L’année politique 2018 vue par Pascal Blache (Maire du 6e)

L’année politique 2018 vue par Pascal Blache (Maire du 6e)

Pascal Blache, maire du 6e arrondissement, nous parle de ses ambitions pour 2018 mais voit bien plus loin dans le temps.

« L’année 2018 est pour moi l’année d’état des lieux, avant de se projeter dans la construction des 20 à 30 ans qui viennent », nous explique l'édile élu en 2014 étiqueté « divers droite ».

A son mi-mandat de la mairie du 6e, l’année est charnière pour lui. « Je projette de renforcer ce qui a déjà été mis en place dans le 6e, notamment au niveau du développement du commerce, les problématiques de crèches, d’école, tout ce qui relève de la proximité ».

Et au niveau de Lyon et de la métropole, il souhaite demeurer « pragmatique et vigilant, c’est un peu ma signature, sur certains dossiers pas traités ou mal traités ».

Il a créé une association il y a 2 ans qui s’appelle NCLM (Nouveau Cap Lyon Métropole), où il fait appel aux lyonnais pour qu’ils remontent de l’information sur leur vision des choses, « par exemple sur les transports, la pollution, les infrastructures publiques ».

Que pense-t-il de la gestion de la ville de Lyon ? « Gérard Collomb est un bon maire qui a fait progresser sa ville, mais la page est a priori tournée. Il faut faire des investissements d’avenir en gérant mieux les moyens des collectivités. Je trouve qu’un certain nombre de sujets ne sont pas assez projetés dans l’investissement ».

Tout laisse à penser qu’il se présente franchement en successeur de Gérard Collomb, mais son discours est prudent : « Aujourd’hui je ne suis ni en campagne ni candidat, je regarde juste tout le travail qu’on peut faire, si on arrive à trouver des gens qui veulent porter tous ces sujets d’ici 2020, si les conditions sont réunies je ne m’interdis rien, mais je ne suis pas en campagne et je ne dis pas « je vais être candidat en 2020 » maintenant, car il faut d’abord faire un travail de fond sur tous les sujets ».

Pascal Blache se concentre donc sur son plan 2018 pour l’instant : en juin l’état des lieux sur ce qui fonctionne ou pas devra être terminé et sur le 2e semestre 2018 il projette d’être en capacité de « faire des propositions construites, argumentées, financées qui correspondent à la vision des gens ».

« La droite lyonnaise peut l’emporter demain, à condition de réunir toutes ses forces et de s’élargir vers un public lyonnais qui ne cherche pas un parti mais des solutions concrètes », clôt-il avec espoir.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lyon de Lyon le 15/01/2018 à 15:11

Moi j'aime bien cette façon de faire de la politique : réflexion sans contestation permanente. C'est constructif. Les Lyonnais ont bien besoin de ça

Signaler Répondre

avatar
Réflexion le 15/01/2018 à 09:52

Enfin un qui prend le temps de la réflexion ! Les autres devraient en prendre de la graine.

Signaler Répondre

avatar
Vive Blache ! le 09/01/2018 à 20:35

Un type sympa et intelligent nous nous changera !

Signaler Répondre

avatar
Intelligent le 09/01/2018 à 09:18

Démarche de ce monsieur plutôt louable : faire le point avant de dire des conneries, comme bien d'autres font.
Je ne connais pas encore ce monsieur, mais au moins il a l'air posé et intelligent.

Signaler Répondre

avatar
bon le 09/01/2018 à 07:35
Guignols obs a écrit le 08/01/2018 à 20h24

Qui Est-ce ?

Enfin un de droite qui ose proposer un travail de réflexion !

Signaler Répondre

avatar
lyon demain le 09/01/2018 à 07:34
Guignols obs a écrit le 08/01/2018 à 20h24

Qui Est-ce ?

Un bon maire qui bouge et ose

Signaler Répondre

avatar
Guignols obs le 08/01/2018 à 20:24

Qui Est-ce ?

Signaler Répondre

avatar
gauche le 08/01/2018 à 16:20
Jeansais a écrit le 08/01/2018 à 14h02

Autrement dit:
" je voudrais bien être en lieu et place de celui qui a quitté la place pour une place d'état et comme il y tout lieu de penser qu'il ne reprendra pas sa place ...en attendant je vais faire l'état des lieux ..."

Vous préférez les politiques qui veulent la place sans riee faire ?

Signaler Répondre

avatar
gym69006 le 08/01/2018 à 14:39

Il y a peu d infrastructure sportives dans le 6 em !!

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 08/01/2018 à 14:02

Autrement dit:
" je voudrais bien être en lieu et place de celui qui a quitté la place pour une place d'état et comme il y tout lieu de penser qu'il ne reprendra pas sa place ...en attendant je vais faire l'état des lieux ..."

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.