Accident mortel de la rue de Bonnel : peine alourdie en appel, les passagers également condamnés

Accident mortel de la rue de Bonnel : peine alourdie en appel, les passagers également condamnés
La cour d'appel - LyonMag

Ce lundi, les trois protagonistes de l'accident mortel de la rue de Bonnel étaient jugés en appel à Lyon.

En première instance, seul le conducteur qui avait, dans la nuit du 5 au 6 août 2016, percuté une voiture après avoir grillé deux feux rouges à grande vitesse avait été condamné à 3 ans de prison. Malgré les 7 ans requis, Mohammed B. a écopé cette fois de 4 ans. De quoi rassurer les parties civiles qui pleurent la mort de Denis Goirand, lâchement abandonné ensuite par le chauffard, qui s'était même enfui en Algérie.

Ces dernières ont également apprécié la condamnation des deux passagers. Relaxés en première instance, ils ont, lundi, été reconnus coupables de non-assistance à personne en danger. Les fuyards passeront un an en prison, sans aménagement de peine possible.

Avant le procès, la veuve de Denis Goirand souhaitait que "la Cour d'appel nous rende justice, à mes enfants et moi". Désormais, Sophie Parimeros va pouvoir se concentrer sur son autre combat, celui d'obtenir le droit de se marier à titre posthume avec celui qui était l'homme de sa vie.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
coralie0708 le 03/03/2019 à 20:07
malik a écrit le 30/12/2017 à 19h02

Bonjour

je souhaiterais contacter sophie parimaros

bonjour moi aussi je cherche a la contacter

Signaler Répondre

avatar
malik le 30/12/2017 à 19:02

Bonjour

je souhaiterais contacter sophie parimaros

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 05/12/2017 à 22:19
kumer a écrit le 05/12/2017 à 19h31

Quand eSt ce que l on va enfin considérer les voitures comme des armes et ces écarts de conduite comme de la préméditation C est un assassinat

Attendez un instant, je vais demander à Macron.

Bougez pas je l'appelle !

Signaler Répondre

avatar
kumer le 05/12/2017 à 19:31

Quand eSt ce que l on va enfin considérer les voitures comme des armes et ces écarts de conduite comme de la préméditation C est un assassinat

Signaler Répondre

avatar
justicepourlesinconcients le 05/12/2017 à 19:14

beaucoup trop clément comme peine pour un inhumain qui a pris la fuite, c'est l'équivalent d'un assassinat, code pénal à revoir.

Signaler Répondre

avatar
jeanmichel le 05/12/2017 à 15:02

non pas assez cher payé, mais toujours mieux de ce que nous avons l'habitude de voir!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Duralex le 05/12/2017 à 15:01

4 ans pour avoir tué un homme et fui...
La Justice est beaucoup trop clémente.
Ce type mérite de cr%ver en prison...

Signaler Répondre

avatar
lyyyyooonnn le 05/12/2017 à 13:21

Et bah quand même !! Même si ce n’est pas cher payé c’est déjà mieux et surtout pour les passagers qui n’avaient même pas été inquiétés, là au moins c’est du ferme au niouf !

Signaler Répondre

avatar
Marre de Macron le 05/12/2017 à 12:01

Dans 4 ans et 1 jour, il provoquera un autre accident !

Heureusement Macron a décidé qu'a partir de janvierl la vitesse sera limitée à 80km/h sur le réseau secondaire. Il n'y aura donc plus aucun accident.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.