la Commission d'enquête parlementaire sur les attentats de Paris, a réagi.

Dans son communiqué, Georges Fenech commence par affirmer que cette attaque "exige de la communauté internationale d'éradiquer définitivement la menace permanente du terrorisme en expugnant Daech du territoire irako-syrien."

"En France, l'urgence est de placer sous surveillance drastique tout fiché S, d'expulser les étrangers radicalisés, de sécuriser nos frontières nationales et de renforcer les moyens de Frontex", explique le député.

Georges Fenech en profite par ailleurs pour lancer un appel au président de la République, en invitant "le nouveau gouvernement d'Emmanuel Macron à ne pas se tromper de priorité." L'élu de la 11e circonscription enjoint la Gouvernement à se "doter de moyens à la hauteur de la menace terroriste" plutôt que "proposer une 13e loi de moralisation de la vie publique".

Le dernier bilan de l'attentat fait état de 22 morts et 59 blessés et n'a, pour l'heure, toujours pas été revendiqué.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
cqfd. le 24/05/2017 à 14:03
Allah Akbar! a écrit le 23/05/2017 à 22h47

Chaque attentat renforce le pouvoir de l'UOIF (devenu "Musulmans de France") c'est à dire les Frères Musulmans... Les français ont voté en majorité pour le candidat des islamistes... ça se passe de commentaires... Ils ont choisi... ils auront ce pour quoi ils ont voté!

Si vous souhaitez considérer tout les musulmans comme des terroristes ne venez pas vous étonnez que certain considèrent tout les catholiques comme des pédophiles

Signaler Répondre

avatar
Higgins le 24/05/2017 à 12:08

Fenech et Morano ont le même niveau de moralité politique : se servir du malheur pour exister. Pitoyable...

Signaler Répondre

avatar
a brut y a le 24/05/2017 à 08:34
Allah Akbar! a écrit le 23/05/2017 à 22h47

Chaque attentat renforce le pouvoir de l'UOIF (devenu "Musulmans de France") c'est à dire les Frères Musulmans... Les français ont voté en majorité pour le candidat des islamistes... ça se passe de commentaires... Ils ont choisi... ils auront ce pour quoi ils ont voté!

osez offrir a vos lecteurs les preuves de ce que vous dites , mare de votre propagande qui devient celle d un clown en manque de blague

Signaler Répondre

avatar
al fareed le 24/05/2017 à 06:29

il nous enfume pour être ré-élu , Givors a une belle mosquée qu'il a contribué a construire

Signaler Répondre

avatar
Allah Akbar! le 23/05/2017 à 22:47

Chaque attentat renforce le pouvoir de l'UOIF (devenu "Musulmans de France") c'est à dire les Frères Musulmans... Les français ont voté en majorité pour le candidat des islamistes... ça se passe de commentaires... Ils ont choisi... ils auront ce pour quoi ils ont voté!

Signaler Répondre

avatar
Kasper le 23/05/2017 à 19:46

Ce monsieur est aux portes du FN....Allez Georges encore un petit effort et tu seras avec Marine( que tu défendras pour ces procès à venir....)!!!

Signaler Répondre

avatar
--- le 23/05/2017 à 18:37
Bellac a écrit le 23/05/2017 à 17h52

Et en quel sens ce commentaire est-il étonnant ?

"pauvre type" ; "il nous fait honte"

Signaler Répondre

avatar
Lugdu le 23/05/2017 à 18:14

Il a raison Georges ... il faut faire payer les musulmans terroristes ...

Signaler Répondre

avatar
Bellac le 23/05/2017 à 17:52
--- a écrit le 23/05/2017 à 15h40

Etonnant comme commentaire.

Et en quel sens ce commentaire est-il étonnant ?

Signaler Répondre

avatar
--- le 23/05/2017 à 15:40
Bellac a écrit le 23/05/2017 à 11h18

Pauvre type en effet, et magistrat de surcroît !

Quand on est magistrat, on attend les résultats de l'enquête avant de donner des leçons pontifiantes et de se livrer à une base récupération au profit "de les" Républicains.
Il est pressé d'être réélu, mais il nous fait honte !

Etonnant comme commentaire.

Signaler Répondre

avatar
rose des sables le 23/05/2017 à 15:19
Bellac a écrit le 23/05/2017 à 13h29

honte sur vous, M. Fenech, une parole déplacée en ces temps difficiles.

Le renard des sables essaies de ré-exister....

Signaler Répondre

avatar
Bellac le 23/05/2017 à 13:29
ALainm a écrit le 23/05/2017 à 13h24

Bravo M Fenech, une parole forte en ces temps difficiles

honte sur vous, M. Fenech, une parole déplacée en ces temps difficiles.

Signaler Répondre

avatar
ALainm le 23/05/2017 à 13:24

Bravo M Fenech, une parole forte en ces temps difficiles

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 23/05/2017 à 11:53

je rajouterai :contrôle d'dentité aléatoire des personnes dans les lieux publics

Signaler Répondre

avatar
Président le 23/05/2017 à 11:46

Mr FENECH je crois qu'il faut prendre un peu de recul et mettre ses affirmations dans sa poche avec un mouchoir par dessus.
Oui la priorité est aussi une loi de moralisation de la vie politique et je serais bien plus intransigeant sur cette dernière à la place du ministre de la justice.
C'est fini tout çà.
Je pense même qu'il faut une déclaration sur l'honneur de tout homme politique y compris au niveau d'une métropole , d'une mairie , etc............

Signaler Répondre

avatar
Bellac le 23/05/2017 à 11:18

Pauvre type en effet, et magistrat de surcroît !

Quand on est magistrat, on attend les résultats de l'enquête avant de donner des leçons pontifiantes et de se livrer à une base récupération au profit "de les" Républicains.
Il est pressé d'être réélu, mais il nous fait honte !

Signaler Répondre

avatar
la louloute le 23/05/2017 à 11:17

la priorité pour un chef de chef de chef de chef de blics, tout bleu qui n'y connait encore rien, c'est d'assister à un match de foot

Alors, moi devant de ce genre de priorité, ça me fait gerber

Signaler Répondre

avatar
RET le 23/05/2017 à 11:11

PAUVRE GARS

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.